Face aux inégalités et aux injustices, le Secrétaire général exhorte les gouvernements à respecter le droit des peuples à une participation active

SG/SM/19723-OBV/1910
5 septembre 2019

Face aux inégalités et aux injustices, le Secrétaire général exhorte les gouvernements à respecter le droit des peuples à une participation active

On trouvera ci-après le message du Secrétaire général de l’ONU, M. António Guterres, à l’occasion de la Journée internationale de la démocratie, célébrée le 15 septembre:

C’est le peuple qui est au cœur de la démocratie.  Fondée sur l’inclusion, l’égalité de traitement et la participation, celle-ci est un pilier fondamental de la paix, du développement durable et des droits de la personne.

Ces valeurs et aspirations ne peuvent pas être considérées comme un vœu pieux ou comme de simples paroles en l’air.  Elles doivent constituer une réalité tangible dans la vie de chacun et de chacune.

Pourtant, à l’heure où nous célébrons cette Journée internationale de la démocratie, l’inquiétude est élevée et la confiance fait défaut.

Partout, les gens sont frustrés par les inégalités croissantes et déstabilisés par les changements radicaux liés à la mondialisation et aux technologies.

Ils constatent que le monde est toujours en proie aux conflits et aux injustices, que la question de l’urgence climatique n’est pas réglée et que l’espace civique se rétrécit.

En cette Journée de la démocratie, j’exhorte tous les gouvernements à respecter le droit à une participation active, concrète et effective et je rends hommage à toutes celles et à tous ceux qui œuvrent inlassablement en faveur de cette noble cause.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.