Imprimer
Dbf211008
8 octobre 2021

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 8 octobre 2021

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Stéphane Dujarric, Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Déclaration du Secrétaire général sur l’Afghanistan

Dans une déclaration publiée aujourd’hui, le Secrétaire général a condamné dans les termes les plus fermes l’horrible attentat contre une mosquée à Kunduz, dans le nord de l’Afghanistan, soit la troisième attaque contre une institution religieuse en moins d’une semaine. 

Afghanistan

La Mission d’assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) a indiqué aujourd’hui que la famille des Nations Unies dans le pays est profondément préoccupée par les informations faisant état d’un nombre élevé de victimes après l’attentat contre une mosquée chiite à Kunduz. Selon la Mission, les premières informations font état de plus d’une centaine de morts et de blessés, après l’explosion dans la mosquée.  La Mission a fait observer que cet attentat fait partie d’une tendance violente troublante, puisque c’est la troisième attaque meurtrière contre une institution religieuse cette semaine.

Prix Nobel de la paix

Dans une déclaration publiée aujourd’hui, le Secrétaire général félicite Mme Maria Ressa et M. Dmitry Muratov pour leur prix Nobel de la paix, ajoutant qu’aucune société ne peut être libre sans des journalistes libres et justes, capables de rendre les leaders comptables de leurs actes et de dire la vérité au pouvoir.

Gabon/République centrafricaine

L’enquête nationale sur les cas d’exploitation et d’atteintes sexuelles impliquant un contingent gabonais en République centrafricaine se poursuit, avec l’implication du Bureau des services de contrôle interne (BSCI) et l’appui des militants des droits des victimes du pays.

Quelque 33 victimes, dont 8 enfants, ont été identifiées pendant l’enquête préliminaire sur des incidents qui auraient eu lieu à différents moments entre 2014 et 2021.  Les allégations impliquent un total de 51 présumés responsables dont l’identité ne sera révélée qu’à l’issue de l’enquête.  Un total de 11 demandes en recherche de paternité a été enregistré pour des enfants nés ou des femmes enceintes.

Assurer aux victimes bien-être et assistance est la plus grande priorité des Nations Unies.  Toutes les victimes identifiées ont été enregistrées pour une assistance, conformément aux protocoles des Nations Unies.  La Mission et les militants des droits des victimes sont sur les lieux pour contribuer à l’enquête et veiller au respect des droits et de la dignité des victimes.

Entretemps, 410 soldats gabonais et leur Commandement ont été rapatriés.  Les derniers 40 soldats sont restés sur place pour garder et emballer les équipements.

Myanmar

Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme s’est dit aujourd’hui gravement préoccupé par le fait que l’Armée du Myanmar vienne de déployer en grand nombre armes lourdes et troupes dans plusieurs parties du pays, après qu’elle y a intensifié ses attaques, de toute évidence pour trouver les membres de la résistance armée et se venger sur des villages perçus comme sympathisants des forces de défense populaire et des groupes armés ethniques.

Le Haut-Commissariat dit avoir reçu des informations crédibles sur des arrestations de masse, des cas de torture et des exécutions sommaires.  Il exhorte la communauté internationale à parler d’une seule voix pour prévenir d’autres violations graves des droits du peuple du Myanmar.

Pour sa part, le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) continue à aider le peuple.  Après que plus de 100 000 personnes ont fui les inondations de ces derniers mois, l’UNICEF a fourni de l’eau et du matériel d’assainissement à des dizaines de milliers de gens dans les États rakhine et kayin.  L’UNICEF aide également plus de 120 000 déplacés dans les État kachin, le nord de l’État shan et l’État rakhine.

Pour sa part, le Secrétaire général a demandé le report de la Réunion ministérielle ONU-Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN), laquelle se tient régulièrement.  L’ONU est en contact avec le Président de l’ASEAN pour obtenir d’autres consultations sur le format de la prochaine réunion.

Libye

La Commission militaire conjointe 5+5 vient d’achever une visite de trois jours au Palais des Nations à Genève.  Elle a conclu un accord et signé un Plan d’action global articulé autour d’un processus progressif, équilibré et séquencé du retrait des mercenaires, des combattants étrangers et des forces étrangères du territoire libyen.  M. Ján Kubiŝ, Envoyé spécial du Secrétaire général et Chef de la Mission d’appui des Nations Unies en Libye (MANUL) a salué la signature du Plan d’action, le décrivant comme « une autre percée » de la Commission militaire conjointe.

Il a ajouté que cet accord répond au souhait général du peuple libyen et a créé un élan positif dont il faut tirer parti pour avancer vers une étape stable et démocratique, y compris la tenue d’élections libres, crédibles et transparentes le 24 décembre de cette année.

Libye/Réfugiés

Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) se dit de plus en plus alarmé par la situation humanitaire des demandeurs d’asile et des réfugiés, après l’opération à grande échelle menée par des autorités libyennes, la semaine dernière, dont des arrestations et des raids dans certaines parties de Tripoli où vivent les demandeurs d’asile et les migrants.

Le HCR indique qu’une personne au moins aurait été tuée et 15 autres, blessées.  Plus de 5 000 personnes ont été arrêtées et retenues dans plusieurs de détention surpeuplées, dans des conditions sanitaires défaillantes, dont plusieurs étaient sur les listes prioritaires des vols au départ de la Libye.  Le HCR renouvelle son appel aux autorités libyennes pour qu’elles reprennent ces vols humanitaires, suspendus depuis presqu’un an.

République démocratique du Congo (RDC)

Aujourd’hui à Genève, M. David McLachlan-Karr, Coordonnateur humanitaire en RDC a informé les États Membres de la situation dans le pays.  Il a indiqué que l’insécurité et l’irruption de maladies telles qu’Ebola, le paludisme ou la rougeole, conjuguée à l’accès limité aux services sociaux de base, continuent d’avoir un impact sur la situation humanitaire, surtout dans l’est de la RDC.

Plus de 27 millions de personnes ont un niveau élevé d’insécurité alimentaire, soit le chiffre le plus haut jamais enregistré par le Cadre intégré de classification de la sécurité alimentaire dans le monde entier.  Du mois de janvier au mois d’août de cette année, il a compté 215 incidents sécuritaires affectant directement le personnel et les biens humanitaires.  Cinq agents humanitaires ont été tués et plusieurs autres, enlevés, principalement en Ituri et dans le Nord et le Sud-Kivu.

Journées internationales

La Journée mondiale de la poste sera commémorée demain.  Dans son message, le Secrétaire général déclare qu’au moment où nous continuons à lutter contre la pandémie de COVID-19, la résilience et le travail des facteurs est une source d’inspiration.  Il note que le thème de cette année est « Innover pour la relance » qui souligne comment le secteur de la poste s’adapte aux nouvelles réalités et se redéfinit, en assumant de nouveaux rôles dans le numérique, le commerce en ligne et les services financiers.

La Journée mondiale de la santé mentale sera quant à elle commémorée dimanche.  Dans son message, le Secrétaire général note que dans le monde entier, la pandémie de COVD-19 pèse lourdement sur la santé mentale des gens et souligne que sans une action déterminée, cette santé pourrait avoir un impact plus long que celui de la pandémie.  Le Secrétaire général appelle tout le monde à s’engager à travailler ensemble avec urgence et détermination pour veiller à la qualité des soins de santé mentale pour tous, partout.

Atlas de la santé mentale

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a publié aujourd’hui la dernière édition de l’Atlas de la santé mentale qui brosse un tableau décevant de l’échec du monde à offrir aux gens les services de santé mentale dont ils ont besoin, alors que la pandémie de COVID-19 a mis en lumière la nécessité croissante de soutenir la santé mentale.

L’Atlas montre qu’aucune des cibles d’un leadership et d’une gouvernance efficaces de la santé mentale, de la fourniture de services aux communautés, de la promotion et de la prévention et du renforcement de systèmes d’information, n’est près d’être réalisée.

The Weeknd

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a annoncé un nouvel Ambassadeur de bonne volonté.  « The Weeknd » se joint au PAM pour militer pour la fin de la faim dans le monde.  Le PAM indique qu’Abel « The Weeknd » Tesfaye a été pendant toute sa carrière un militant passionné et un défenseur généreux des causes humanitaires.  L’année dernière, il a fait des donations de plus de 3 millions de dollars à plusieurs organisations et il vient de verser 1 million de dollars au PAM pour ses efforts de secours en Éthiopie.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.