Imprimer
dbf210907
7 septembre 2021

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 7 septembre 2021

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Farhan Haq, Porte-parole adjoint de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Afghanistan

Le Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et Coordonnateur des secours d’urgence, M. Martin Griffiths, est intervenu aujourd’hui au point de presse à partir de Doha pour parler de la situation en Afghanistan.  Il était à Kaboul où il a discuté avec le Mollah  Baradar et le leadership des Taliban des questions humanitaires. 

Vendredi dernier, le Secrétaire général a annoncé qu’il se rendra à Genève pour convoquer une réunion ministérielle de haut niveau le 13 septembre prochain sur les besoins humanitaires croissants en Afghanistan. 

Qatar

Dimanche dernier, le Secrétaire général a parlé au Vice-Premier Ministre du Qatar, M. Mohammed bin Abdulrahman Al-Thani.  Il lui a exprimé sa gratitude pour l’appui de son pays aux différents besoins opérationnels des Nations Unies et l’a remercié pour son implication dans la situation en Afghanistan. 

Guinée

Le Chef du Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel, M. Mahamet Saleh Annadif, coordonne ses efforts avec le système des Nations Unies et reste en contact avec les acteurs nationaux en Guinée et dans les pays voisins.   Il poursuit également ses contacts avec le Président de la Commission de la Communauté économique des pays d’Afrique de l’Ouest (CEDAO), le Ministre ghanéen des affaires étrangères, l’actuel Président de la CEDEAO et le Président de la Commission de l’Union africaine pour assurer une réponse coordonnée de l’ONU, de la CEDEAO et de l’Union africaine. 

Le Représentant spécial va participer au sommet extraordinaire de la CEDEAO le 8 septembre et a prévu d’autres réunions au Siège de la CEDAO le 9 septembre. 

Samedi dernier, dans un tweet, le Secrétaire général a dit suivre personnellement et de très près la situation en Guinée.  Il a vivement condamné la prise du pouvoir par la force des armes et appelé à la libération immédiate du Président Alpha Condé. 

Soudan du Sud

Après de nouveaux combats, la Mission des Nations Unies appelle les leaders nationaux et locaux à résoudre les tensions dans la ville de Tambura et plus généralement dans l’Équatoria occidental. 

Hier, des informations ont émergé sur des tirs sporadiques entre des groupes à Tambura, mettant en danger les civils, créant le risque d’autres déplacements de populations et aggravant les besoins humanitaires.  L’incident fait suite à la montée des tensions et des violences, ces derniers mois. 

Plus de 40 000 personnes ont été forcées de fuir.  

La Mission a maintenu la base temporaire qu’elle a installée à Tambura, il y a plusieurs semaines, quand les combats ont éclaté.  La base permet aux Casques bleus d’effectuer leurs patrouilles diurnes et nocturnes et d’offrir une présence protectrice aux civils, dont les familles déplacées.  Sur le front de la justice, la Mission offre un appui technique et contribue au renforcement des capacités des institutions judiciaires.  

Pour réduire le nombre des incidents liés aux discours de haine, la Radio des Nations Unies Miraya a été créée dans la zone. 

Éthiopie

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a dit commencer ce mois-ci la fourniture d’une aide alimentaire aux communautés des régions frontalières d’un Tigré déchiré par la guerre.  En coordination avec les autorités des gouvernements fédéral et régional, le PAM entend atteindre immédiatement 530 000 personnes à Afar et 250 000 à Amhara, et intensifier ses opérations si besoin en est et s’il a les fonds nécessaires. 

Dans le Tigré, l’insécurité alimentaire s’aggrave alors que le PAM et ses partenaires font tout pour intensifier leurs efforts et répondre aux besoins alimentaires urgents de 5,2 millions de personnes dans toute la région.  

Les stocks de nourriture du PAM et de ses partenaires étaient entièrement épuisés jusqu’à hier quand le premier convoi est entré après deux semaines.  Le convoi du PAM, impliquant plus de 100 camions, transportaient 3 500 tonnes de nourriture et autres articles essentiels dont du carburant, des médicaments et des abris. 

Selon le PAM, un nombre estimé à plus de 13,6 millions de personnes en Éthiopie seraient dans une insécurité alimentaire due à la sécheresse, aux inondations, à l’invasion des criquets pèlerins, aux perturbations du marché, aux prix élevés des produits alimentaires et à la pandémie de COVID-19, autant de facteurs aggravés par le conflit qui s’étend dans les parties nord du pays. 

Le PAM demande une somme additionnelle de 426 millions de dollars pour élargir son aide alimentaire d’urgence dans les six prochains mois et fournir des solutions à long terme pour la sécurité alimentaire à des populations qui entrent dans la saison annuelle de la famine. 

Libye

La Mission d’appui des Nations Unies en Libye a pris note de la libération, le 5 septembre dernier, de MM. Al-Saadi Qadhafi et Ahmed Ramadan ainsi que de six autres personnalités de l’ancien régime qui étaient détenus depuis sept années ou plus.  La libération de M. Qadhafi est conforme à la décision qu’une cour libyenne a rendue en 2019.    

Ces libérations représentent une étape significative vers l’état de droit et les droits de l’homme et une évolution positive susceptible de contribuer au processus de réconciliation basé sur les droits et à l’unité nationale.  

À cet égard, la Mission salue les efforts du Gouvernement d’union nationale, du Conseil de la Présidence et des autorités judiciaires.  La Mission réitère son appel à toutes les autorités libyennes pour qu’elles libèrent rapidement les milliers de personnes toujours détenues arbitrairement dans tout le pays. 

El Salvador

La décision de la Chambre constitutionnelle de la Cour suprême salvadorienne de permettre la réélection immédiate du Président intervient après le remplacement des magistrats de la Chambre en question le 1er mai dernier, lequel remplacement avait suscité des inquiétudes quant à son impact sur l’indépendance du pouvoir judiciaire et le contrôle démocratique. 

Le Secrétaire général réitère son appel au respect des dispositions constitutionnelles, de l’état de droit et de la séparation des pouvoirs pour préserver les progrès démocratiques enregistrés par le peuple salvadorien depuis la signature des accords de paix en 1992. 

Covax

Le Costa Rica a reçu près de 500 000 doses de vaccin par le Mécanisme COVAX.  Le Guatemala en a reçu près de 170 000, la semaine dernière, ce qui porte à plus de 500 000 le nombre de doses acheminées par le Mécanisme COVAX. 

Alors que plus de 36 millions de doses ont été fournies à 32 pays en Amérique latine et dans les Caraïbes par le Mécanisme COVAX, l’Organisation panaméricaine de la santé prévient que 75% de la population de cette région doivent encore être pleinement vaccinés et que plus d’un tiers des pays de la région doivent encore vacciner 20% de leur population.  L’Organisation accélère les choses pour élargir l’accès au vaccin dans la région tout comme les équipes de pays des Nations Unies qui travaillent avec les autorités.

COVID-19/Jordanie

L’équipe de l’ONU en Jordanie continue de travailler avec les autorités pour lutter contre la pandémie, la désinformation et l’hésitation face aux vaccins. Pour répondre aux besoins de la population vulnérable, y compris les réfugiés, les migrants et les femmes dans les zones rurales, l’équipe de l’ONU, dirigée par l’UNICEF et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), a formé 200 collègues de diverses agences et leur a fourni des informations techniques sur le vaccin, les changements de comportement et les compétences en communication. 

Ils compléteront les efforts déployés dans le cadre de l’initiative Verified du Secrétaire général, parallèlement aux campagnes nationales visant à engager des conversations au niveau communautaire pour stimuler la vaccination.

Le Haut-Commissariat pour les réfugiés (HCR) a également soutenu la nomination de six médecins spécialistes réfugiés dans les hôpitaux du pays, et l’équipe de pays a recruté 10 Volontaires des Nations Unies pour renforcer le service national d’aide en ligne pour la COVID-19.

Journée internationale de l’air pur pour des ciels bleus

La Journée internationale de l’air pur pour des ciels bleus est célébrée aujourd’hui.

Près de 9 personnes sur 10 respirent un air pollué, qui entraîne chaque année la mort prématurée de 7 millions de personnes, dont 600 000 enfants.  Dans son message, le Secrétaire général a déclaré que sans une action décisive de notre part, ce chiffre pourrait doubler d’ici à 2050.

Il appelle les pays à redoubler d’efforts pour améliorer la qualité de l’air grâce à une meilleure surveillance et des normes d’émissions plus strictes sur les véhicules, les centrales électriques, la construction et d’autres industries.  Il appelle également à accélérer l’accès à des moyens de cuisson et de chauffage propres et à augmenter les investissements dans les énergies renouvelables au lieu des combustibles fossiles.

Nomination

Le Secrétaire général a nommé M. Christian Ritscher, de l’Allemagne, comme Conseiller spécial et Chef de l’équipe d’enquêteurs des Nations Unies chargée de concourir à amener Daech/État islamique d’Iraq et du Levant à répondre de ses crimes.  L’équipe a été créée conformément à la résolution 2379 (2017) du Conseil de sécurité, à l’appui des efforts engagés à l’échelle nationale pour amener Daech à rendre des comptes, en recueillant, conservant et stockant des éléments de preuve en Iraq d’actes susceptibles de constituer des crimes de guerre, des crimes contre l’humanité et des crimes de génocide commis en Iraq. 

M. Ritscher succède à M. Karim Asad Ahmad Khan, du Royaume-Uni, qui a été le tout premier Conseiller spécial de l’UNITAD, de juillet 2018 jusqu’à sa démission, le 15 juin 2021.  Le Secrétaire général exprime à ce dernier sa gratitude pour sa contribution à l’établissement des responsabilités pour les crimes commis par Daech et pour ses efforts visant la création rapide et le plein fonctionnement de l’UNITAD.

Doté d’une expérience de 30 ans dans les poursuites pénales et les enquêtes criminelles aux niveaux national et international, M. Ritscher était jusqu’ici Procureur à la Cour de justice fédérale de l’Allemagne.  

Invité du point de presse

Demain, la Représentante adjointe de pays en Afghanistan d’ONU-femmes, Mme Alison Davidian, fera le point, depuis Kaboul, sur la situation sur le terrain.                   

 

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.