Imprimer
CD/3837
11 octobre 2021

L’Annuaire des Nations Unies sur le désarmement explore cette année les défis et les chances du maintien de la paix en ce moment transformateur

NEW YORK, 11 octobre 2021 (Bureau des affaires de désarmement) – Préparé, chaque année, à la demande des États Membres, l’Annuaire des Nations Unies sur le désarmement, offre dans sa nouvelle version, des informations détaillées relatives aux effets de la pandémie de COVID-19 sur les institutions régionales et internationales de maintien de la paix.

La pandémie a frappé le monde 75 ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale et la création des Nations Unies pour « sauver les futures générations du fléau de la guerre ».  Elle a exercé une pression sans précédent sur les accords et les institutions qui étaient devenus depuis lors la fondation essentielle de la paix et de la sécurité internationales.

La COVID-19 a contribué à une intensification des principaux conflits armés, à coups d’armes lourdes dans les zones urbaines.  La pandémie a aussi compliqué les efforts visant à mettre en œuvre des mesures locales et mondiales de contrôle des armes.  Comme les réseaux clandestins exploitent à leur avantage l’augmentation du chômage et le mécontentement social, les institutions affaiblies et les services publics submergés se sont retrouvés moins bien équipés pour résister.

Les efforts de désarmement nucléaire subissent également le vent contraire de la détérioration des situations géostratégiques, de la méfiance croissante et des tensions entre puissances nucléaires, et des préoccupations grandissantes face à des développements technologiques qui aggravent les risques et facilitent la modernisation des armes nucléaires.

Mais au titre des bonnes nouvelles, le Bureau des affaires de désarmement s’est joint à l’Union africaine et aux autres grandes organisations régionales du continent pour contribuer au stockage et à la destruction des armes déposées dans le cadre du « Mois de l’Afrique pour l’amnistie ».  Les États ont aussi rempli les critères d’entrée en vigueur du Traité sur l’interdiction des armes nucléaires, le premier traité multilatéral à avoir été négocié depuis plus de 20 ans.

Grace à son initiative « #Youth4Disarmament », le Bureau des affaires de désarmement contribue à l’implication, à l’éducation et à l’autonomisation des jeunes à l’aide de programmes de formation en ligne et d’un nouveau site Internet d’offres d’emploi, de reportages faits par des jeunes et d’informations sur les prochaines manifestations de la jeunesse.  Reconnu comme le projet le plus fédérateur de 2020 par le prix « Billion Acts of Peace », l’Initiative connecte les jeunes gens du monde entier à des spécialistes qui leur parlent des problèmes internationaux en matière de sécurité, du travail des Nations Unies et de la manière de s’y impliquer.

L’Annuaire des Nations Unies sur le désarmement est disponible par ce lien https://yearbook.unoda.org/2020/.

Pour plus d’informations, prière de contacter Mme Diane Barnes, Rédactrice en chef de l’Annuaire; par courriel diane.barnes@un.org.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.