Imprimer
SG/T/3013
20 février 2015

Activités du Secrétaire général aux Émirats arabes unis du 8 au 10 février 2015

(Adapté de l’anglais)

Il a eu lundi matin une réunion avec l’équipe de pays des Nations Unies au cours du petit déjeuner, avant de donner une interview à l’agence de presse officielle des Émirats arabes unis (WAM), et à Vision Magazine.

À midi, le Secrétaire général a fait une déclaration liminaire lors de l’édition 2015 du Sommet sur la gouvernance organisé par les Émirats arabes unis.  Le Secrétaire général a déclaré que l’amélioration de la gouvernance n’est pas qu’une question d’efficacité.  Elle est essentielle à l’équité, à la justice et à la stabilité.  Il a ajouté que dans le monde, les gens réclament plus que jamais une plus grande transparence, une plus grande reddition de comptes et plus de démocratie, et que les gouvernements qui répondent à ces appels seront forts.

Le Secrétaire général a indiqué que nous avons tous été horrifiés par le regain de terrorisme et d’extrémisme violent.  Il a condamné, une nouvelle fois, le comportement répugnant et lâche de ceux qui commettent des actes atroces contre des civils innocents.  Cependant, il a ajouté qu’il est nécessaire de respecter strictement les droits de l’homme.  Tout abus des droits commis au nom de la lutte contre le terrorisme est moralement mauvais et stratégiquement contreproductif.  (Voir communiqué de presse publié en anglais SG/SM/16520)

Il a assisté ensuite à un déjeuner de travail avec les coordonnateurs résidents des pays du Conseil de coopération du Golfe.

En raison de contraintes de temps, le Secrétaire général n’a pu visiter le « Dubai Carbon Center of Excellence » (DCCE) [http://www.dcce.ae], mais a été informé par ses responsables d’une initiative conjointe entre le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et le Conseil suprême de Dubai sur l’énergie.  Le DCCE vise à promouvoir la transition vers une économie sobre en carbone et l’économie verte à travers la consolidation des connaissances à Dubai.

Le Secrétaire général a rencontré ce même jour M. Abdallah Bin Zayed Al Nahyan, Ministre des affaires étrangères des Émirats arabes unis.

Le Secrétaire général et le Ministre des affaires étrangères ont discuté d’un certain nombre de questions régionales, en particulier la nécessité d’une action coordonnée et rapide pour régler la situation au Yémen.  Ils ont également parlé de l’Iraq, de la Syrie, du Liban et de la Palestine.  Le Secrétaire général compte sur l’appui continu des Émirats arabes unis dans la résolution de ces crises.

Dans l’après-midi, le Secrétaire général s’est rendu à Abou Dhabi pour rencontrer M. Mohammed bin Zayed bin Sultan Al Nahyan, le Prince héritier d’Abou Dhabi et Commandant adjoint des Forces armées des Émirats arabes unis.  Le Secrétaire général a félicité M. Mohammed bin Zayed bin Sultan Al Nahyan du discours qu’il a prononcé lors du Sommet sur la gouvernance 2015.  Le Secrétaire général et le Prince héritier ont discuté de plusieurs questions d’intérêt commun, y compris les défis régionaux actuels et les préoccupations de sécurité.

À son retour au Dubai, le Secrétaire général a rencontré M. Mohammed bin Rashid Al Maktoum, Vice-Président et Premier Ministre des Émirats arabes unis et Souverain de Dubai.  Le Secrétaire général a félicité M. Mohammed pour le bon déroulement de la troisième Sommet sur la gouvernance.

Il a également rencontré le même jour M. Adnan Z. Amin, Directeur général de l’Agence internationale des énergies renouvelables (IRENA), et M. Hwang Woo-yea, Vice-Premier Ministre de la République de Corée.

Avant de retourner à New York, le Secrétaire général et sa délégation ont assisté à un dîner de travail organisé par le Ministre d’État aux affaires étrangères des Émirats arabes unis, M. Anwar Mohammed Qarqash, avec les membres du Cabinet du Ministre.

M. Ban est rentré le mardi 10 février à New York.

 

 

 

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.