Imprimer
Dbf210621
21 juin 2021

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 21 juin 2021

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Stéphane Dujarric, Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Déplacement du Secrétaire général

Demain soir, le Secrétaire général s’envole pour Bruxelles où il doit rencontrer les leaders européens et les autorités belges.

Dans ses réunions à la Commission européenne et avec les chefs d’État et de gouvernement du Conseil européen, le Secrétaire général compte soulever un large éventail de questions, dont la collaboration entre l’Union européenne et les Nations Unies, la promotion d’un redressement durable et inclusif après la pandémie, fondé sur les objectifs de développement durable, l’accès du monde entier aux vaccines contre la COVID-19, le climat et le multilatéralisme.

Jeudi, le Secrétaire général fera une déclaration solennelle au Parlement européen à Bruxelles dans laquelle il entend réitérer l’importance du partenariat entre l’ONU et l’Union européenne pour relever les défis auxquels elles sont collectivement confrontées.

Plus tard dans la capitale belge, il aura une audience privée avec le Roi et la Reine des Belges.  La Reine Mathilde est aussi une militante des objectifs de développement durable.  Le Secrétaire général s’entretiendra aussi avec le Premier Ministre belge, M. Alexander De Croo, la Vice-Première Ministre et Ministre des affaires étrangères, Mme Sophie Wilmès, et la Ministre de la coopération au développement, Mme Meryame Kitir.

Libye

La Secrétaire générale adjointe aux affaires politiques et à la consolidation de la paix, Mme Rosemary DiCarlo, est en route pour l’Allemagne où elle doit mener, au nom du Secrétaire général, la délégation de l’ONU à la Conférence de Berlin II sur la Libye.

Cette réunion vise à évaluer les progrès politique, sécuritaire, économique et humanitaire et sur le plan des droits de l’homme, depuis la dernière Conférence en janvier 2020.  Elle discutera aussi des défis qui restent à relever dans la mise en œuvre de la feuille de route du Forum pour le dialogue politique libyen.  Le Secrétaire général a prévu d’intervenir à la Conférence par message préenregistré.

Opération de paix

Le Secrétaire général adjoint aux opérations de paix, M. Jean-Pierre Lacroix, représentera le Secrétaire général à la neuvième Conférence de Moscou sur la sécurité internationale, qui aura lieu du 22 au 24 juin.

La manifestation réunit traditionnellement les représentants des gouvernements, les chefs des organisations internationales, les experts des ONG et autres.

Dans sa déclaration, M. Lacroix entend parler de l’expérience des opérations de paix qui font face aux défis de la COVID-19, tout en continuant à exécuter leur mandat et à contribuer aux efforts locaux et nationaux de lutte contre la pandémie.

Toujours à Moscou, M. Lacroix aura des entretiens avec des hauts responsables russes des Ministères des affaires étrangères, de la défense et de l’intérieur.  Ce sera là l’occasion de remercier la Fédération de Russie pour son appui et sa contribution au maintien de la paix et de l’informer des principales questions.

Soudan du Sud

Le Conseil de sécurité s’est réuni en personne aujourd’hui pour examiner la situation au Soudan du Sud, en présence du Représentant spécial du Secrétaire général, M. Nicholas Haysom.  Il a noté que le 9 juillet, la République du Soudan du Sud fêtera le dixième anniversaire de son indépendance

Il a ajouté que l’appui que la communauté internationale avait promis alors est tout aussi important aujourd’hui, maintenant que la plus jeune nation du monde lutte pour la paix, la sécurité et la prospérité de tous ses citoyens.

M. Haysom a estimé qu’il y a eu des progrès dans la mise en œuvre de l’accord de paix revitalisé, dont le lancement officiel d’un processus permanent de rédaction de la constitution.

Il a aussi prévenu que l’insécurité généralisée, en particulier la violence intercommunautaire, continue de faire obstacle à la réalisation d’une paix durable au Soudan du Sud.

République centrafricaine

La Mission des Nations Unies en République centrafricaine indique qu’elle poursuit ses efforts pour combattre la désinformation.

Elle vient d’organiser un atelier de sensibilisation pour les membres de la société civile et les médias à Bangui.  Le but était de lutter contre les messages de haine et les incitations à la violence dans les médias sociaux.

À Bangassou, la Mission a organisé un atelier pour 20 participants sur la bonne gouvernance des organisations communautaires et sur la gestion des rumeurs pour mieux appuyer les efforts de cohésion sociale.

Éthiopie

En prévision des élections en Éthiopie aujourd’hui, le Secrétaire général a publié, ce week-end, une déclaration dans laquelle il exhorte les autorités, les leaders politiques et leurs partisans à faire en sorte que tous les électeurs puissent voter librement et pacifiquement. 

Myanmar

L’équipe de pays des Nations Unies a une nouvelle fois aujourd’hui appelé à la libération immédiate des milliers de femmes, d’enfants et d’hommes en détention, environ cinq mois après que les militaires ont pris le contrôle du gouvernement le 1er février dernier.

Aujourd’hui, le nombre des personnes en détention arbitraire a dépassé les 5 000, selon le Bureau des droits de l’homme des Nations Unies.  En plus, près de 2 000 personnes, dont des politiciens, des écrivains, des défenseurs des droits de l’homme, des enseignants, des professionnels de la santé, des journalistes, de moines et des citoyens ordinaires sont toujours en fuite, compte tenu des mandats d’arrêt lancés contre eux.

Dans une déclaration faite au cours du week-end pour marquer la Journée internationale pour l’élimination de la violence sexuelle dans les conflits, le Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP) a dit que les survivants de cette violence et leur famille portent les traumatismes de ces crimes odieux, y compris les enfants du viol qui vivent dans la honte, la discrimination, un accès limité à la santé et aux services sociaux et encore avec moins d’option pour saisir la justice.

Le FNUAP souligne que les auteurs de la violence sexuelle doivent être tenus pour responsables et les survivants, recevoir, sans discrimination, des soins de santé, une protection juridique et une protection sociale.

Énergie

Ce matin, dans un message vidéo préenregistré à l’ouverture des Forums thématiques ministériels du Dialogue de haut niveau sur l’énergie, le Secrétaire général a dit que parvenir à l’accès universel à l’énergie est crucial pour la mise en œuvre du Programme de développement durable à l’horizon 2030.  Il a néanmoins prévenu que le temps presse.  Le but est clair, a-t-il souligné: d’ici à 2030, il faut réduire les émissions mondiales de 45% par rapport à 2010 puis parvenir à la neutralité carbone d’ici à 2050.

Le Secrétaire général a appelé tous les pays, les villes et les institutions financières à relever leurs ambitions et à soumettre des « Pactes sur l’énergie » au Dialogue de haut niveau sur l’énergie qui aura lieu le 20 septembre à New York.

La Fondation IKEA et la Fondation Rockefeller ont annoncé l’idée de joindre leurs forces pour créer une plateforme d’un milliard de dollars, réduire d’un milliard de tonnes les émissions de gaz à effet de serre et fournir à un milliard de personnes de l’énergie renouvelable générée par des sources telles que les mini-réseaux ou les systèmes hors-réseau.  Google a aussi annoncé son « Pacte sur l’énergie », renforçant son engagement à opérer pleinement en neutralité carbone d’ici à 2030.

COVID-19

La semaine dernière, la Namibie a signalé le nombre le plus élevé de cas confirmés de COVID-19 jamais enregistré dans le pays à ce jour.  Des restrictions partielles ont été mises en place pour 14 jours, jusqu’au 30 juin.  Les hôpitaux, y compris les unités de soins intensifs, ont atteint leur capacité maximale, suscitant des préoccupations quant à l’accès aux concentrateurs d’oxygène.

L’équipe des Nations Unies aide le pays à communiquer sur les risques et lutter contre la désinformation, sur les médias sociaux et à la radio et aussi à renforcer la sensibilisation aux vaccins.

La Tunisie accuse le taux de mortalité le plus élevé de tout le continent africain, les agences de l’ONU disent que le système de santé est sous forte pression.  Quelque 85% des lits en soins intensifs sont occupés et le pays vit une pénurie d’oxygène.

En ce moment, 9% de la population a reçu au moins une dose de vaccin.  Les autorités et l’équipe des Nations Unies renforcent la campagne de vaccination mais se heurtent au nombre limité des doses.

L’équipe de pays a aussi fourni des équipements aux hôpitaux et du matériel de protection individuelle, entre autres.

Edward Mortimer

L’ONU a appris avec tristesse la mort d’Edward Mortimer, Chef des rédacteurs de discours et Directeur de la communication pendant les deux mandats de l’ancien Secrétaire général de l’ONU, Kofi Annan.

Edward Mortimer était un homme brillant, chaleureux et doté d’un vrai sens de l’humour et de la camaraderie.  Il avait un talent sans limite pour les mots, mais il n’avait pas d’ego.  Il était souvent repris par les journalistes qui pouvaient ainsi enrichir leurs papiers de quelques citations bien senties.

Pendant une période tumultueuse dans les affaires internationales, il a été un Conseiller fiable du Secrétaire général et un défenseur acharné des Nations Unies.  Il a laissé une marque dans beaucoup de réalisations et d’initiatives importantes de Kofi Annan.

L’ONU présente ses sincères condoléances à son épouse et à ses enfants.

Contribution financière

L’Ouganda a payé la totalité de sa contribution au budget ordinaire de l’ONU pour 2021, faisant grimper le nombre des pays qui ont fait de même à 110.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.