Imprimer
dbf170531
31 mai 2017

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 31 mai 2017

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Stéphane Dujarric, Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Afghanistan

Le Secrétaire général condamne fermement l’attentat terroriste qui a frappé le quartier diplomatique de Kaboul, la capitale de l’Afghanistan.  Le Secrétaire général exprime son horreur devant cet acte et souligne la nécessité de renforcer la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent.

Les attaques indiscriminées contre les civils sont une grave violation des droits de l’homme et du droit international humanitaire et ne peuvent jamais être justifiées.  Les responsables de l’attentat d’aujourd’hui doivent être traduits en justice.

Le Secrétaire général transmet l’expression de sa plus profonde sympathie aux familles des victimes et souhaite un prompt rétablissement aux blessés.  Il réaffirme la solidarité des Nations Unies avec le peuple et le Gouvernement de l’Afghanistan.

La Mission des Nations Unies en Afghanistan a aussi publié une déclaration aujourd’hui.

Russie

Le Secrétaire général quittera New York ce soir pour se rendre à Saint-Pétersbourg, en Fédération de Russie, afin de participer au Forum économique international de Saint-Pétersbourg. 

Il prononcera demain le discours d’ouverture du Forum.

En outre, il devrait rencontrer le Président russe, M. Vladimir Poutine, le Ministre des affaires étrangères, M. Sergueï Lavrov, et probablement d’autres dirigeants présents au Forum. 

Le Secrétaire général sera de retour à New York samedi.

Assemblée générale

Ce matin, le Secrétaire général a félicité le Ministre des affaires étrangères de la Slovaquie, M. Miroslav Lajčák, pour son élection au poste de Président de la soixante-douzième session de l’Assemblée générale.

Climat

Le Secrétaire général a prononcé hier un discours à « NYU Stern », l’école de commerce de l’Université de New York, sur la façon de mobiliser le monde en faveur de l’action climatique.

Il a appelé les dirigeants mondiaux à embarquer dans le train de la durabilité s’ils ne veulent pas être laissés sur le côté.  Il a déclaré qu’il était « absolument essentiel que le monde mette en œuvre l’Accord de Paris et que nous remplissions ce devoir avec une ambition toujours plus grande ».

Il a ajouté que si un gouvernement doute de la volonté mondiale et de la nécessité de cet Accord, c’est une raison de plus pour les autres de s’unir et d’aller jusqu’au bout.

République centrafricaine

À la fin de sa mission en République centrafricaine, le Sous-Secrétaire général aux droits de l’homme, M. Andrew Gilmour, a déclaré que bien que de nombreux progrès aient été réalisés dans le pays, les tensions persistent et certains craignent une rechute soudaine.

Il a déclaré que le moment était venu de faire preuve de leadership, de renforcer les partenariats et de suivre une approche coordonnée qui mette en avant les droits de l’homme des Centrafricains.

Le signal d’alarme a sonné et ne doit pas être ignoré, a-t-il ajouté en soulignant que les groupes armés s’unissent dans des alliances confuses et continuent leurs attaques atroces contre les civils.

Il a prévenu que la profonde frustration et l’exaspération de la population face aux lents progrès dans l’arrestation des responsables des crimes et le rétablissement de l’autorité de l’État sont devenues de sérieux facteurs de risque.

Par ailleurs, la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) indique que sept Casques bleus ont été blessés hier, lorsque des combattants antibalaka présumés ont pris en embuscade une patrouille dans le nord de Mobaye, dans la préfecture de Basse-Kotto.

Un Casque bleu est grièvement blessé, mais dans un état stable.

La Mission condamne l’attaque et réitère sa détermination à mettre en œuvre son mandat dans tout le pays, y compris en matière de protection des civils.

La Mission indique également que la situation dans la préfecture de Haute-Kotto reste tendue avec des affrontements entre les antibalaka et les combattants alliés au Front populaire pour la renaissance de la Centrafrique (FPRC).  Cela s’est passé hier, au nord de Bria.

Syrie

Le coordonnateur des secours d’urgence, M. Stephen O’Brien, a fait un exposé au Conseil de sécurité hier après-midi.  Il a souhaité que l’Accord d’Astana soit un succès.  « Nous le devons aux 2,6 millions de personnes qui se trouvent dans les quatre zones de désescalade des tensions couvertes par l’Accord. »  M. O’Brien a dit que l’ONU se tenait prête à s’asseoir avec toutes les parties concernées pour faire en sorte que l’Accord soit réalisable.

Il a ajouté qu’il fallait arriver à un changement dans l’accès à la région nord-est de la Syrie où la situation est de plus en plus désastreuse.  Plutôt que des restrictions, a-t-il dit, il faut ouvrir l’espace à l’aide humanitaire.

Hier, plus de 200 000 étudiants, y compris ceux d’Edleb et de Raqqa, ont passé les examens nationaux de fin d’enseignement secondaire.  Les agences de l’ONU leur fournissent des articles de secours tels que des matelas, des couvertures, de la nourriture et des kits d’hygiène, ainsi que des modes de transport et des classes préparatoires.   

L’ONU se félicite que les étudiants aient pu aller passer leurs épreuves et réitère que la liberté de mouvement est un droit de l’homme fondamental qui doit être garanti à tous les civils, où qu’ils se trouvent, par toutes les parties au conflit.

Yémen

Au cours des dernières 72 heures, le nombre de cas présumés de choléra a augmenté de 10 000 pour atteindre plus de 65 000, d’après l’UNICEF.

En l’espace d’un mois, plus de 500 personnes sont décédées, dont plus d’une centaine d’enfants.  L’UNICEF avertit que ces données ne concernent que les cas vérifiés et que les chiffres réels devraient être bien plus élevés.

Pour répondre à l’épidémie, l’UNICEF a envoyé trois avions transportant plus de 40 tonnes de fournitures, y compris des médicaments et des fluides intraveineux, afin de traiter plus de 50 000 personnes, mais les besoins continuent de croître.

Avec ses partenaires, l’UNICEF travaille 24 heures sur 24 en appuyant des centres de réhydratation orale et de traitement des diarrhées, et en fournissant de l’eau potable chlorée, ainsi qu’en désinfectant les puits et les réservoirs d’eau.

Le représentant de l’UNICEF au Yémen, le docteur Relano, a prévenu que la situation dans ce pays était proche du désastre, et que les principales victimes de cette tragédie créée par l’homme étaient sa population la plus vulnérable, ses enfants. 

Palestine

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a publié aujourd’hui son rapport 2016 sur les territoires palestiniens occupés qui souligne que les politiques et les pratiques d’occupation y restent la cause principale des besoins humanitaires.  La division politique palestinienne interne est également un facteur important.

Le nouveau rapport révèle qu’en 2016 le nombre de décès de Palestiniens dus à la violence liée au conflit dans les territoires palestiniens occupés avait diminué de 37% comparé aux chiffres de 2015, tandis que le nombre de décès chez les Israéliens a baissé de 48%.  En outre, le nombre de blessés palestiniens a baissé de 80% comparé à 2015, la majorité ayant été enregistrée en Cisjordanie, y compris à Jérusalem-Est.

Bangladesh

Le Haut-Commissariat pour les réfugiés (HCR) indique qu’il travaille avec les autorités et ses partenaires sur le terrain au Bangladesh pour fournir des secours d’urgence aux centaines de milliers de réfugiés rohingya après le passage du cyclone Mora.

Le HCR avait prépositionné du personnel avant le cyclone et préparé des écoles et des installations communautaires afin que les personnes ayant besoin d’être évacuées puissent trouver un abri.

La plupart des maisons des réfugiés ont été endommagées ou détruites, et bon nombre d’entre eux ont perdu leurs rations alimentaires, leur combustible et leurs marmites. 

Le HCR distribue des rouleaux de plastique pour les abris, tandis que le Programme alimentaire mondial (PAM) distribue des biscuits à haute teneur énergétique.

Cambodge

Les organes des Nations Unies au Cambodge ne sont pas impliqués dans l’organisation ou l’observation des élections communales de 2017.  Le Comité national électoral du Cambodge est entièrement responsable de ce processus.  Nous encourageons les autorités à faire en sorte que les élections soient crédibles, inclusives, pacifiques et exemptes de toute intimidation, en favorisant un fort niveau de participation des électeurs cambodgiens. 

Conférences de presse

À 13 heures, une conférence de presse sur la Conférence mondiale sur les océans, qui se tiendra du 5 au 9 juin prochain, a été organisée avec M. Ahmed Sareer, Représentant permanant des Maldives auprès des Nations Unies et Président de l’Alliance des petits États insulaires, et Mme Marlene Moses, Représentante permanente de Nauru auprès des Nations Unies et Présidente des petits États insulaires en développement du Pacifique. 

Demain, à 12 h 30, le Président de l’Assemblée générale, M. Peter Thomson, et le Secrétaire général adjoint aux affaires économiques et sociales, M. Wu Hongbo, parleront également de la Conférence sur les océans.

À 13 heures, M. Sacha Llorentty, Représentant permanent de la Bolivie et Président du Conseil de sécurité pour le mois de juin, présentera le programme de travail du Conseil.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.