Imprimer
CD/3838
10 novembre 2021

Séoul accueille, les 11 et 12 novembre, la 20e édition de la Conférence sur les affaires de désarmement et de non-prolifération 

NEW YORK, 10 novembre (Bureau des affaires de désarmement) — La Conférence conjointe Nations Unies-République de Corée sur les questions de désarmement et de non-prolifération tiendra sa vingtième session annuelle, les 11 et 12 novembre à Séoul. 

Intitulée « Twenty Years of Achievements and Future Aspirations », la session de cette année portera sur la manière dont le paysage du désarmement et de la non-prolifération a changé, ces deux dernières décennies.  Il s’agira d’évaluer les succès, les reculs et les enseignements tirés de l’expérience mais aussi d’identifier les futures questions prioritaires, à veille de la dixième Conférence d’examen du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP), prévu à New York du 4 au 28 janvier 2022, à New York. 

Depuis 2002, le dénommé « Processus de Jeju » sert de plateforme pour des discussions dynamiques et franches, s’est réjouie la Haute-Représentante des Nations Unies pour les affaires de désarmement.  J’espère que ce jubilée marquera une étape pour les prochaines décennies, a dit Mme Izumi Nakamitsu. 

Aux côtés de M. Ham Sangwook, Ministre des affaires étrangères de la République de Corée, la Haute-Représentante ouvrira une Conférence à laquelle sont attendues une quarantaine de représentants de gouvernements, d’organisations internationales, d’instituts de recherche et de groupes de réflexion. 

La Conférence est financée par le Gouvernement coréen, y compris par ses contributions volontaires au Bureau des Nations Unies pour le désarmement. 

Pour plus d’informations, prière de contacter Mme Ji Yeon Rho du Bureau des affaires de désarmement au ji.rho@un.org

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.