Le règlement de la question palestinienne ne pourra être atteint que lorsque le projet des deux États sera devenu une réalité, souligne M. Guterres

SG/SM/19730-PAL/2234-PI/2271
11 septembre 2019

Le règlement de la question palestinienne ne pourra être atteint que lorsque le projet des deux États sera devenu une réalité, souligne M. Guterres

On trouvera ci-après le message du Secrétaire général de l’ONU, M. António Guterres, à l’occasion du Séminaire international des médias sur la paix au Moyen-Orient, organisé le 11 septembre à Ankara:

C’est pour moi un grand honneur que d’ouvrir l’édition 2019 du Séminaire international des médias sur la paix au Moyen-Orient.

Je remercie le Ministère des affaires étrangères de la République turque d’accueillir cette manifestation et d’offrir son généreux soutien. 

Le règlement juste et pacifique de la question palestinienne que nous recherchons demeure hélas hors de portée. 

Comme je n’ai de cesse de le répéter, ce but ne pourra être atteint que lorsque le projet des deux États, Israël et Palestine, vivant côte à côte en paix et en sécurité sera devenu une réalité. 

Malheureusement, cette dernière année, nous n’avons fait que nous éloigner davantage de ce but au fur et à mesure que la situation se détériorait.  Les populations de Palestine et d’Israël continuent d’endurer vague après vague de violence meurtrière. 

La crise politique, économique et humanitaire qui persiste dans le Territoire palestinien occupé a atteint des proportions alarmantes. 

La situation à Gaza est particulièrement préoccupante car environ deux millions de Palestiniens et Palestiniennes continuent de subir de graves restrictions de leur liberté de circulation et d’accès, de s’enfoncer dans une pauvreté et un chômage toujours plus grands et de n’avoir un accès que trop limité aux services de santé et d’éducation, à l’eau et à l’électricité. 

La communauté internationale doit agir avec rapidité et détermination pour apporter à la Palestine l’aide économique et humanitaire dont elle a besoin de toute urgence. 

Et cependant, cette aide humanitaire ou économique ne suffira jamais, à elle seule, à régler le conflit. 

L’ONU reste déterminée à aider les peuples palestinien et israélien à mettre un terme au conflit sur la base du droit international, des résolutions pertinentes de l’ONU et des accords existants. 

Je compte sur votre appui et votre engagement pour que la paix au Moyen-Orient devienne une réalité.

Je vous souhaite à tous et toutes un séminaire fructueux.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.