Imprimer
SG/T/3016
6 mars 2015

Activités du Secrétaire général au Chili, du 26 février au 1er mars

Jeudi, le 26 février, le Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, accompagné de son épouse, Mme Ban Soon-taek, a pris un vol qui l’a mené d’Asunción (Paraguay) à Santiago au Chili, où il a participé à un événement de haut niveau sur la question: « Les femmes au pouvoir et la prise de décision ».  Cet évènement était organisé par le Gouvernement du Chili en collaboration avec ONU-Femmes.

Avant la cérémonie d’ouverture de cette rencontre, qui a eu lieu vendredi 27 février, le Secrétaire général a rencontré la Présidente du Chili, Mme Michelle Bachelet Jeria.  Ils se sont entretenus de l’importance de l’égalité des sexes dans le cadre du programme de développement pour l’après-2015.

Dans son allocution, le Secrétaire général a déclaré que les progrès accomplis dans le but de parvenir à la réalisation de l’égalité des sexes étaient trop lents et inégaux, et il a estimé que les paroles et les discours entendus à cet égard n’étaient pas suffisants.  Il a appelé à augmenter les investissements consacrés à l’objectif de l’égalité des sexes, en vue de pouvoir réaliser un nouveau programme de développement durable qui soit véritablement transformateur.  (Voir communiqué de presse paru en anglais sous la cote SG/SM/16552).  Le Secrétaire général a ensuite tenu une conférence de presse.

En marge de l’événement, le Secrétaire général a eu des réunions bilatérales avec Mme Vesna Pusić, Vice-Premier Ministre et Ministre des affaires étrangères et européennes de la Croatie, et Mme Dalia Grybauskaitė, Présidente de la Lituanie.

Dans l’après-midi, il a rencontré le personnel de la Commission économique des Nations Unies pour l’Amérique latine et les Caraïbes (CEPALC) et inauguré une plaque commémorative du cinquième anniversaire du tremblement de terre survenu au Chili.

Il a également rencontré Mme Mariela Castro, Directrice du Centre national cubain pour l’éducation; Mme Mary Robinson, Envoyée spéciale des Nations Unies pour les changements climatiques; Mme Isabel Allende, Présidente du Sénat du Chili; et M. Heraldo Muñoz, le Ministre chilien des affaires étrangères, avant d’assister à un dîner de gala organisé par la Présidente, Mme Bachelet.

Samedi 28 février, le Secrétaire général a été nommé « Citoyen d’honneur de la ville de Santiago » par le maire, Mme Caroline Tohá, et il a pris part à une manifestation culturelle avec les représentants des communautés de migrants au Chili.

Il a ensuite participé à la séance de clôture de l’événement de haut niveau sur « Les femmes et la prise de décision », en signant l’Appel à l’action pour l’égalité des sexes, et en soulignant, dans son allocution, que cet appel ne pouvait être ignoré.  (Voir communiqué de presse paru en anglais sous la cote SG/SM/16554)

Le Secrétaire général a également rencontré des femmes occupant des fonctions de ministres au sein du Gouvernement chilien.

Après un déjeuner avec les hauts fonctionnaires de l’ONU et l’équipe de pays des Nations Unies au Chili, le Secrétaire général a visité le Musée de la Mémoire et des droits de l’homme de Santiago, où il a rencontré des représentants de la société civile.

Dimanche, le 1er mars, le Secrétaire général a visité le Musée Pablo Neruda situé à Isla Negra, où il a salué Neruda comme étant un héros chilien qui est aussi une légende en Amérique latine et une source d’inspiration au niveau mondial.  Il a dit que le poète n’était pas seulement un lauréat du prix Nobel, mais aussi un grand ami de l’Organisation des Nations Unies.

Le Secrétaire général a quitté Santiago dans la soirée en direction de New York, où il est arrivé lundi, le 2 mars.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.