Imprimer
DBF210917
17 septembre 2021

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 17 septembre 2021

           (La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Stéphane Dujarric, Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Changements climatiques

Le Secrétaire général, M. António Guterres, est intervenu ce matin au Forum des principales économies sur l’énergie et le climat convoqué par le Président américain Joe Biden.  M. Guterres a déclaré que les changements climatiques ne seront vaincus que si tout le monde s’unit avec plus d’ambition, de coopération, de crédibilité.  Le monde, a-t-il ajouté, exige que vous, les principales économies du monde, preniez immédiatement des mesures pour nous conduire vers un avenir durable et résilient.  Nous avons un risque élevé de connaître l’échec à la COP26, a prévenu le Secrétaire général, appelant chacun à assumer ses responsabilités et à se montrer plus ambitieux sur le financement, l’adaptation et l’atténuation. 

Le Secrétaire général a également mentionné le rapport de synthèse que vient de publier le Secrétariat de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques qui dit qu’il faut une réduction de 45% des émissions d’ici à 2030 pour atteindre la neutralité carbone d’ici à 2050. Or, les données montrent que nous nous acheminons plutôt vers une augmentation de 16% de ces émissions en 2030 par rapport aux niveaux de 2010.  Cela nous place sur la voie catastrophique d’une augmentation de 2,7 degrés Celsius de la température sur la planète. 

Dans une déclaration publiée ce matin, le Secrétaire général indique qu’avant la COP 26, toutes les nations devraient soumettre des contributions déterminées au niveau national plus ambitieuses.  Il demande une fois de plus aux pays développés de tenir enfin l’engagement de mobiliser les 100 milliards de dollars, promis il y a plus de 10 ans, en faveur des pays en développement. 

Table ronde des dirigeants du climat

Lundi à 9 heures, le Secrétaire général et le Premier Ministre du Royaume-Uni, M. Boris Johnson, tiendront une table ronde informelle des dirigeants du climat sur l’action climatique, pour discuter des actions urgentes requises des gouvernements nationaux, en particulier ceux du G20, sur l’atténuation, le financement et l’adaptation. 

Le Secrétaire général et le Premier Ministre britannique devraient s’adresser à la presse à la fin de la manifestation.  Il n’y aura donc pas de point presse à midi ce jour-là.  La conférence de presse du Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, M. Filippo Grandi, en début d’après-midi, reste à confirmer. 

Toujours lundi matin, une manifestation sera organisée dans la salle de l’Assemblée générale sur les objectifs de développement durable (ODD), avec la participation du Groupe de musiciens BTS. 

Objectifs de développement durable

Le Secrétaire général a désigné quatre nouveaux champions des objectifs de développement durable (ODD): le Lauréat du prix Nobel Kailash Satyarthi, l’activiste Valentina Munoz, le Président de Microsoft, Brad Smith et les superstars de la K-pop Blackpink. 

Comme les autres, ces nouveaux champions vont user de leur sphère d’influence pour sensibiliser de nouveaux publics à la nécessité de réaliser les objectifs de développement durable dans l’intérêt des populations et de la planète.  Ils s’attaqueront ensemble aux changements climatiques, à la fracture numérique dans l’éducation et aux inégalités des sexes.  Ils travailleront aussi à la promotion et à la protection des droits de l’enfant. 

Organisation de Shanghai pour la coopération

Ce matin, dans un message vidéo, le Secrétaire général s’est adressé au Sommet du Conseil des chefs d’État de l’Organisation de Shanghai pour la coopération qui s’est tenu à Douchanbé, au Tadjikistan.  Il a déclaré que les développements troublants en Afghanistan représentent de graves défis politiques, économiques, sécuritaires et humanitaires.  Il est clair, a ajouté le Secrétaire général, que le peuple afghan souhaite l’éradication de l’extrême pauvreté, l’accès à l’emploi, le rétablissement des services de santé et de l’éducation et la protection de la vie et des droits et libertés fondamentales.  Le peuple afghan veut vivre dans un pays sans insécurité ni terreur.  L’ONU s’est engagée à agir en faveur de ce peuple, a souligné le Secrétaire général.  

Conseil de sécurité

Ce matin, le Conseil de sécurité a prorogé à l’unanimité le mandat de la Mission d’assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) pour une nouvelle période de six mois, jusqu’au 17 mars 2022.  

Le Conseil de sécurité a également tenu des consultations sur la Somalie, avec le Représentant spécial du Secrétaire général, M. James Swan.  

Somalie

Alors que les Somaliens célèbrent le premier anniversaire de l’Accord du 17 septembre, l’ONU et ses partenaires internationaux ont déclaré aujourd’hui qu’ils sont de plus en plus alarmés par la menace que fait peser l’escalade entre le Président et le Premier Ministre sur la stabilité de la Somalie et le processus électoral.  L’ONU exhorte les deux personnalités à résoudre immédiatement leur différend, à éviter les échanges inutiles de déclarations publiques et d’annonces sur le personnel, à s’abstenir de toute action susceptible de déstabiliser la situation sécuritaire et à se concentrer de nouveau sur les élections tant attendues. 

Éthiopie

Les agences humanitaires indiquent qu’après deux semaines sans accès, elles ont réussi à acheminer 147 camions dans le Tigré, entre le 5 et le 7 septembre. Plus de 50 autres camions sont actuellement en partance de Semera pour Afar.  Mais ceci est toujours bien en deçà des fournitures requises.  Il faut 100 camions par jour pour mener les opérations humanitaires. 

Comme pour ajouter à ces problèmes, plusieurs camions qui ont acheminé de l’aide dans le Tigré, principalement des véhicules privés sous contrat avec le Programme alimentaire mondial (PAM) et d’autres agences, ne sont toujours pas revenus, avec un impact supplémentaire sur la faculté d’envoyer des produits de secours dans la région.  Les conducteurs des camions affirment manquer de carburant ou disent craindre pour leur sécurité.  L’ONU est en contact avec toutes les parties, y compris les autorités locales du Tigré, pour régler tous les problèmes logistiques susceptibles d’empêcher les camions de quitter le Tigré.  

Yémen

L’Envoyé spécial pour le Yémen, M. Hans Grundberg, a conclu aujourd’hui sa visite à Riyad, où il a rencontré le Président yéménite Abd Rabbo Mansour Hadi, le Vice-Président Ali Mohsen, le Président du Parlement Sultan al Barakani, le Premier Ministre Maeen Abdul Malik et le Ministre des affaires étrangères Ahmed ben Moubarak. 

Lors de sa rencontre hier avec le Président Hadi, M. Grundberg a souligné son intention d’être à l’écoute des parties et d’engager des discussions sérieuses et soutenues sur la voie à suivre vers un règlement politique inclusif et global qui réponde aux aspirations des Yéménites. 

L’Envoyé spécial a souligné qu’un engagement sérieux de l’ensemble des parties à s’engager de bonne foi est une première étape nécessaire pour faire avancer les efforts de paix de l’ONU. 

M. Grundberg a également échangé des points de vue avec des représentants de partis politiques sur les moyens de redynamiser le processus politique.  L’Envoyé spécial a aussi rencontré le Secrétaire général du Conseil de coopération du Golfe, Nayef Al-Hajraf, des responsables saoudiens et les ambassadeurs au Yémen des pays du P5.  Au cours de tous ces échanges, l’Envoyé spécial s’est félicité de l’engagement clair à soutenir activement sa mission et de la volonté de travailler ensemble pour soutenir un processus politique dirigé par les Yéménites. 

Don de vaccins 

Aujourd’hui, l’ONU a reçu du Gouvernement chinois un don de 300 000 doses de vaccin contre la COVID-19. 

Le vaccin, fabriqué par SinoPharm, a obtenu l’autorisation d’utilisation d’urgence de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) plus tôt cette année et sera distribué au personnel de l’ONU et aux Casques bleus dans le cadre du programme de vaccination contre la COVID-19 à l’échelle du système des Nations Unies. 

Le programme de vaccination contre la COVID-19 fournit des vaccins dans des endroits où l’accès aux vaccins n’est pas possible via les programmes nationaux de vaccination. 

Ce don, qui comprend une durée de conservation de 18 mois du vaccin, permettra au programme de se poursuivre et soutiendra les efforts de l’ONU pour atteindre tout son personnel, les Casques bleus et les partenaires de mise en œuvre qui sont restés pour remplir les mandats critiques de l’ONU tout au long de cette période de pandémie. 

Le don intervient à un moment très important, suite à l’épuisement des stocks de vaccins dont a fait don le Gouvernement indien en mars de cette année. 

COVID-19 

L’équipe de l’ONU en Malaisie, dirigée par la Coordonnatrice résidente, Karima El Korri, continue de soutenir la participation du pays au Mécanisme COVAX et le programme de vaccination plus large pour atteindre les sans-papiers, les réfugiés et les demandeurs d’asile. 

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et l’UNICEF ont soutenu le déploiement, l’achat et la logistique des vaccins.  À ce jour, la Malaisie a reçu près de 1,4 million de doses de vaccins via le Mécanisme COVAX.  Près de 93% de la population adulte a obtenu au moins une dose de vaccin et près de 77% a été complètement vaccinée. 

L’OMS, l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) et le Haut-Commissariat pour les réfugiés (HCR) travaillent en étroite collaboration avec les autorités sanitaires et les ONG pour coordonner et financer la vaccination des personnes vulnérables et difficiles d’accès. 

L’OMS a procuré du matériel et des fournitures médicales pour les patients atteints de la COVID-19.  L’UNICEF a livré 400 concentrateurs d’oxygène et 36 000 masques à oxygène à deux hôpitaux dans l’une des régions les plus touchées.  Le HCR et l’OIM soutiennent la vaccination de centaines de réfugiés et de migrants. 

Les équipes de l’ONU en Amérique latine et dans les Caraïbes indiquent que des vaccins provenant du Mécanisme COVAX sont arrivés en Jamaïque, au Guatemala, au Panama et au Pérou.  Elles travaillent également dans toute la région pour lutter contre l’hésitation vaccinale. 

Journée mondiale de la sécurité des patients 

La Journée mondiale de la sécurité des patients est célébrée aujourd’hui. Cette année, la Journée est consacrée à la nécessité de prioriser et d’aborder la question de la sécurité des soins maternels et néonatals, en particulier au moment de l’accouchement, lorsque la plupart des dommages surviennent. 

Journée internationale de l’égalité de rémunération 

La Journée internationale de l’égalité de rémunération est célébrée aujourd’hui.  Dans son message, le Secrétaire général a indiqué qu’en poussant le travail de soins hors de l’économie formelle vers les domiciles, la pandémie de COVID-19 a aggravé l’écart de rémunération entre les sexes. 

Il souligne que, malgré les lois sur l’égalité de rémunération, les femmes ne gagnent en moyenne que 80 cents pour chaque dollar gagné par les hommes pour un travail de valeur égale, ajoutant que ce montant est encore plus réduit pour les femmes de couleur et celles qui ont des enfants. 

Le Secrétaire général a déclaré que la lutte contre la pandémie de COVID-19 offre une opportunité générationnelle d’établir un nouveau contrat social qui défende les droits humains des femmes, y compris le droit à un salaire égal.  Il souligne qu’il s’agit d’une question de justice et d’une responsabilité pour nous tous. 

Installation artistique 

Une peinture terrestre géante de l’artiste Saype sera inaugurée demain, à 11 heures, en la présence du Secrétaire général et du Ministre des affaires étrangères de la Suisse, Ignazio Cassis. 

Cette œuvre d’art, créée par une pulvérisation de peinture sur le gazon de la pelouse Nord, est un cadeau de la Suisse pour marquer le soixante-quinzième anniversaire de l’ONU et le lancement du rapport sur « Notre Programme Commun » 

Saype a réalisé une œuvre éphémère similaire devant le Palais des Nations à Genève en juin de l’année dernière. 

Par ailleurs, la Vice-Secrétaire générale, Amina J. Mohammed, inaugurera à Brooklyn l’exposition de photos In Their Hands: Women Taking Ownership of Peace.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.