Imprimer
Dbf210303
3 mars 2021

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 03 mars 2021

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Stéphane Dujarric, Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Nigéria

Les agences humanitaires sont préoccupées par la situation des milliers de déplacés et des populations civiles à Dikwa, dans l’État du Borno, après les dernières attaques qui ont eu lieu dans cette région.

À la suite des attaques intenses perpétrées à Marte et dans les régions environnantes depuis le 14 février, près de 3 400 déplacés, y compris plus de 2 000 enfants, sont arrivés à Dikwa.  Plus de 76 000 déplacés se trouvent dans la localité de Dikwa depuis 2009 en raison du conflit.

À ce jour, et suite aux opérations militaires en cours sur le front, l’ONU et ses partenaires n’ont pas pu évaluer davantage la situation humanitaire.

L’ONU réitère son appel à tous les groupes armés de cesser immédiatement les violences et de garantir la protection des civils, des infrastructures civiles, des biens et des personnels humanitaires.

Soudan du Sud

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour le Soudan du Sud, M. David Shearer, s’est adressé pour la dernière fois au Conseil de sécurité en tant que Chef de la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS).

Il a noté qu’en ce premier anniversaire du Gouvernement provisoire, des mesures positives avaient été prises mais que les progrès ont été lents.  Des progrès minimes ont été réalisés en matière d’élaboration de la constitution, de justice transitionnelle et de réforme économique.

Il a également indiqué que l’unification des forces se fait toujours attendre malgré les multiples délais que s’est imposé le Gouvernement.  En conséquence, des milliers de troupes croupissent dans les zones de cantonnement sans abri adéquat, ni soins de santé, ni nourriture.  

Sur une note personnelle, M. Shearer a dit aux membres du Conseil qu’à la fin de son mandat de quatre ans au Soudan du Sud, il portait un regard empreint d’un certain niveau de satisfaction quant au chemin parcouru par le pays.

Il y a un cessez-le-feu, un accord de paix, un gouvernement provisoire, une présidence, un conseil des ministres, des gouverneurs et le leadership locales est en train d’être établi lentement, a-t-il dit.  Cependant, la réalité est que le processus de paix demeure extrêmement fragile.  C’est pour ce peuple que nous, en tant que communauté internationale, devons rester unis et engagé à faire progresser le processus de paix.

Vice-Secrétaire générale/Afrique

La Vice-Secrétaire générale a participé hier à la première réunion annuelle d’un groupe d’entités des Nations Unies appelé la Regional Collaborative Platform.

Elle a déclaré que le savoir-faire, les atouts et l’expertise politique régionaux de l’Afrique seront systématiquement canalisés vers les coordonnateurs résidents et les équipes pays de l’ONU dans tout le continent alors qu’ils aident les pays à assurer une transition inclusive et durable pour sortir de la crise de la COVID-19.

La Regional Collaborative Platform regroupe toutes les entités de l’ONU spécialisées dans le domaine du développement pour la réalisation du Programme de développement durable à l’horizon 2030 et qui œuvrent pour relever des défis transfrontaliers comme la santé et l’environnement. La plateforme est présidée par Mme Amina J. Mohammed.

COVID-19/Écoles

L’UNICEF a publié un rapport montrant que les écoles dans lesquelles sont scolarisés plus de 168 millions d’enfants dans le monde ont été entièrement fermées durant toute l’année en raison du confinement.

Selon l’UNICEF, près de 214 millions d’enfants dans le monde, soit un enfant sur sept, ont raté plus des trois-quarts de leur scolarité en présentielle.

L’UNICEF prévient que les enfants les plus vulnérables et ceux qui sont incapables d’avoir accès au téléenseignement encourent un grand risque de ne plus retourner à l’école, et même d’être contraint au mariage précoce ou au travail des enfants.

Afrique/COVAX

Des millions de doses de vaccins contre la COVID-19 sont arrivées aujourd’hui en Afrique grâce au Mécanisme COVAX.  Les vaccins sont maintenant en Angola, en République démocratique du Congo (RDC), en Gambie, au Kenya, au Rwanda et au Sénégal.

Plus d’un million de doses sont arrivées au Kenya aujourd’hui, transportées par l’UNICEF.  La campagne de vaccination doit démarrer vendredi.

Le Rwanda a également reçu 340 000 doses aujourd’hui.  Le Coordonnateur résident de l’ONU, M. Fode Ndiaye, a salué ce moment historique comme un grand pas en avant vers l’espoir et le relèvement.  Le Sénégal a, quant à lui, reçu 320 000 doses aujourd’hui, en vue d’aider les autorités à vacciner 20% de la population.

La RDC a reçu plus de 1,7 million de doses de vaccins, avec l’appui de l’équipe de l’ONU.

En Gambie, la première livraison de 36 000 doses de vaccins via le Mécanisme COVAX est arrivée hier soir.  Avec le soutien de l’équipe de l’ONU, le Gouvernement se prépare à lancer la campagne de vaccination au profit des agents de santé, des personnes ayant des antécédents médicaux et des personnes âgées de 65 ans et plus.

Plus de 620 000 doses sont arrivées hier en Angola, avec l’appui de l’ONU, afin d’aider à vacciner le premier 10% de la population pour la première phase de vaccination.  La campagne a commencé hier avec la première vaccination d’une femme de 71 ans.

Journée internationale des femmes

La Journée internationale des femmes sera célébrée lundi.  Le thème, cette année, est « Leadership féminin: Pour un futur égalitaire dans le monde de la COVID-19, en route vers le Forum Génération Égalité. »

Dans sa déclaration pour la célébration de cette Journée, le Secrétaire général déclare que la pandémie a effacé des décennies de progrès en faveur de l'égalité des sexes.  Il a souligné que tout au long du relèvement post-pandémie, les programmes de soutien et de relance doivent spécifiquement cibler les femmes et les filles, notamment par le biais d’investissements au profit d’entreprises appartenant à des femmes et dans l’économie des soins.  Il a ajouté que le relèvement post-pandémie est l’occasion de laisser « derrière nous des générations d’exclus et d’inégalités »

ONU-Femmes organisera un événement virtuel ce jour-là à 10 heures avec la participation du Secrétaire général.

Journée mondiale de la vie sauvage

La Journée mondiale de la vie sauvage a lieu aujourd’hui.  Le thème de cette année est « Forêts et moyens d’existence: préserver la planète et ses habitants ».  Les forêts de la planète abritent environ 80% de toutes les espèces sauvages terrestres.  Les forêts aident à réguler le climat et contribuent aux moyens de subsistance de centaines de millions de personnes.

Dans sa déclaration à l’occasion de cette Journée, le Secrétaire général a indiqué que l’exploitation non durable des forêts nuit aux communautés et contribue à la perte en biodiversité et aux perturbations climatiques.  Il a exhorté les gouvernements, les entreprises et les populations du monde entier à intensifier leurs efforts pour préserver les forêts et les espèces forestières et soutenir et écouter les communautés forestières.  Ainsi, nous aiderons et contribuerons à atteindre les objectifs de développement durable pour la planète et les peuples.

Esclavage

Le Département de la communication globale organise une série de manifestations dans le cadre de la commémoration de la Journée internationale de commémoration des victimes de l’esclavage et de la traite transatlantique des esclaves qui aura lieu le 25 mars.

Demain, il y aura une discussion en ligne autour du thème « Retour aux racines: explorer le racisme par la danse ».  Cette manifestation est organisée en collaboration avec la Lehigh University et explorera les thèmes du racisme systémique, l’héritage de l’esclavage dans les populations de la diaspora africaine et comment participer à la conversation à l’échelle mondiale à travers de multiples formes d’art.

Plus d’informations et de liens sont disponibles sur le site : https://www.un.org/press/fr/2021/note6541.doc.htm .

Libye

En réponse aux questions sur la Libye, le porte-parole a indiqué que l’ONU a déployé une petite équipe préparatoire en Libye qui y est arrivée dans la nuit.

L’équipe préparatoire contribuera à faire progresser la planification de l’ONU, en étroite consultation avec la Commission militaire mixte 5 + 5, et jettera les bases pour un soutien évolutif de l’ONU au Mécanisme de surveillance du cessez-le-feu dirigé et contrôlé par les Libyens.  L’équipe préparera également des contributions pour le rapport qui a été demandé au Secrétaire général par le Conseil de sécurité.

L’équipe préliminaire fera rapport de ses conclusions à l’Envoyé spécial par l’intermédiaire du coordonnateur de la mission des Nations Unies.

Au cours des derniers jours, l’Envoyé spécial pour la Libye, M.Ján Kubiš, a poursuivi ses efforts pour mobiliser un soutien régional et international au processus de dialogue dirigé et contrôlé par les Libyens.  L’Envoyé spécial s’est rendu en Italie et en Turquie et a rencontré, entre autres, les Ministres des affaires étrangères de ces deux pays.

Invité du point de presse

Demain, le Sous-Secrétaire général par intérim aux affaires humanitaires et Coordonnateur adjoint des secours d’urgence, M. Ramesh Rajasingham, sera l’invité du point de presse.  Il parlera de sa récente visite au Burkina Faso.

Contributions financières

Avec l’Algérie et la République populaire démocratique de Corée, ce sont en tout 65 États Membres qui ont maintenant entièrement payé leurs contributions budgétaires au titre de l’année 2021.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.