Imprimer
dbf210831
31 août 2021

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 31 août 2021

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Stéphane Dujarric, Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Afghanistan

Les humanitaires en Afghanistan indiquent que si les armées sont à présent parties, l’ONU s’est engagée à rester dans le pays.  Les opérations de fourniture des articles médicaux et humanitaires, ainsi que d’autres formes de soutien, se poursuivent, mais davantage de ressources sont nécessaires.

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) indique qu’une aide humanitaire a été livrée à 8 millions de personnes depuis le début de l’année.

L’appel de financement actuel de 1,3 milliard de dollars lancé par l’OCHA n’est financé qu’à 39%.  De nouveaux appels pourraient être lancés.

Afghanistan / Enfants

Dans une déclaration commune, la Représentante spéciale du Secrétaire général pour la question des enfants et des conflits armés, Mme Virginia Gamba, et la Représentante spéciale du Secrétaire général chargée de la question de la violence contre les enfants, Mme Najat Maalla M’jid, ont appelé aujourd’hui les Taliban et les autres parties en Afghanistan à respecter la dignité et les droits humains de tous les Afghans, y compris les garçons et les filles.  Elles ont noté qu’au moins 45% de la population afghane a moins de 15 ans et que la communauté internationale ne doit pas abandonner les enfants de ce pays.

Les deux dignitaires de l’ONU condamnent fermement le terrible attentat meurtrier qui a ciblé l’aéroport de Kaboul et au cours duquel des enfants auraient été tués et mutilés.  Elles sont particulièrement préoccupées par les droits des filles, notamment la violence sexuelle et sexiste ainsi que leur droit à l’éducation.

Mme Gamba et Mme Maalla M’jid ont déclaré que les enfants afghans avaient assez souffert.  Elles ont souligné que la protection des droits de tous les Afghans, y compris les droits des enfants, est la seule solution durable à la paix.

Journée internationale des personnes d’ascendance africaine

La toute première Journée internationale des personnes d’ascendance africaine est célébrée aujourd’hui.

Dans son message, le Secrétaire général a déclaré qu’en cette journée, nous applaudissons les contributions immenses que les personnes d’ascendance africaine ont apportées dans tous les domaines de l’activité humaine. 

C’est aussi un acte de reconnaissance des profondes injustices et de la discrimination systémique qu’elles ont endurées pendant des siècles et auxquelles elles continuent d’être confrontées aujourd’hui, reconnaissance qui s’est fait par trop attendre.

Vingt ans après la Déclaration et le Programme d’action de Durban, et à plus de mi-parcours de la Décennie internationale des personnes d’ascendance africaine, a-t-il indiqué, nous assistons à un élan sans précédent vers l’élimination de cette calamité mondiale.  Nous ne devons pas laisser passer l’occasion. 

Cette Journée est un appel urgent à l’action pour que chacun et chacune, partout, s’engage à éradiquer le fléau qu’est le racisme. 

Invités du point de presse

Demain, le Représentant spécial adjoint, Coordonnateur résident et Coordonnateur de l’action humanitaire pour l’Afghanistan, M. Ramiz Alakbarov, sera l’invité du point de presse.  Il fera le point depuis Kaboul sur la situation actuelle dans le pays.

À 14 h 00, la Représentante permanente de l’Irlande, Mme Geraldine Byrne Nason, présentera le programme de travail mensuel du Conseil de sécurité qu’elle présidera pendant le mois de septembre.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.