Imprimer
dbf210107
7 janvier 2021

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 7 janvier 2021

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Stéphane Dujarric, Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Annonce de déplacement virtuel à Londres

Ce dimanche 10 janvier, le Secrétaire général entamera une visite virtuelle au Royaume-Uni pour marquer le soixante-quinzième anniversaire de la première session de l’Assemblée générale des Nations Unies qui a eu lieu au Central Hall de Londres à Westminster. 

La visite débutera à midi, heure de New York (17 heures à Londres), par une manifestation commémorative intitulée We the Peoples, qui sera également l’événement principal de la première visite officielle virtuelle du Secrétaire général. 

Dans ses remarques, le Secrétaire général devrait mettre l’accent sur les réalisations des 75 ans d’histoire de l’ONU et appeler également à un partenariat mondial renouvelé pour relever les nombreux défis auxquels nous sommes confrontés.  L’événement vise à atteindre un public mondial, notamment les jeunes et la société civile du monde entier. 

Lundi, la visite portera sur les changements climatiques.  Le Royaume-Uni accueillera la prochaine conférence sur les changements climatiques (COP26), qui doit désormais avoir lieu en novembre à Glasgow, en Écosse.  Le Secrétaire général prononcera une allocution lors de la « table ronde virtuelle de la COP26 sur la transition énergétique propre ».  L’événement est conçu pour présenter et générer plus d’engagements et d’actions pour accélérer la transition vers des systèmes électriques renouvelables, abordables et résilients en Afrique et dans les pays européens, ainsi que l’importance d’une transition juste pour garantir des opportunités d’emplois verts.  Il sera accompagné du Secrétaire d’État aux affaires étrangères du Royaume-Uni, M. Dominic Raab, et du nouveau Président de la COP26, M. Alok Sharma, ainsi que de représentants de plusieurs pays. 

Au cours de cette visite virtuelle, le Secrétaire général aura également des entretiens bilatéraux avec le Premier Ministre, M. Boris Johnson, le Secrétaire d’État aux affaires étrangères, M. Dominic Raab, le Ministre d’État au Bureau des affaires étrangères, du Commonwealth et du développement, Lord Ahmad de Wimbledon, ainsi qu’avec M. Alok Sharma de la COP26. 

Outre ces réunions, le Secrétaire général aura un entretien avec l’archevêque de Canterbury, le révérendissime Justin Welby, qui est également membre du Comité consultatif de haut niveau chargé des questions de médiation du Secrétaire général.   

Tous les événements publics seront diffusés en direct sur la télévision en ligne des Nations Unies.

Invité du point de presse

Demain, l’invité du point de presse sera le Conseiller spécial du Secrétaire général pour les préparatifs de #UN75, M. Fabrizio Hochschild.

Il informera virtuellement les journalistes de l’événement commémoratif prévu dimanche, ainsi que du rapport final ONU75. 

Yémen

L’Envoyé spécial pour le Yémen, M. Martin Griffiths, a achevé, aujourd’hui, une visite à Aden, au cours de laquelle il a participé à des réunions avec le Premier Ministre yéménite, le Ministre des affaires étrangères, des membres du Cabinet, ainsi que le Gouverneur d’Aden. 

Lors de sa rencontre avec le Premier Ministre Abdulmalik, M. Griffiths a de nouveau souligné sa ferme condamnation de l’attaque odieuse qui visait les ministres du Cabinet à leur arrivée à l’aéroport d’Aden.  Cette attaque a tué 25 civils.  Il a également déclaré que l’attaque était dévastatrice, non seulement en raison de son bilan civil tragiquement lourd, mais aussi en raison de ses implications politiques qui pourraient susciter une profonde méfiance. 

M. Griffiths a félicité le Premier Ministre pour la formation du Cabinet et son arrivée à Aden et a salué la détermination du Gouvernement suite à cette attaque.  Il a en outre exprimé l’espoir que l’arrivée des ministres marquera le début de la reprise après une année périlleuse.

République centrafricaine

La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) a multiplié ses patrouilles à Bossangoa, dans la préfecture de l’Ouham, après l’affrontement, hier, entre deux factions anti-Balaka au sujet du recouvrement des impôts. 

Les Casques bleus poursuivent leur travail de protection des civils et l’ONU maintient une posture solide, qui comprend des patrouilles quotidiennes, pour sécuriser l’axe Bangui-Beloko.  Les troupes militaires et la police de la MINUSCA travaillent également en étroite coordination avec les Forces de défense et de sécurité nationales pour sécuriser la capitale, notamment en menant des patrouilles conjointes.

Éthiopie

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a transmis une mise à jour des conclusions des deux missions interorganisations d’évaluation des besoins, menées conjointement avec le Gouvernement, qui se sont déployées dans le Tigré à la fin de l’année dernière, le 20 décembre. 

Selon la mission effectuée dans le sud du Tigré, la vie à Alamata, Mehoni et Mekele retourne progressivement à la normale, avec la reprise de certains services de base, notamment l’électricité et les télécommunications.  Dans ces régions, la plupart des personnes déplacées sont rentrées ou sont en train de rentrer chez elles.  Cependant, la plupart de leurs biens ont été pillés ou détruits.  Les autorités régionales estiment qu’au moins 90 000 personnes ont été déplacées en raison du conflit. 

Selon les deux missions, les stocks alimentaires sont très limités et seuls les produits alimentaires produits localement sont disponibles et ce, à des prix croissants.  Les infrastructures doivent également être restaurées de toute urgence car de nombreux bâtiments, notamment des écoles, des hôpitaux et des bureaux administratifs, ont été pillés et endommagés. 

L’OCHA continue d’intervenir auprès du Gouvernement au sujet du passage sans restriction et en toute sécurité du personnel et des fournitures humanitaires dans toutes les parties de la province du Tigré.

RDC

Dans une déclaration, le Secrétaire général s’est dit choqué par le massacre de civils au cours des attaques récentes attribuées aux Forces démocratiques alliées (ADF) dans les villages de Tingwe, Mwenda et de Nzenga, près du territoire de Beni, dans la province du Nord-Kivu.  Le Secrétaire général condamne fermement ces violences contre la population civile et demande que les auteurs de ces atrocités soient rapidement traduits en justice.  Il présente ses condoléances aux familles des victimes et au Gouvernement de la République démocratique du Congo.

Le Secrétaire général réitère son appel pour un cessez-le-feu global et demande à tous les groupes armés de déposer les armes.  Il encourage les autorités de la République démocratique du Congo à prendre des mesures concrètes afin de répondre aux facteurs de conflit à l’est de la République démocratique du Congo.  Il réitère la détermination de la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO) à continuer de faire le maximum pour assurer la protection des civils conformément à son mandat, et à soutenir les initiatives nationales de consolidation de la paix et de la stabilité en République démocratique du Congo.

Indice alimentaire

L’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a indiqué aujourd’hui que les prix mondiaux des denrées alimentaires avaient augmenté pour le septième mois consécutif en décembre.  Le mois dernier, l’indice FAO des prix des denrées alimentaires était en moyenne de 107,5 points, soit 2,2% de plus qu’en novembre. 

Cette augmentation est due à une forte demande en produits laitiers et aux craintes que des conditions plus arides et plus chaudes aient un impact sur la production laitière en Océanie.  Les inquiétudes au sujet de la pénurie d’huile de palme et des grèves prolongées en Argentine ont également conduit à une augmentation de l’indice des prix de l’huile végétale.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.