Imprimer
DBF180510
10 mai 2018

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU:10 mai 2018

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Stéphane Dujarric, Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Israël-Syrie

Dans une déclaration publiée aujourd’hui, le Secrétaire général dit avoir suivi avec la plus grande préoccupation les informations reçues pendant la nuit sur des missiles tirés à partir de la Syrie vers des positions israéliennes et sur les frappes de représailles des Forces de défense israéliennes, après les frappes en Syrie, le mardi 8 mai.  Le Secrétaire général note avec soulagement la normalisation partielle de la situation aujourd’hui.

La Force des Nations Unies pour observer le désengagement (FNUOD) a maintenu les contacts avec les Forces armées syriennes et les Forces armées israéliennes, exhortant les deux parties à faire preuve d’un maximum de retenue et à honorer leurs obligations en vertu de l’Accord sur le désengagement des forces.

Le Secrétaire général appelle à un arrêt immédiat de tous les actes hostiles et de toute provocation pour éviter une nouvelle conflagration dans une région déjà enlisée dans des conflits terribles, avec d’immenses souffrances pour les civils.

Le Secrétaire général réitère l’appui sans faille des Nations Unies aux efforts à long terme de désescalade et de stabilité au Moyen-Orient.  Les Nations Unies continueront à promouvoir et à appuyer tous les efforts visant à la désescalade dans la région.  Dans ce contexte, le Secrétaire général répète que le conflit en Syrie doit cesser avec une solution politique trouvée dans les discussions intra-syriens de Genève, comme le dit la résolution 2254 du Conseil de sécurité.

Le Secrétaire général appelle le Conseil de sécurité à demeurer activement saisi de la question et à assumer ses responsabilités, en vertu de la Charte.  À cet égard, il est prêt à travailler étroitement avec tous les membres du Conseil. 

Cuba

Cet après-midi, la Vice-Secrétaire générale de l’ONU, Mme Amina J. Mohamed, part pour La Havane pour assister à la clôture de la trente-septième session de la Communauté des États d’Amérique latine et des Caraïbes (CELAC).  Elle a prévu des réunions avec des hauts responsables du Gouvernement cubain et l’Équipe de pays des Nations Unies.

Mme Mohamed sera de retour à New York le 13 mai.

Pacte

Ce matin, le Secrétaire général a reçu des mains des hauts responsables de l’ONU les contrats de performance qu’ils viennent de signer pour 2018.  Plus rationalisés et plus ciblés que dans les années précédentes, les contrats, premiers à être signés sous M. António Guterres, résument et énumèrent les priorités.  Ils font partie des efforts du Secrétaire général de changer le paradigme de la gestion de l’ONU, pour l’aligner avec sa promesse de rendre le Secrétariat plus transparent, plus responsable et plus comptable de ses actes, s’agissant de la gestion des ressources et de l’exécution des mandats. 

Les contrats de performance signés avec les hauts responsables sont une composante essentielle de la culture de responsabilisation de l’ONU et donne le ton sur les résultats attendus.

Pour la première fois, les contrats sont alignés avec le modèle de leadership du système des Nations Unies pour inclure les caractéristiques que l’on attend des hauts responsables et qui sont essentiels à l’exécution des principaux mandats.  Les contrats comprennent l’engagement de prévenir, de répondre et de rapporter les allégations d’exploitation et d’abus sexuels, et d’assurer une réaction rapide auxdites allégations.  Ils comprennent aussi l’engagement de protéger les lanceurs d’alerte. 

Les contrats reflètent également l’engagement du Secrétaire général de parvenir à la parité entre les sexes et d’améliorer la répartition géographique.

Les contrats sont le reflet de l’agenda de la réforme globale du Secrétaire général qui compte que les hauts responsables contribueront à ces efforts de manière concrète et constructive, y compris en consultant régulièrement leur personnel, maintenant que l’Organisation s’embarque dans un processus intensif de changement.

Soulignant l’importance d’un fort esprit d’équipe, le Secrétaire général a appelé le leadership à créer un environnement de travail qui soit cordial, valorise le personnel, encourage la créativité et l’innovation, permette une meilleure communication avec le personnel et respecte la dignité de chacun. 

Parité entre les sexes

Pour la première fois dans l’histoire des Nations Unies, la parité entre les sexes est acquise parmi les coordonnateurs résidents, l’équipe des hauts responsables de l’ONU dans les pays du monde. 

Les dernières nominations ont aussi amélioré la diversité régionale, ce qui prouve que parité et diversité peuvent être poursuivies parallèlement. 

Ce tournant intervient après la réalisation de la parité dans l’équipe de direction.  Pris ensemble, cela veut dire que le leadership de l’ONU au Siège comme au niveau des pays est assuré par 50% de femmes et 50% d’hommes. 

Le Secrétaire général considère la parité à tous les niveaux de l’ONU comme une priorité, non seulement pour améliorer l’efficacité du travail mais aussi pour mettre fin au déséquilibre du pouvoir qui contribue au harcèlement sexuel et à l’exploitation et aux abus sexuels.

Le Secrétaire général continuera d’insister sur des progrès rapides en matière de parité à tous les niveaux du système des Nations Unies. 

Darfour

Ce matin, le Représentant spécial conjoint et Chef de l’Opération hybride Union africaine-Nations Unies au Darfour (MINUAD), M. Jeremiah Nyamane Mamabolo, a informé le Conseil de sécurité de la situation sur le terrain et du travail de l’Opération.  Il a indiqué que la situation en matière de sécurité demeure calme, à l’exception des affrontements sporadiques entre l’Armée de libération du Soudan faction d’Abdul Wahid (ALS/AW), les forces gouvernementales et les nomades du Jebel Marra.

M. Mamabolo a ajouté qu’au moment où la MINUAD poursuit sa reconfiguration et la réduction de ses effectifs, la phase de transition sera cruciale pour jeter les bases d’une paix durable.  Il a aussi encouragé les efforts visant à mobiliser les ressources financières nécessaires à la consolidation de la paix et de la stabilité dans la région. 

Afghanistan

La Mission des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) a publié aujourd’hui un rapport détaillant le mode opératoire des attaques contre les installations électorales, avant les scrutins d’octobre 2018.

Par ailleurs, le Sous-Secrétaire général aux droits de l’homme, M. Andrew Gilmour, s’est entretenu cette semaine avec le Président Ashraf Ghani et d’autres hauts responsables du Gouvernement afghan pour appeler à des mesures contre les victimes civiles, la torture et la violence contre les femmes et les garçons, et pour la justice que l’on doit aux victimes des violations des droits de l’homme.  M. Gilmour a aussi prononcé un discours à une conférence sur « la responsabilité, les droits de l’homme, la justice et la paix », organisée par la Commission afghane indépendante des droits de l’homme. 

Gaza

Les agences humanitaires signalent qu’aujourd’hui, le Fonds central pour les interventions d’urgence a débloqué la somme de 1,26 million de dollars pour Gaza.

Ces fonds doivent servir à accélérer l’achat de produits médicaux essentiels et leur distribution dans les principaux hôpitaux qui traitent les cas de traumatologie.

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a publié aujourd’hui un bulletin analytique couvrant la situation dans les Territoires palestiniens occupés. 

Yémen

Hier, le Secrétaire général a publié une déclaration dans laquelle il se dit profondément préoccupé par l’escalade récente et intense du conflit au Yémen, dont les bombardements aériens de la coalition le 7 mai dernier qui ont frappé un immeuble du Gouvernement dans le district de Tahrir, une zone densément peuplée de Sanaa, et le tir de missiles balistiques par les houthistes le 6 et le 9 mai contre des cibles en Arabie saoudite, y compris à Riyad. 

Libye

Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) indique qu’il a évacué 132 réfugiés et demandeurs d’asile de Tripoli pour les conduire à Niamey, au Niger.

Le HCR a expliqué que les réfugiés en détention en Libye subissent des conditions extrêmes qui menacent leur vie et leur bien-être. 

Forêts

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a lancé les premières directives volontaires pour les concessions forestières dans les tropiques afin de les rendre plus transparentes, plus comptables de leurs actes et plus inclusives, et ce, au nom de centaines des communautés les plus pauvres et les plus isolées dans le monde.

Plus de 70% des forêts tropicales, qui sont utilisées pour l’exploitation du bois et autres produits forestiers, appartiennent à l’État, la plupart d’entre elles étant gérées par des concessions cédées par les gouvernements à des entités privées ou à des communautés locales. 

Allaitement maternel

Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a publié une nouvelle analyse sur l’allaitement maternel, appelant à combler le fossé entre monde riche et monde pauvre.

Chaque année, environ 7,6 millions de bébés ne sont pas nourris au sein, soit 1 bébé sur 5 dans les pays à revenu élevé contre 1 sur 25 dans les pays à bas revenu ou à revenu intermédiaire.

Éducation

Demain, à 12 h 20, le Secrétaire général et son Envoyé spécial pour l’éducation, M. Gordon Brown, recevront une pétition signée par quelque 1,5 million de jeunes, appelant à plus d’investissements dans l’éducation.  La pétition sera remise aux deux personnalités par trois jeunes activistes de l’Inde, du Kenya et de la Sierra Leone.  La petite cérémonie aura lieu dans le Bureau du Secrétaire général qui répondra ensuite, avec son Envoyé spécial, aux journalistes.

M. Brown sera ensuite l’invité du point de presse, aux côtés de certains responsables de la Banque mondiale et de la Banque interaméricaine de développement. 

 

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.