Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 23 octobre 2019

Dbf191023
23 octobre 2019

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 23 octobre 2019

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Farhan Haq, Porte-parole adjoint de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Déplacements

Dans un message publié aujourd’hui, le Secrétaire général a déclaré que dans le monde entier, le nombre de personnes déplacées à l’intérieur de leur propre pays a continué d’augmenter ces dernières années, avec plus de 41 millions de personnes fin 2018 en raison des conflits armés et des violences.  Des millions d’autres sont déplacées chaque année à l’intérieur de leur propre pays à cause de catastrophes naturelles.  Les personnes déplacées à l’intérieur de leur propre pays sont parmi les plus vulnérables et font face à divers risques pour leur vie, leur santé et leur bien-être.  Et de plus en plus de personnes sont déplacées pour de plus longues périodes, fragilisant ainsi les efforts des pays touchés pour réaliser les objectifs de développement durable.

C’est pour cette raison que le Secrétaire général a annoncé, aujourd’hui, la création d’un Groupe de haut niveau sur les déplacements internes, chargé de rechercher des solutions aux situations de déplacement interne et d’atténuer les conséquences pour des millions de personnes touchées.  Ce Groupe s’emploiera à renforcer l’attention au niveau mondial sur le sort des personnes déplacées et à renforcer le soutien qui leur est apporté, tout en élaborant des recommandations concrètes à l’intention des États Membres, du système des Nations Unies et des autres parties prenantes concernées en vue d’améliorer l’approche et la réponse apportées à la question, en accordant une attention particulière aux solutions durables.

Le Secrétaire général annoncera sous peu la composition du Groupe de haut niveau.  Il s’attend à ce que le Groupe entame ses délibérations début 2020 et lui soumette ses recommandations dans un délai d’un an à compter de sa première réunion.  

Décès de migrants au Royaume-Uni

Dans un tweet envoyé tout à l’heure, le Secrétaire général s’est déclaré horrifié et profondément attristé par la découverte de 39 corps dans un camion au Royaume-Uni.

Il a présenté ses plus sincères condoléances à tous ceux qui ont perdu un membre de leur famille et un proche.  Les responsables doivent être traduits rapidement en justice, a-t-il dit.

Vice-Secrétaire générale

La Vice-Secrétaire générale, Mme Amina Mohammed, était en Somalie aujourd’hui, le troisième jour de sa mission de solidarité conjointe ONU-Union africaine sur les femmes, la paix et la sécurité dans la Corne de l’Afrique.

Mme Mohammed a rencontré le Premier Ministre somalien M. Hassan Ali Khayre, des responsables du Gouvernement ainsi que des représentants de la société civile et un groupe de femmes leaders de la société civile.

Ils ont discuté des élections, de la paix, de la sécurité et de la participation significative des femmes.

La Vice-Secrétaire générale a déclaré qu'elle se sentait optimiste pour l’avenir de ce pays.  L’ONU s’est engagée à soutenir les efforts en faveur du développement durable, d’une paix inclusive et de l’égalité des sexes.

Liban

Le Groupe international d’appui au Liban, y compris le Coordonnateur spécial des Nations Unies, M. Ján Kubiš, a rencontré hier le Premier Ministre libanais, M. Saad Hariri, et a ensuite publié une déclaration conjointe.

Dans cette déclaration, le Groupe international d’appui indique que le Premier Ministre Hariri a informé les ambassadeurs de la série de mesures, attendues depuis longtemps, que le Gouvernement a prises hier.

Les membres du Groupe international d’appui ont exprimé leur soutien aux objectifs de réforme énoncés par le Premier Ministre Hariri et aux décisions entérinées par le Cabinet, qui correspondent aux aspirations du peuple libanais.  Ils se félicitent de l’expression démocratique du peuple libanais et de ses appels en faveur de réformes profondes justes, socialement responsables et acceptables, et de changements qui devraient permettre de réduire considérablement la corruption et le gaspillage et de s’éloigner du sectarisme, d’assurer la bonne gouvernance et une responsabilité totale, et d’aboutir au développement durable et à la stabilité.  Il faut répondre à ses revendications.

Les membres du Groupe international d’appui exhortent les dirigeants et les acteurs politiques du Liban à entendre la voix du peuple, à travailler avec sur des solutions et leur mise en œuvre et à s’abstenir de toute rhétorique et action susceptible d’attiser les tensions et d’inciter à la confrontation et à la violence.  La déclaration complète est disponible en ligne.

Syrie

Le sort les civils pris au piège dans les combats dans le nord-est de la Syrie reste préoccupant.  Les travailleurs humanitaires des Nations Unies rapportent que près de 180 000 personnes ont été déplacées à la suite des hostilités depuis le 9 octobre.  Du fait d’une baisse des combats dans certaines zones, environ 43 000 personnes récemment déplacées seraient rentrées chez elles ces derniers jours.

À l’approche de l’hiver, le bien-être d’environ 120 000 personnes vivant dans des camps, des sites, des abris collectifs et des habitats informels pour personnes déplacées est une préoccupation majeure.  La fourniture d'une assistance humanitaire aux personnes dans le besoin dans le nord-est de la Syrie, en particulier celles qui vivent dans des camps, reste une priorité pour l’ONU.

Les agences des Nations Unies et les partenaires humanitaires intensifient leurs interventions pour répondre aux besoins croissants.  Ce mois-ci, jusqu'à présent, 256 000 personnes ont reçu de la nourriture, et 580 000 personnes devraient en recevoir d’ici à la fin du mois.  Des articles d'hiver ont été distribués à 100 000 personnes.

Plus de 450 000 personnes ont bénéficié d’un appui en eau, assainissement et en matière d’hygiène, et 10 000 personnes ont bénéficié de consultations médicales.  Une campagne de vaccination contre la polio est en cours et a déjà profité à plus de 70 000 enfants.

L’ONU continue de réitérer la nécessité pour toutes les parties de veiller à ce que les civils et les infrastructures civiles restent protégés et que le personnel humanitaire ait un accès sûr, durable et sans entrave aux personnes dans le besoin.

Myanmar

Cet après-midi, à 15 heures, Mme Christine Schraner Burgener, Envoyée spéciale du Secrétaire général pour le Myanmar, prendra la parole devant l’Assemblée générale.

Elle devrait souligner la nécessité de redoubler d’efforts pour s’attaquer aux causes profondes de la violence et de la discrimination institutionnalisée dans le contexte de tensions communautaires et de conflits ethniques à travers le pays.

L’Envoyée spéciale soulignera également qu’il est grand temps d’avoir des mesures concrètes et une volonté politique réelle pour construire une démocratie inclusive et dynamique, ce qui nécessite des solutions durables reposant sur une approche consultative et fondée sur les droits.

Nigéria

Le Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires, M. Mark Lowcock, est au Nigéria pour une visite de trois jours.  Il représentera le Secrétaire général lors d’une cérémonie de réouverture de la Maison des Nations Unies dans la capitale, Abuja, demain, Journée des Nations Unies.

Le 26 août 2011, 23 membres du personnel de l’ONU, consultants et visiteurs ont perdu la vie et 60 personnes ont été blessées dans un attentat à la voiture piégée à l’entrée du siège de l’ONU dans la capitale nigériane.  Il s’agissait de la première attaque contre une installation des Nations Unies au Nigéria et elle avait été revendiquée par Boko Haram.

Au cours de sa visite, M. Lowcock rencontrera également des responsables gouvernementaux et des travailleurs humanitaires pour discuter de l'évolution de la situation dans le nord-est du Nigéria.

Somalie

Nos collègues humanitaires nous disent qu’il y a eu des inondations le long des deux principales rivières somaliennes, qui ont touché des dizaines de milliers de personnes.

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) travaille avec les autorités locales et les partenaires humanitaires pour intensifier la réponse et continue de surveiller la situation.  Le Plan d’aide humanitaire pour la Somalie, qui prévoit 1,08 milliard de dollars pour aider 3,4 millions de personnes dans le besoin, est financé à 69%.

Soudan

Le Soudan et le Soudan du Sud, où 40 000 personnes environ ont été affectées à Abyei, connaissent également des inondations.

L’ONU et ses partenaires aident ceux qui se trouvent dans les zones accessibles en leur fournissant de la nourriture et d’autres articles.  Certaines zones ne peuvent être atteintes en raison des inondations.

Plus de 360 ​​000 personnes ont été touchées par les inondations au Soudan cette année et plus de 45 000 maisons ont été détruites.

Le Plan d’aide humanitaire de 2019 pour le Soudan prévoit 1,1 milliard de dollars pour aider 4,4 millions de personnes, mais il n’a été financé qu’à 44% pour l’instant.

Venezuela

Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) et l’Union européenne ont annoncé, aujourd’hui, la tenue d’une conférence internationale de haut niveau la semaine prochaine pour exprimer leur solidarité avec les millions de Vénézuéliens qui ont quitté le pays.

La conférence se tiendra les 28 et 29 octobre à Bruxelles et sera animée par Mme Federica Mogherini, Haute Représentante et Vice-Présidente de la Commission européenne; le Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, M. Filippo Grandi; le Directeur général de l’OIM, M. António Vitorino; et le Représentant spécial conjoint du HCR et de l’OIM pour les réfugiés et les migrants vénézuéliens, M. Eduardo Stein.

Des ministres et des hauts fonctionnaires de l’Amérique latine et des Caraïbes et des États membres de l’Union européenne participeront à la réunion avec des agences des Nations Unies, des agences de coopération internationale, des organisations non gouvernementales, des entreprises du secteur privé, des représentants de la société civile et des organisations de développement, y compris des institutions financières internationales.

Vous trouverez plus d’informations sur le site Web du HCR.

Organisation mondiale de la Santé

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a signé un mémorandum d’accord avec l’Association internationale des médicaments génériques et biosimilaires afin de promouvoir l’accès aux médicaments.

Une variété de facteurs entrave le plein accès aux médicaments, mais deux obstacles importants sont les prix élevés et les problèmes de réglementation, tels que les longs délais de mise sur le marché des médicaments, a déclaré l’OMS.

Le nouvel accord constitue une étape importante dans les efforts de l’OMS en faveur de la couverture sanitaire universelle en ce qu’il souligne l’importance des médicaments génériques et biosimilaires pour accroître l’accès à un traitement abordable et de qualité.

Plus d’informations sont disponibles en ligne.

Programme alimentaire mondial

Aujourd’hui, le Programme alimentaire mondial (PAM) et « Education cannot wait » (ECW), le premier fonds mondial multilatéral dédié à l’éducation en situation d’urgence, ont lancé un partenariat stratégique pour que les enfants et les jeunes en situation d’urgence ne manquent pas les opportunités en matière d’éducation qui façonneront leur avenir.

Un mémorandum d’accord a été signé par les deux parties au siège du PAM à Rome, afin de renforcer la programmation et le plaidoyer conjoints au niveau mondial.

Vous pouvez trouver plus d’informations sur ce partenariat en ligne.

Conférence de presse aujourd'hui

Aujourd’hui, à 14 heures, M. Marzuki Darusman, Président de la Mission d’enquête sur le Myanmar, et le Rapporteur spécial sur la situation des droits de l’homme au Myanmar, M. Yanghee Lee donneront une conférence de presse.

Rencontres avec la presse demain

Demain marque la Journée des Nations Unies.  L’invité du Point de presse sera le Conseiller spécial pour les préparatifs de la commémoration du soixante-quinzième anniversaire de l’Organisation, M. Fabrizio Hochschild.

Ensuite, à 13 heures, le Rapporteur spécial sur la situation des droits de l'homme dans les territoires palestiniens occupés depuis 1967, M. Michael Lynk, fera un exposé.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.