Imprimer
dbf161221
21 décembre 2016

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 21 décembre 2016

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Farhan Haq, Porte-parole adjoint, de M. Ban Ki-moon, Secrétaire général de l’ONU:

Syrie

Les évacuations sous escorte du Croissant-Rouge arabe syrien et du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), qui avaient été interrompues pendant plus d’une journée, ont repris cet après-midi à 16 heures locales dans les quartiers assiégés de la partie est d’Alep où les opérations devraient se poursuivre ces prochaines heures.

Au moins 20 agents supplémentaires ont été déployés de Damas à Alep pour prêter main-forte à l’observation des évacuations et de l’assistance dans la ville.

Les équipes de l’ONU ont maintenu une présence au point de passage gouvernemental de Ramouseh, à Alep, afin d’observer les évacuations qui sont effectuées dans l’est de la ville depuis le 15 décembre.

Le CICR estime à plus de 25 000 le nombre de personnes évacuées des quartiers est d’Alep entre le 15 et le 20 décembre.  Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), 301 blessés et malades avaient été évacués au 19 décembre, parmi lesquels 93 personnes dans un état grave, qui ont été transférées en Turquie.  Les autres ont été transférés vers des hôpitaux à Edleb et dans l’ouest d’Alep.

La protection des civils qui sont restés dans les quartiers assiégés demeure le principal motif de préoccupation.  Le processus d’évacuation s’est révélé traumatisant, des foules de personnes vulnérables devant patienter pendant des heures par des températures au-dessous de zéro.  Tous les civils doivent être autorisés à quitter la ville en sécurité si tel est leur choix.  Il est aussi urgent de pouvoir accéder aux personnes dans le besoin pour leur fournir une assistance humanitaire vitale.

Conseil de sécurité

Le Conseil de sécurité a prorogé, ce matin, pour une nouvelle période de 12 mois, les termes de ses résolutions concernant l’accès humanitaire en Syrie.  

Dans une déclaration présidentielle adoptée aussi ce matin, le Conseil de sécurité a réitéré la demande faite au Président sortant Yahya Jammeh et aux autorités gambiennes pertinentes de respecter pleinement les résultats de l’élection présidentielle du 1er décembre 2016.  

Iraq

Un point de distribution d’aide situé à Zuhoor, quartier est de Mossoul récemment repris, où une organisation communautaire locale fournissait des ravitaillements en nourriture et en fioul, a été touché hier par des échanges de tirs indirects.  Selon les informations à disposition, quatre volontaires et plusieurs passants ont été tués.

Ce tragique incident vient confirmer les préoccupations liées à la situation dans les quartiers est de Mossoul, où les distributions programmées d’aide multisectorielle, notamment de produits alimentaires et hygiéniques, n’ont pu avoir lieu ces derniers jours en raison du climat d’insécurité.

Les personnels l’ONU en Iraq ont aussi reçu des informations faisant état d’une explosion survenue aujourd’hui dans le quartier de Samah, dans l’est de Mossoul.  Elle se serait produite à proximité d’un autre point de distribution. Parallèlement, les agences de l’ONU poursuivent leurs activités de soutien aux centres de premiers soins dans les quartiers est de Mossoul et acheminent de l’eau par camions-citernes aux 45 000 personnes qui vivent dans cette zone.  

Déplacement du Secrétaire général

Le Secrétaire général était aujourd’hui dans l’État de l’Illinois où il a fait une déclaration liminaire à la « Southern Illinois University ».

Le Secrétaire général a souligné que de grandes choses sont possibles quand les nations travaillent ensemble.  Il a ajouté qu’au moment où il passe le relais à son successeur, les Nations Unies compteront sur les États-Unis et sur tous les autres pays pour joindre leurs efforts, en cette période cruciale, et travailler à la paix, à la prospérité et à la promotion des droits de l’homme. 

Dans l’après-midi, le Secrétaire général a visité la Bibliothèque et le Musée Abraham Lincoln avant de se recueillir sur la tombe de l’ancien Président américain.

Côte d’Ivoire

Hier soir, le Secrétaire général a publié une déclaration dans laquelle il salue le Gouvernement et le peuple de la Côte d’Ivoire pour les élections législatives pacifiques et inclusives du 18 décembre dernier.  (Voir Communiqué de presse SG/SM/18390-AFR/3515)

Guinée-Bissau

Dans une autre déclaration publiée hier soir, le Secrétaire général dit partager les préoccupations exprimées par les chefs d’État et de gouvernement de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) face à la crise institutionnelle et politique prolongée en Guinée-Bissau. 

Madagascar

Une étude sur le prix de la faim en Afrique indique que l’économie malgache a perdu 1,5 milliard de dollars par an, soit 14,5% de son PNB, à cause des effets de la malnutrition.

À Madagascar, 47% des enfants de moins de cinq ans sont affectés par des retards de croissance, soit le cinquième taux le plus élevé au monde. 

Madagascar est le dixième pays africain à avoir mené une étude sur le prix de la faim, avec l’appui du Programme alimentaire mondial (PAM). 

Le processus a révélé que les économies africaines perdent entre 1,9 et 16,5% de leur PNB à cause de la malnutrition chez les enfants. 

Tadjikistan

L’Accord signé entre l’Équipe des Nations Unies au Tadjikistan et le Gouvernement tadjik sur la simplification des procédures d’importation, d’exportation et de transit de l’aide humanitaire dans les graves situations d’urgence est entré en vigueur aujourd’hui. 

Le Tadjikistan, qui est vulnérable aux catastrophes comme les tremblements de terre ou les inondations, a ainsi signé un accord, premier du genre en Asie centrale, qui permettra aux gens de recevoir plus rapidement de l’aide humanitaire.

Invité du Point de presse

Aujourd’hui, l’invité du Point de presse, M. Yuri Fedotov, Chef de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), a été remplacé par Mme Kirstiina Kangaspunta qui a présenté le Rapport mondial sur la traite des personnes.

 

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.