Imprimer
SG/SM/20417
13 novembre 2020

Journée mondiale contre le diabète : le Secrétaire général insiste sur l’importance de lutter contre cette maladie, notamment face à la COVID-19

On trouvera ci-après le message du Secrétaire général de l’ONU, M. António Guterres, à l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre le diabète, célébrée le 14 novembre:

Malgré les nombreux efforts déployés pour prévenir et traiter le diabète, le nombre de personnes qui en souffrent va croissant.  Qui plus est, c’est dans les pays à faible revenu ou à revenu intermédiaire, qui sont les moins bien équipés et ont le moins de moyens de diagnostic, de médicaments et de connaissances pour administrer des traitements vitaux, que les cas augmentent le plus rapidement.

La pandémie de maladie à coronavirus (COVID-19) n’a fait qu’aggraver la situation.  En effet, de nombreux diabétiques ont eu du mal à accéder aux soins et aux traitements réguliers dont ils ont besoin.  De plus, les personnes atteintes de diabète risquent davantage de développer des complications graves et de mourir de la COVID-19.

L’année prochaine, l’Organisation mondiale de la Santé lancera le Pacte mondial contre le diabète, une nouvelle initiative qui permettra de structurer et d’harmoniser nos actions complémentaires visant à alléger le fardeau que représente cette maladie. 

Employons-nous ensemble, par la voie de cette collaboration ambitieuse et tant nécessaire, à faire en sorte que l’on puisse bientôt discuter de la régression du problème de santé publique que représente le diabète.  Alors que nous nous efforçons de surmonter la pandémie, nous devons faire tout notre possible pour assurer une couverture sanitaire universelle, renforcer les systèmes de santé et promouvoir la santé et la résilience pour toutes et tous.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.