L’ECOSOC demande à l’Assemblée générale d’élargir la composition du Comité exécutif du Programme du Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés

ECOSOC/7013
15 octobre 2019
Session de 2020, 2e séance plénière – après-midi

L’ECOSOC demande à l’Assemblée générale d’élargir la composition du Comité exécutif du Programme du Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés

Au cours d’une brève réunion cet après-midi, le Conseil économique et social (ECOSOC) a recommandé que l’Assemblée générale se prononce, à sa soixante-quatorzième session, sur la question de l’augmentation du nombre de membres du Comité exécutif du Programme du Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), lequel passerait de 105 à 106 États.

Cette demande fait suite à la note verbale du 26 juillet 2019, adressée au Secrétaire général par la Mission permanente du Mali auprès de l’Organisation des Nations Unies, et dans laquelle était présentée la candidature du Mali audit Comité exécutif.

Le représentant du Mali, M. Issa Konfourou, a expliqué l’initiative de son pays par le fait qu’il traverse une crise multidimensionnelle depuis janvier 2012.  Cette crise a engendré des mouvements massifs de populations à l’intérieur comme à l’extérieur du territoire national.  De ce fait, l’adhésion du Mali au Comité exécutif permettra de renforcer davantage la coopération entre le Mali et le système des Nations Unies en général et avec le HCR en particulier.

L’ECOSOC a par ailleurs élu par acclamation le représentant du Maroc, M. Omar Hilale, à sa vice-présidence pour la session de 2020, afin d’occuper le siège qui est réservé au Groupe des États d’Afrique.  M. Hilale, qui va assumer cette fonction pour la seconde fois consécutive, a promis que le Maroc adopterait une démarche d’ouverture au moment d’assurer la présidence du débat de l’ECOSOC consacré aux affaires humanitaires.

Pour les autres activités de la session de l’ECOSOC en cours, le Conseil a décidé que le débat consacré aux activités opérationnelles de développement sera présidé par le Vice-Président Juan Sandoval Mendiolea, du Mexique.  Le débat consacré à l’intégration sera mené par le Vice-Président Mher Margaryan, de l’Arménie.  La Vice-Présidente Maleeha Lodhi, du Pakistan, aura quant à elle pour tâche de présider aux différentes réunions de coordination et d’organisation de la session 2020.

Pour sa part, la Présidente de l’ECOSOC, Mme Mona Juul, de la Norvège, qui dirigeait la présente séance, devrait présider le débat de haut niveau tenu par l’ECOSOC et le Forum politique de haut niveau pour le développement durable organisé sous les auspices de celui-ci.  Elle devra également jouer ce rôle au cours du forum sur le suivi le financement du développement, du forum pour la coopération en matière de développement, de la réunion spéciale sur la coopération internationale en matière fiscale, ainsi qu’au cours des réunions conjointes avec les institutions de Bretton Woods, de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) et de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED), et éventuellement pour d’autres réunions spéciales qui pourraient être convoquées.

Après cette courte séance, l’ECOSOC a enchaîné avec sa traditionnelle réunion annuelle conjointe avec la Deuxième Commission de l’Assemblée générale.

 

 

 

 

 

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.