Imprimer
CS/14635
15 septembre 2021
8858e séance plénière  

Libye: le Conseil de sécurité proroge jusqu’au 30 septembre 2021 le mandat de la MANUL

Le Conseil de sécurité a adopté à l’unanimité, ce matin, la résolution 2595 (2021) qui proroge jusqu’au 30 septembre 2021, du mandat de la Mission d’appui des Nations Unies en Libye (MANUL), “comme mission politique spéciale intégrée”.  

Créée en 2011, la MANUL est, entre autres, chargée de faire progresser un processus politique inclusif en Libye, d’aider le Gouvernement provisoire d’unité nationale à consolider la gouvernance, la sécurité et les mesures économiques, d’appuyer l’instauration de l’accord de cessez-le-feu du 23 octobre 2020 et de soutenir les étapes ultérieures de la transition libyenne, y compris le processus constitutionnel, l’organisation des élections, l’exécution de la feuille de route du Forum de dialogue politique interlibyen, la poursuite de l’application de l’Accord politique libyen et un processus de réconciliation nationale.   

Après le vote, la Fédération de Russie a fait part de son empressement à trouver des solutions mutuellement acceptables sur les questions en suspens au lié au fonctionnement à venir de la MANUL.  L’objectif principal des membres du Conseil de sécurité, a-t-elle estimé, doit être d’aider les Libyens à respecter le calendrier des élections présidentielle et législatives prévues en décembre.  

De leur côté, les États-Unis ont déploré l’absence de consensus pour doter la MANUL d’un nouveau mandat et ont appelé à mettre en œuvre les recommandations émanant de l’examen stratégique indépendant de la Mission.  Ce processus avait notamment conclu que la situation sur le terrain a changé depuis le dernier renouvellement du mandat de la MANUL; l’accord de cessez-le-feu d’octobre 2020 lui ayant notamment permis de nouer des contacts sur le terrain.  La relocalisation du Chef de la MANUL à Tripoli a en outre été jugée prioritaire à ce stade du processus politique en Libye, ont relevé les Etats-Unis.   

Ils ont également souligné que les recommandations émanant de l’examen stratégique indépendant ne préjugent pas de la restructuration de la Mission, ni du choix de la personne qui la dirigera.  

LA SITUATION EN LIBYE - S/2021/716 et S/2021/752 

Texte du projet de résolution (S/2021/795) 

Le Conseil de sécurité,   

Rappelant sa résolution 1970 (2011) et toutes ses résolutions ultérieures sur la Libye, notamment les résolutions 2259 (2015), 2510 (2020), 2542 (2020) et 2570 (2021),   

Rappelant qu’il a constaté dans sa résolution 2213 (2015) que la situation en Libye continue de constituer une menace pour la paix et la sécurité internationales,  

1. Décide de proroger jusqu’au 30 septembre 2021 le mandat de la Mission d’appui des Nations Unies en Libye, mission politique spéciale intégrée, afin que celle-ci puisse s’acquitter de son mandat, tel que défini dans la résolution 2542 (2020) et au paragraphe 16 de la résolution 2570 (2021);  

2. Décide de demeurer activement saisi de la question. 

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.