Imprimer
BIO/5162*
20 novembre 2018

Le nouveau Représentant permanent de l’Équateur auprès des Nations Unies présente ses lettres de créance

(Rédigé sur la base d’informations reçues du Service du protocole et de la liaison)

Le nouveau Représentant permanent de l’Équateur auprès des Nations Unies, M. Luis Gallegos, a présenté aujourd’hui ses lettres de créance au Secrétaire général de l’ONU, M. António Guterres.

Avant cette nomination, M. Gallegos était le Représentant permanent de l’Équateur auprès de l’Office des Nations Unies à Genève depuis février 2018, un poste qu’il avait déjà occupé de 2011 à 2014 et de 1997 à 2000.

M. Gallegos avait également déjà rempli les fonctions de Représentant permanent auprès des Nations Unies à New York d’avril 2002 à mars 2005, puis d’août à octobre 2005.

Auparavant, il était Ambassadeur de son pays aux États-Unis, de 2005 à 2011, ainsi qu’en Australie, de mars à août 2005, en El Salvador, de 1994 à 1997.

Entre 2014 et 2018, il a travaillé pour différentes organisations, dont l’Institut des Nations Unies pour la formation et la recherche (UNITAR) où il a créé de nombreux liens dans le milieu universitaire au niveau international.

M. Gallegos a débuté sa carrière dans le service diplomatique en 1966 et a officié à plusieurs postes de haut niveau au sein du Ministère des affaires étrangères, notamment en tant que Ministre intérimaire, fonction qu’il a occupée à plusieurs reprises.  Entre 1985 et 1989, il a servi comme Ministre Chargé d’affaires en Bulgarie, après avoir été Chargé d’affaire à Washington D.C., de 1979 à 1980, et Représentant permanent adjoint auprès de l’Organisation des États américains, de 1978 à 1979.

M. Gallegos est titulaire de deux diplômes de maîtrise décernés par la Fletcher School of Law and Diplomacy de Tufts University.  Il avait précédemment obtenu un doctorat en jurisprudence à l’Université centrale de l’Équateur.

Il est marié et père de deux enfants.

*   ***   *

__________________

* Ce communiqué remplace celui du 5 août 2005 paru sous la cote BIO/3678/REV.1*

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.