Print
SG/2249
28 septembre 2018

Le Secrétaire général rencontre les dirigeants du Forum des îles du Pacifique

Les dirigeants du Forum des îles du Pacifique ont rencontré, le 28 septembre dernier, le Secrétaire général de l’ONU, M. António Guterres, en marge de la semaine de haut niveau de la soixante-treizième session de l’Assemblée générale, à New York.  À cette occasion, le Président de Nauru, M. Baron Divavesi Waqa, qui préside le Forum des îles du Pacifique, a présenté les priorités de la région, notamment la lutte contre les changements climatiques et la gestion des risques de catastrophe, les pêches et l’amélioration des arrangements existants en matière de sécurité régionale. 

M. Waqa a souligné le thème du Forum, « Construire un Pacifique fort: nos peuples, nos îles, notre volonté », ainsi que la volonté de la région de surmonter les défis persistants sur la voie du développement tout en concrétisant la vision d’une région inclusive, prospère et pacifique.  Il a appelé à une collaboration étroite avec l’ONU pour que la région du Pacifique soit mieux comprise et perçue comme le continent Pacifique bleu, conformément aux dispositions approuvées par les dirigeants du Forum en 2017, à Samoa.

Le Secrétaire général a félicité les dirigeants du Forum pour leur appui à la Déclaration de Boe, qui a pour objectif de renforcer la coopération en matière de sécurité régionale.  Il a insisté sur la menace grave que représentent les changements climatiques pour la sécurité et le bien-être de la population du Pacifique.  M. Guterres a salué le concept élargi de sécurité énoncé dans la Déclaration, qui englobe la sécurité, la protection de l’environnement et des ressources, la criminalité transnationale organisée et la cybersécurité.  D’ailleurs, pour que les changements climatiques soient davantage vus comme un risque sécuritaire, les dirigeants du Forum ont appelé l’ONU à nommer un conseiller spécial sur les changements climatiques et la sécurité. 

M. Guterres, a reconnu l’importante contribution des pays du Pacifique à la mise en œuvre de l’Accord de Paris et à l’adoption de mesures décisives sur le climat, soulignant la nécessité urgente d’intensifier les efforts afin d’assurer le succès de la vingt-quatrième Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) et du Sommet sur le climat.  Le Secrétaire général a également fait part de son intention de se rendre dans la région du Pacifique, dans le cadre de son plaidoyer sur les changements climatiques.

Par ailleurs, les dirigeants du Forum et le Secrétaire général ont discuté des progrès réalisés dans le repositionnement du système des Nations Unies pour le développement et pris note de la Feuille de route du Pacifique pour le développement durable à l’horizon 2030 et de l’examen à mi-parcours des Orientations de Samoa.  Les dirigeants du Forum ont également présenté le premier rapport quadriennal sur le développement durable dans le Pacifique, qui met en lumière les progrès et les difficultés actuelles de la région du Pacifique bleu.  Ils ont aussi souligné la nécessité de mener des consultations avec les pays visés par le bureau d’évaluation multipays.

Le Secrétaire général en a profité pour saluer les efforts de consolidation de la paix déployés dans les Îles Salomon et en Papouasie-Nouvelle-Guinée, notamment en vue de l’application de l’Accord de paix de Bougainville. 

Au cours de cette rencontre, M. Guterres a également mis l’accent sur l’autonomisation des genres et l’inclusion de la jeunesse.  De leur côté, les dirigeants du Pacifique ont exprimé leur soutien au Secrétaire général pour ses efforts de réforme de l’ONU, qui visent à rendre l’Organisation plus réactive et à mieux prendre en compte les besoins des États Membres, dans un monde en constante évolution.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.