Imprimer
dbf170601
1 juin 2017

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 1er juin 2017

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Stéphane Dujarric, Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Fédération de Russie

Le Secrétaire général est aujourd’hui à Saint-Pétersbourg où il participe à un Forum économique international.

Au cours d’une table ronde où étaient réunis d’autres dirigeants, il a souligné que la mondialisation et le progrès technologique avaient généré de la richesse et amélioré la situation de beaucoup de gens, mais avaient en même temps accru les inégalités entre les peuples en laissant certains pays et populations sur le côté.

Le Secrétaire général a déclaré que ces inégalités étaient une menace à la sécurité mondiale au même titre que le terrorisme et les changements climatiques.

Dans ce contexte, il a réaffirmé sa détermination à réformer les Nations Unies afin d’améliorer les capacités de l’Organisation à prévenir et à résoudre les conflits.

Il a également mis l’accent sur la nécessité de mobiliser le milieu des affaires et la société civile, en même temps que les États, pour qu’ils travaillent à la mise en œuvre du Programme 2030 et de l’Accord de Paris sur les changements climatiques.

La table ronde pourra être visionnée sur la télévision en ligne de l’ONU (www.webtv.un.org).

Déplacements de la Vice-Secrétaire générale

Ce soir, la Vice-Secrétaire générale se rendra à Genève pour participer à des réunions avec les principales entités des Nations Unies basées en Europe, ainsi qu’avec des États Membres.  Ces réunions font partie des consultations en cours sur le repositionnement du système de développement des Nations Unies en appui au Programme 2030 pour le développement durable, qui est mandaté par la procédure d’examen quadriennal complet.

La Vice-Secrétaire générale sera de retour à New York dans la nuit de vendredi.

Sida

Le rapport du Secrétaire général intitulé « Revitaliser la lutte contre le sida à l’appui du développement durable et de la réforme de l’Organisation des Nations Unies » a été présenté à l’Assemblée générale.

Le rapport note que des engagements audacieux au niveau mondial, une responsabilité financière partagée et une approche axée sur les personnes avaient été un succès pour tous dans la réponse au sida.  Cependant, il prévient également que l’optimisme risque de conduire à la complaisance.

La Vice-Secrétaire générale, Mme Amina J. Mohamed, a déclaré que la pandémie du sida était loin d’être terminée.  Elle a souligné que les pays doivent faire un meilleur travail auprès des jeunes femmes et des adolescentes, car ce sont elles qui supportent le poids de la pandémie. 

Haut-Commissariat pour les réfugiés

Le Haut-Commissariat pour les réfugiés a signé un accord avec le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme visant à améliorer les services de santé pour les réfugiés et les communautés déplacées.  L’accord renforcera la réponse humanitaire du Haut-Commissariat en s’assurant que les réfugiés aient accès aux traitements contre le VIH/sida, la tuberculose et le paludisme.

Les deux partenaires travaillent déjà ensemble au Rwanda où le Haut-Commissariat utilise une bourse de 2,09 millions de dollars du Fonds mondial pour faire face aux besoins des réfugiés burundais en matière de santé.  D’autres discussions sont en cours pour élargir ces activités au Moyen-Orient et dans d’autres régions de l’Afrique de l’Est.

Nomination

Le Secrétaire général a nommé Mme Jan Beagle, de la Nouvelle-Zélande, en tant que prochaine Secrétaire générale adjointe à la gestion.  Elle remplace M. Yukio Takasu, du Japon, que le Secrétaire général remercie pour son engagement et son dévouement à l’Organisation.

Mme Beagle arrive à ce poste avec plus de 35 années d’expérience en matière politique et sur les questions de développement, ainsi qu’une expérience dans les agences des Nations Unies.  Elle a fait d’importantes contributions en dirigeant et en favorisant les initiatives de changement de gestion au Secrétariat et au niveau du système des Nations Unies.

Elle est actuellement Directrice exécutive adjointe du Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA).  Avant d’occuper ce poste, elle était Directrice générale adjointe du Bureau des Nations Unies à Genève (2008-2009) et Sous-Secrétaire générale à la gestion des ressources humaines (2005-2007).

Soudan

L’Opération hybride Union africaine-Nations Unies au Darfour (MINUAD) annonce qu’un Casque bleu nigérian a été tué hier par un groupe non identifié au cours d’un incident à Nyala, dans l’État du Darfour méridional.  La Mission condamne fermement cette attaque qui constitue une violation du droit international.  Elle appelle le Gouvernement du Soudan à trouver rapidement les auteurs et à les présenter devant la justice.

L’ONU et la Mission présentent leurs condoléances à la famille du Casque bleu, à ses collègues et au Gouvernement du Nigéria.

République centrafricaine

La Coordonnatrice des opérations humanitaires en République centrafricaine, Mme Najat Rochdi, a exhorté aujourd’hui la communauté internationale à soutenir d’urgence les agents humanitaires qui s’efforcent de secourir des milliers de civils.

Dans sa présentation devant les États Membres, à Genève, Mme Rochdi a déclaré que la fréquence et la brutalité des attaques à Bangassou, Bria, Alindao, ainsi que dans d’autres localités avaient atteint des niveaux jamais vus depuis août 2014.  Ces signes très inquiétants montrent qu’une manipulation des religions est l’un des facteurs qui ont causé la dernière vague d’attaques.  Le créneau qui permettrait d’éviter une dégénérescence de la crise risque de disparaître très rapidement.

Mme Rochdi a averti que les communautés déplacées à cause du regain de violence avaient pu se retrouver en sécurité dans des zones difficilement accessibles.  Les travailleurs humanitaires font face à des défis logistiques et sécuritaires qui s’ajoutent à des déficits de financement.  Si l’on ne donne pas suffisamment de moyens aux partenaires humanitaires, des dizaines de milliers de personnes, parmi les plus vulnérables, seront privées d’aide, pendant que beaucoup d’entre elles seront tuées et que des régions entières seront peut-être abandonnées.

Somalie

Le Chef de la Mission d’assistance des Nations Unies en Somalie (MANUSOM), M. Michael Keating, a salué les discussions qui ont eu lieu au début de la semaine entre les Présidents Abdiweli Mohamed Ali « Gaas », du Puntland, et Ahmed Ducaale Geele « Xaaf », de l’État de Galmudug, en vue de consolider la paix dans les régions du centre.

Les deux présidents se sont mis d’accord pour mettre fin à leur différend et pour promouvoir un dialogue constructif entre leurs administrations.  Ils se sont aussi engagés à ouvrir les routes pour permettre la libre circulation des biens et des personnes.

M. Keating a réitéré que les Nations Unies étaient prêtes à soutenir les deux présidents, ainsi que le processus de paix et de consolidation de l’État en Somalie.

Chypre

Le Secrétaire général a invité le dirigeant chypriote turc, M. Mustafa Akinci, et le dirigeant chypriote grec, M. Nicos Anastasiades, à se rendre à New York pour participer à une réunion commune, afin de discuter des pourparlers chypriotes et des voies possibles pour aller de l’avant.  Les deux dirigeants ont accepté l’invitation.

Le Secrétaire général est impatient d’accueillir les dirigeants, en même temps que son Envoyé spécial, M. Espen Barth Eide, le soir du 4 juin.

Pêche

La première réunion des parties à l’Accord relatif aux mesures du ressort de l’État du port visant à prévenir, contrecarrer et éliminer la pêche illicite, non déclarée et non réglementée, a eu lieu aujourd’hui à Oslo, Norvège.

Ce traité international négocié par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) vise à arrêter les pratiques de pêches sauvages en limitant l’accès au port pour les navires de pêche qui ne respectent pas un ensemble de règles.

Ce traité est l’aboutissement d’années d’efforts diplomatiques visant à lutter contre le fléau de la pêche illégale.  Celle-ci représente environ 26 millions de tonnes.  Elle constitue une menace énorme qui entrave les efforts visant à renforcer la pêche durable dans les océans du monde.

Parents

On célèbre aujourd’hui la Journée mondiale des parents.  C’est l’occasion d’honorer les parents du monde entier et d’apprécier leur engagement désintéressé envers les enfants, ainsi que le sacrifice de toute une vie pour nourrir cette relation. 

Conférences de presse

À 12 h 30, le Président de l’Assemblée générale, M. Peter Thomson, et le Secrétaire général adjoint aux affaires économiques et sociales, M. Wu Hongbo, ont fait une conférence de presse avant la Conférence sur les océans de la semaine prochaine. 

À 13 heures, le Président du Conseil de sécurité pour le mois de juin, l’Ambassadeur de la Bolivie, M. Sacha Sergio Llorentty Solíz, a donné une conférence de presse sur le programme de travail du mois.

À 14 h 30, la Commission de l’Union africaine a fait un point de presse sur le lancement du réseau des dirigeantes africaines, une plateforme qui vise à renforcer le leadership des femmes dans la transformation de l’Afrique, en mettant l’accent sur la gouvernance, la paix et la stabilité.

Conférences de presse demain

Demain, les élections de 2017 au Conseil de sécurité auront lieu à 10 heures, dans la salle de l’Assemblée générale.  Après ces élections, des ambassadeurs devraient faire des déclarations à la presse à la sortie de la salle de l’Assemblée générale.

À 16 heures, un autre point de presse sur la Conférence sur les océans aura lieu, avec le Représentant permanent du Portugal auprès des Nations Unies, M. Alvaro Mendonça e Moura, et le Représentant permanent de Singapour auprès des Nations Unies, M. Burhan Gafoor.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.