Accueil ONU

À la une

Zone agricole aride
Journée mondiale de lutte contre la désertification et la sécheresse (17 juin)

On ne le pense pas souvent, mais la désertification contribue à entretenir de nombreuses problématiques mondiales, comme la pauvreté, l’instabilité socioéconomique et la dégradation écologique, en limitant le développement durable. La désertification se vérifie principalement à la suite d’une surexploitation et d’une utilisation inappropriée des terres. C’est pourquoi, la lutte contre la désertification doit se faire sur le long terme, aussi bien au niveau international que local. Le 25e anniversaire de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (UNCCD) sera célébré le 17 juin 2019 à Ankara, en Turquie, et fera écho à la campagne « Construisons l'avenir ensemble », mettant l’accent sur l’importance d’un développement durable basé sur la gestion durable des terres.

Des membres d'un Groupe d'intervention pour les personnes vulnérables au sein de la police de l'ONU s'entretiennent avec une victime de viol à Dili, au Timor-Leste.
Journée internationale pour l'élimination de la violence sexuelle en temps de conflit (19 juin)

En cette Journée internationale pour l'élimination de la violence sexuelle en temps de conflit, nous marquons notre solidarité avec tous les survivants de violences sexuelles, qui continuent de subir une profonde stigmatisation tout au long de leur vie. Celle-ci concerne à la fois les survivantes du viol et les enfants qui en sont issus. Ces derniers peuvent en effet être laissés apatrides, vulnérables au recrutement, à la radicalisation, au trafic et à l'exploitation, avec des implications plus larges pour la paix et la sécurité. En 2016, le Conseil de sécurité a adopté la Résolution 2331, engageant les États Membres à prendre des mesures décisives et immédiates pour prévenir et réprimer la traite des êtres humains et les violences sexuelles, notamment dans le cadre des conflits armés. Participez aux discussions sur les réseaux sociaux en suivant le hashtag #EndRapeinWar.

 

Une famille syrienne transférée dans un programme de logement urbain soutenu par le HCR.
Journée mondiale des réfugiés (20 juin)

En 2017, 68,5​ millions de personnes dans le monde ont été forcées de fuir leur foyer. Parmi elles, on compte presque 25,4 millions de réfugiés, ayant fui leurs pays pour échapper au conflit et à la persécution, dont plus de la moitié ont moins de 18 ans. L’Agence des Nations Unies pour les réfugiés avait appelé en 2016 la communauté internationale à soutenir son travail et à se montrer plus solidaire avec les réfugiés. Dans le même esprit, elle appelle cette année les communautés et les entreprises partout dans le monde à « avancer avec les réfugiés », en parcourant une distance d’1 km à l’exemple des familles qui sont contraintes de prendre la route de l’exil. Participez dès aujourd’hui au défi mondial ou découvrez les autres initiatives que vous pouvez mettre en œuvre en solidarité #Aveclesréfugiés !

 

 

Angelina Jolie

L’Émissaire du HCR Angelina Jolie rencontre des enfants qui ont fui le Venezuela au Integrated Assistance Center de Maicao, Colombie.
Angelina Jolie

Dans le cadre de sa 65ème mission avec le HCR, l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés, Angelina Jolie a appelé à davantage de soutien pour les 4 millions de Vénézuéliens aujourd’hui en exil, et cherchant refuge dans les pays voisins comme le Pérou, l'Équateur et la Colombie. Les Colombiens sont notamment d’anciens réfugiés qui avaient fui au Venezuela pour échapper à la crise politique et économique du pays et ayant donc connu les mêmes conditions qui forcent aujourd’hui les Vénézuéliens à venir trouver refuge chez eux. En Colombie, Angelina Jolie a rencontré les enfants du Centre d’assistance intégrée de Maicao. Le centre, ouvert en mars, accueille et assiste actuellement 350 personnes hautement vulnérables mais son projet d’expansion est à l’arrêt en raison d’un déficit de financement de 79 % qui freine la réponse humanitaire dans l’ensemble de la région, mettant des millions de personnes en péril.

Système de l'ONU

En 2018, environ 200 millions de travailleurs migrants ont envoyé l’équivalent de 528 milliards USD à leurs familles dans des pays dépendant des envois de fonds.
Journée internationale des envois de fonds à la famille (16 juin)

La Journée internationale des envois de fonds à la famille (IDFR) est une célébration universellement reconnue adoptée par l'Assemblée générale des Nations Unies. Cette journée rappelle la contribution de plus de 200 millions de migrants à l'amélioration des conditions de vie de leur famille dans leur pays d'origine. L'ONU souhaite sensibiliser davantage à l'impact de ces contributions sur des millions de ménages et de pays, et au rôle qu’elles jouent dans la création de richesse et d’un avenir meilleur pour les générations futures. Les envois de fonds à la famille et leur importance, notamment pour le développement durable, sont mondialement reconnus et font partie des initiatives clés dans la mise en œuvre du Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières, adopté récemment. Aidez le Fonds international de développement agricole (FIDA) à sensibiliser à cette question en soutenant sa campagne #FamilyRemittances2030 !

L'objectif du mois

ODD - Objectif 12 : Consommation et production durables

Le saviez-vous ?

Pauvreté
Les femmes représentent la majorité des migrants internationaux en Europe et aux Amériques
HumanRightsFR
WaterFR

À voir


L'ONU en images

Au Venezuela, dans un centre de santé situé à Minas de Baruta, à Caracas, des enfants de moins de cinq ans et des femmes enceintes attendent d'être immunisés contre la fièvre jaune à l'hôpital ambulatoire Jose Maria Vargas.
L'actrice Whoopi Goldberg porte un bracelet fabriqué grâce à du plastique recyclé
Femme portant un costume traditionnel
Une famille de réfugiés rohingyas, arrivée au Bangladesh en 2017 et soutenue par le PAM, dîne ensemble.
Drupal template developed by DGC Web Services Section and Digital Soutions and Support Unit