Imprimer
SG/T/3010
3 février 2015

Activités du Secrétaire général en Suisse, du 22 au 24 janvier 2015

(Adapté de l’anglais)

Le Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, est arrivé à Davos, en Suisse, jeudi 22 janvier pour y participer au Forum économique mondial.

Pour commencer, il a eu un entretien téléphonique avec le Roi Mohamed VI du Maroc qui portait sur la situation au Sahara occidental.

Il a ensuite été interviewé par le journaliste de CNN Richard Quest, sur le toit du Centre de Congrès où le Forum avait eu lieu.  Il a parlé des crises en Ukraine et au Yémen, ainsi que de l’accent que mettent les Nations Unies en 2015 sur le développement durable et les changements climatiques.

Le Secrétaire général a également rencontré le Président de la Banque mondiale, M. Jim Yong Kim, puis le Président du Parlement européen, M. Martin Schultz, avec lesquels il a abordé deux objectifs fondamentaux des Nations Unies pour 2015 à savoir la définition du programme de développement durable pour l’après-2015 et l’objectif d’un accord significatif et universel sur les changements climatiques à Paris en décembre 2015.

Il eut enfin un dîner en l’honneur de la Princesse Haya Bint Al Hussein de Jordanie, chef de file du Programme « Faim zéro » du Programme alimentaire mondial (PAM).

« Princesse Haya, nous vous sommes profondément reconnaissants pour tout ce que vous faites pour venir en aide à ceux qui ont faim, aux enfants et aux femmes vulnérables ainsi qu’aux réfugiés de ce monde », a déclaré le Secrétaire général avant de lui remettre son prix.  « Le travail de votre Altesse royale traduit l’esprit de partenariat dont le monde a besoin. »  (Voir communiqué de presse publié en anglais SG/SM/16479)

Le lendemain matin, vendredi 23 janvier, le Secrétaire général a participé à une conférence de presse pour lancer l’initiative « Impact 10 x 10 x 10 » dont le but est de donner une impulsion à la promotion de l’égalité entre les sexes et de l’autonomisation des femmes.  Cette initiative s’inscrit dans la campagne HeForShe (LuiPourElle).

Il a souligné qu’il était partisan de l’égalité en faveur des femmes, et que beaucoup de gens dans le monde se ralliaient à cette cause parce qu’ils sont conscients du fait que cela concerne tout le monde.

Dans ses remarques, le Secrétaire général a présenté ses condoléances suite au décès du Roi Abdullah Bin Abdulaziz Al-Saud d’Arabie saoudite.

Il a rendu hommage aux efforts du Roi pour faire face aux défis régionaux et internationaux en période de crise et de changements rapides, ainsi que pour promouvoir le dialogue entre les religions du monde.  Il a également fait part de sa gratitude pour l’aide généreuse du Roi dans les domaines humanitaire et du développement qui a permis de venir en aide aux peuples du monde arabe et du reste du monde.

Le Secrétaire général a ensuite pris part à une réunion de défenseurs des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) dans le cadre d’une table ronde animée par le journaliste de CNN Fareed Zakaria.  Parmi les autres participants à cette manifestation figuraient le Président rwandais, M. Paul Kagame; le Premier Ministre norvégien, Mme Erna Solberg; et le Lauréat du prix Nobel de la paix Muhammad Yunus.

Le Secrétaire général a encouragé les dirigeants à faire preuve de leadership politique et à mobiliser les ressources financières et techniques nécessaires à la promotion du développement durable et à la lutte contre les changements climatiques.  (Voir communiqué de presse publié en anglais SG/SM/16483)

Il a ensuite participé à la plénière du Forum mondial économique, dont la modératrice était la Directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Mme Christine Lagarde, et le thème « S’attaquer aux changements climatiques, au développement et à la croissance ».  Les autres participants étaient le Président rwandais, M. Paul Kagame; le Président de la Banque mondiale, M. Jim Yong Kim; et le patron d’Unilever, M. Paul Polman; ainsi que le Lauréat du prix Nobel d’économie de 2001 Michael Spence.

Le Secrétaire général a souligné que « nous sommes la première génération qui peut mettre fin à la pauvreté et la dernière génération qui peut prendre des mesures pour éviter les pires conséquences des changements climatiques ».  Il a ajouté que « les générations futures nous jugeront sévèrement si ne sommes pas à la hauteur de nos responsabilités morales et historiques ». (Voir communiqué de presse publié en anglais SG/SM/16482)

Il a ensuite pris part à un déjeuner qui réunissait des chefs de gouvernement et des représentants du secteur privé et de la société civile sur le thème « Définir les impératifs de 2015 ».

Suite à cela, il a rencontré Gordon Brown, son Envoyé spécial pour l’éducation à l’échelle mondiale.  Il a également ouvert une réunion de directeurs généraux pour mobiliser leurs engagements en faveur de la lutte contre les changements climatiques.

Il a également rencontré le Directeur général du Fonds mondial pour la nature (WWF), M. Marco Lambertini, avant de participer à une autre réunion de dirigeants du monde de la finance, qui a également été l’occasion de faire appel à leurs efforts pour mobiliser les financements nécessaires à la lutte contre les changements climatiques, ce qui est crucial, selon lui, pour parvenir à un accord significatif et universel à Paris en décembre prochain.

Le Secrétaire général a ensuite donné une interview en direct avec la journaliste Karin Giannone de la BBC, dans laquelle il a évoqué sa dernière réunion avec le Roi Abdullah d’Arabie saoudite.  L’interview a également porté sur  la situation en Ukraine et les priorités du Secrétaire général pour l’année 2015.

En fin de journée, il a participé à un dîner de soutien au Pacte mondial des Nations Unies, dont le thème était « Faire de 2015 une année historique ».  Lors de ce dîner, le Secrétaire général a souligné que « partout dans le monde on a besoin de compagnies et d’investisseurs qui doivent faire leur part pour subvenir aux besoins des personnes aujourd’hui tout en changeant leurs perspectives de demain ».

Il a ajouté: « Je reste convaincu que nous vivons une période  d’opportunités.  Les entrepreneurs que j’ai rencontrés partout dans le monde continuent d’innover et inspirent d’autres à en faire de même ».

Le Secrétaire général a commencé sa dernière matinée à Davos, le 24 janvier, par une rencontre avec le fondateur et Directeur général du Forum économique mondial, M. Klaus Schwab.

Il a ensuite rencontré Christian Paradis, Ministre canadien du développement international dont il a remercié le pays pour son leadership en matière de santé maternelle, infantile et des nouveaux nés; ainsi que pour son rôle constructif dans les négociations dans le contexte de la lutte contre les changements climatiques à la veille de la Conférence de décembre à Paris.

Avant de quitter Davos, le Secrétaire général a rencontré le Ministre des affaires étrangères de la République de Corée, M. Yun Byung-se.  Le Secrétaire général a réitéré qu’il était disposé à soutenir le dialogue entre la République de Corée et la République populaire démocratique de Corée (RPDC) sur les questions relatives à leur unification.  Il a également émis l’espoir de voir une avancée des relations intercoréennes en 2015.

Le Secrétaire général était de retour à New York le samedi soir.

 

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.