Organisation pour l'interdiction des armes chimique (OIAC)

Le prix Nobel de la paix 2013 a été attribué à l'Organisation pour l'interdiction des armes chimique (OIAC).

Photo : Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC)
Le Directeur général de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC), Ahmet Üzümcü, s'addresse aux médias après recevoir le prix Nobel de la paix, le 11 octobre 2013.

Le prix Nobel de la paix 2013

Chargée par une résolution du Conseil de sécurité de l'ONU de superviser le démantèlement de l'arsenal chimique du régime syrien, l'OIAC veille à ce que la Convention internationale sur les armes chimiques soit appliquée par les Membres l'ayant signée.

Ban Ki-moon : « Comme l’ONU, la mission de l’OIAC est née d’une horreur profonde des atrocités de la guerre. »

 

 

 

 

 

Vidéos

Déclarations du Directeur général de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC), Ahmet Üzümcü, et reportage sur les préparatifs du travail de l'Organisation en Syrie. 

11 octobre 2013 (Pays-Bas)

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, félicite l’OIAC pour son travail sur le désarmement et la non-prolifération.

11 octobre 2013 (Brunei)

 

Drupal template developed by DPI Web Services Section