Imprimer
SC/12643
19 décembre 2016

Déclaration à la presse faite par le Conseil de sécurité sur l’assassinat de l’Ambassadeur de la Fédération de Russie en Turquie

On trouvera ci-après le texte de la déclaration à la presse faite, aujourd’hui, par le Président du Conseil de sécurité pour le mois de décembre, M. Román Oyarzun Marchesi (Espagne):

Les membres du Conseil de sécurité ont condamné dans les termes les plus énergiques l’attentat terroriste perpétré à Ankara le 19 décembre, au cours duquel l’Ambassadeur de la Fédération de Russie a été assassiné.

Les membres du Conseil ont adressé leurs sincères condoléances à la famille de l’Ambassadeur et au Gouvernement de la Fédération de Russie.

Les membres du Conseil ont réaffirmé la nécessité de traduire en justice les auteurs et les organisateurs d’attaques terroristes ainsi que ceux qui les financent et les commanditent.

Les membres du Conseil ont réaffirmé que le terrorisme, sous toutes ses formes et dans toutes ses manifestations, constitue l’une des menaces les plus graves contre la paix et la sécurité internationales, et que tous les actes de terrorisme sont criminels et injustifiables, quels que soient leur motivation et le lieu et le moment où ils sont perpétrés et quels qu’en soient les auteurs.

Les membres du Conseil ont réaffirmé qu’il fallait combattre par tous les moyens, dans le respect de la Charte des Nations Unies et de toutes les obligations découlant du droit international, notamment du droit international des droits de l’homme, du droit international des réfugiés et du droit international humanitaire, les menaces que les actes de terrorisme faisaient peser sur la paix et la sécurité internationales.

Les membres du Conseil ont également rappelé le principe fondamental de l’inviolabilité des agents diplomatiques et consulaires et les obligations, qu’imposent notamment la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques de 1961 et la Convention de Vienne sur les relations consulaires de 1963, de prendre toutes mesures appropriées pour empêcher toute attaque contre les agents diplomatiques et consulaires.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.