Décolonisation: le Séminaire régional pour les Caraïbes se déroulera du 2 au 4 mai à la Grenade

AG/COL/3331
29 avril 2019

Décolonisation: le Séminaire régional pour les Caraïbes se déroulera du 2 au 4 mai à la Grenade

La Grenade accueillera, du 2 au 4 mai, le Séminaire régional pour les Caraïbes du Comité spécial de la décolonisation qui est consacré, cette année, à l’accélération de la mise en œuvre de la troisième Décennie internationale de l’élimination du colonialisme (2011-2020).

À l’aune des récents développements dans les Caraïbes, le Pacifique, et d’autres régions, la tenue du séminaire sera l’occasion de faire le point sur la situation dans les 17 territoires non autonomes qui relèvent du Comité spécial, notamment en ce qui concerne l’appui qui leur est accordé par les systèmes de l’ONU et d’autres organisations. 

Les conclusions et recommandations du Séminaire seront ensuite étudiées par le Comité spécial au mois de juin, lors de sa session de fond, puis transmises à l’Assemblée générale.

L’intitulé complet du thème du Séminaire régional pour les Caraïbes est: « Mise en œuvre de la troisième Décennie internationale de l’élimination du colonialisme: accélérer la décolonisation grâce à un engagement renouvelé et à l’adoption de mesures pragmatiques ».

Il se déroulera sous les auspices du Comité spécial et sera présidé par la Présidente de celui-ci, Mme Keisha Aniya McGuire, Représentante permanente de la Grenade.

Parmi les participants qui ont été invités au Séminaire, il faut citer le Bureau et les membres des groupes régionaux du Comité spécial, les États Membres, notamment les puissances administrantes, ainsi que des représentants de territoires non autonomes, de la société civile, d’ONG et des experts.

Communément appelé « Comité spécial des Vingt-Quatre », cet organe porte officiellement le nom de Comité spécial chargé d’étudier la situation en ce qui concerne l’application de la Déclaration sur l’octroi de l’indépendance aux pays et aux peuples coloniaux. 

En tout, le Comité compte 29 membres, à savoir Antigua-et-Barbuda, la Bolivie, le Chili, la Chine, la Côte d’Ivoire, Cuba, la Dominique, l’Équateur, l’Éthiopie, la Fédération de Russie, les Fidji, la Grenade, l’Inde, l’Indonésie, l’Iraq, le Mali, le Nicaragua, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, la République arabe syrienne, la République du Congo, la République islamique d’Iran, la République-Unie de Tanzanie, Sainte-Lucie, Saint-Kitts-et-Nevis, Saint-Vincent-et-les Grenadines, la Sierra Leone, le Timor-Leste, la Tunisie et le Venezuela (République bolivarienne du Venezuela). 

Les 17 territoires qui relèvent du Comité spécial sont: Anguilla, les Bermudes, Gibraltar, Guam, les îles Caïmanes, les îles Falkland (Malvinas)*, les îles Turques et Caïques, les îles Vierges américaines, les îles Vierges britanniques, Montserrat, la Nouvelle-Calédonie, Pitcairn, la Polynésie française, le Sahara occidental, Sainte-Hélène, les Samoa américaines et les Tokélaou.

Les documents de travail du Secrétariat sur chacun des territoires non autonomes sont disponibles sur le site Internet des Nations Unies consacré à la décolonisation: http://www.un.org/fr/decolonization/

La Grenade a déjà accueilli le Séminaire régional à trois reprises: du 9 au 11 mai 2018, du 22 au 24 mai 2007 et du 17 au 19 juin 1992.

___________________

* La souveraineté sur les îles Falkland (Malvinas) fait l’objet d’un différend entre le Gouvernement de l’Argentine et le Gouvernement du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord (voir ST/CS/SER.A/42).

 

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.