Imprimer
SG/SM/20246
11 septembre 2020

Le Secrétaire général s’élève contre la hausse du nombre d’attaques et de meurtres visant des journalistes dans le monde

La déclaration suivante a été communiquée, aujourd’hui, par le Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Le Secrétaire général est consterné par le nombre continu et croissant d’attaques menées contre des journalistes et des professionnels des médias à travers le monde.  Le récent meurtre de Julio Valdivia Rodríguez, membre de la rédaction d’un journal de l’État de Veracruz, au Mexique, est un nouvel exemple des conditions dangereuses et difficiles dans lesquelles de nombreux journalistes travaillent dans le monde. 

Le Secrétaire général condamne toutes les attaques et tous les assassinats de journalistes.  Il appelle les autorités compétentes à veiller à ce que ces actes fassent l’objet d’une enquête approfondie et à ce que les responsables répondent de leurs actions. 

Le Secrétaire général réitère son appel selon lequel une presse libre est essentielle pour la paix, la justice, le développement durable et les droits de l’homme.  Aucune démocratie ne peut fonctionner sans la liberté de la presse, qui est la pierre angulaire de la confiance entre les peuples et leurs institutions.  Lorsque les professionnels de médias sont visés, les sociétés dans leur ensemble en paient le prix. 

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.