Imprimer
Dbf211025
25 octobre 2021

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 25 octobre 2021

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Stéphane Dujarric, Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Soudan

Le Secrétaire général condamne fermement le coup d’État militaire en cours à Khartoum et tous les actes qui pourraient compromettre la transition et la stabilité politiques du Soudan. Il appelle au rétablissement immédiat des arrangements prévus par le Document constitutionnel. 

La détention illégale du Premier Ministre, des responsables du Gouvernement et des politiciens est inacceptable et contraire au Document constitutionnel ainsi qu’au partenariat essentiel pour le succès de la transition au Soudan.  

Le Secrétaire général appelle à la libération immédiate du Premier Ministre et de tous ceux qui sont détenus arbitrairement.

Les parties prenantes soudanaises doivent retourner immédiatement au dialogue et s’engager de bonne foi à rétablir l’ordre constitutionnel et le processus de transition du Soudan.

Les Nations Unies réitèrent leur engagement et leur soutien inébranlables à la réalisation de la transition politique au Soudan.  Toute tentative de compromettre ce processus de transition met en danger la sécurité, la stabilité et le développement du Soudan. 

Les Nations Unies resteront aux côtés du peuple soudanais qui s’efforce de concrétiser son aspiration à un avenir démocratique, prospère et pacifique. 

Éthiopie

Les Nations Unies restent extrêmement préoccupées par l’escalade continue des hostilités dans le nord du pays, y compris les nouvelles frappes aériennes menées au cours du week-end dans le Tigré.  Hier, deux frappes aériennes ont été signalées sur une usine textile dans la ville d’Adoua, dans le centre du Tigré et à May Tsebri, une ville située dans le nord-ouest du Tigré.

Selon certaines informations, trois civils ont été blessés lors de la frappe aérienne dans la ville de May Tsebri.  Nos collègues sur le terrain vérifient les détails des frappes aériennes et leur impact sur les civils.  Les combats se seraient également poursuivis dans plusieurs endroits de la province d’Amhara, entraînant le déplacement de milliers de personnes.

Les Nations Unies continuent de rappeler à toutes les parties impliquées dans ce conflit leurs obligations de protéger les civils et les infrastructures civiles, en vertu du droit international humanitaire.

Les Nations Unies continuent également d’appeler toutes les parties au conflit à faciliter la circulation libre et continue des travailleurs et du matériel humanitaires dans les provinces du Tigré, de l’Afar et de l’Amhara.

Moyen-Orient

Hier, Tor Wennesland, le Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient, s’est déclaré profondément préoccupé par l’expansion continue des colonies israéliennes en Cisjordanie occupée, y compris Jérusalem-Est.  Sa déclaration faisait suite à l’annonce par les autorités israéliennes d’appels d’offres pour la construction de plus de 1 300 logements en Cisjordanie occupée.

M. Wennesland a réaffirmé que toutes les colonies étaient illégales au regard du droit international, constituaient un obstacle substantiel à la paix et devaient cesser immédiatement.

Déplacements de la Vice-Secrétaire générale

La Vice-Secrétaire générale, Amina Mohammed, est arrivée aux Émirats arabes unis pour assister, au nom du Secrétaire général, à l’« Expo 2020 » et participer à la cérémonie en l’honneur de la Journée des Nations Unies.  Elle a également rencontré de hauts responsables gouvernementaux et l’équipe de pays des Nations Unies.

Dimanche, la Vice-Secrétaire générale s’est rendue en Arabie saoudite pour participer, au nom du Secrétaire général, au lancement de l’Initiative verte pour le Moyen-Orient, qui a eu lieu aujourd’hui à Riyad.  Pendant son séjour en Arabie saoudite, la Vice-Secrétaire générale doit rencontrer de hauts responsables gouvernementaux, des responsables des Nations Unies et les dirigeants de la Banque islamique de développement.

Le retour de Mme Mohammed à New York est prévu demain.

Tunisie

Rosemary DiCarlo, Secrétaire générale adjointe aux affaires politiques et à la consolidation de la paix, était la semaine dernière en Libye ainsi qu’en Tunisie.

À Tunis, Mme DiCarlo a rencontré le Ministre tunisien des affaires étrangères Ohtman Jerandi, ainsi que le Coordonnateur résident et les membres de l’équipe de pays des Nations Unies.  Les discussions avec les autorités ont porté sur les développements régionaux et la situation dans le pays.

Lors de sa rencontre avec le Ministre des affaires étrangères, Mme DiCarlo a exprimé son soutien au peuple tunisien et à la consolidation de la démocratie dans le pays et a réitéré la disponibilité des Nations Unies à apporter leur soutien à un processus de dialogue inclusif.  Elle a en outre salué le rôle de la Tunisie en tant que membre élu du Conseil de sécurité.

Afghanistan

L’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et le Programme alimentaire mondial (PAM) ont averti aujourd’hui que plus de la moitié de la population afghane, soit un nombre record de 22,8 millions de personnes, sera confrontée à une insécurité alimentaire aiguë à partir de novembre.

Selon le dernier rapport du Cadre intégré de classification de la sécurité alimentaire, les effets combinés de la sécheresse, des conflits, de la COVID-19 et de la crise économique ont gravement affecté la vie et les moyens de subsistance des personnes, ainsi que leur accès à la nourriture.

Le rapport montre une augmentation de 37% du nombre d’Afghans confrontés à une faim aiguë depuis la dernière évaluation publiée en avril de cette année.  Parmi les personnes à risque figurent 3,2 millions d’enfants de moins de 5 ans, qui devraient souffrir de malnutrition aiguë d’ici à la fin de l’année.

Ceci n’est qu’un rappel de plus aux donateurs de la nécessité pour eux de concrétiser leurs promesses de dons, afin que les Nations Unies puissent financer des activités humanitaires dans l’ensemble de l’Afghanistan.

Haïti

En Haïti, les humanitaires avertissent que des vies risquent d’être perdues si les hôpitaux ne reçoivent pas immédiatement leurs approvisionnements en carburant.  Les barrages routiers empêchent la livraison de carburant, créent des obstacles à la fourniture de services essentiels et empêchent également l’accès des travailleurs humanitaires.  Les hôpitaux et les centres médicaux sont particulièrement touchés.

À Port-au-Prince, ainsi que dans d’autres villes, les hôpitaux signalent qu’ils ont des réserves en carburant extrêmement faibles.  Or ils ont besoin de carburant pour alimenter les générateurs qui maintiennent les services en activité.  Dans deux des principaux hôpitaux de la capitale, si les fournitures ne sont pas reçues d’ici demain les services seront interrompus pour 300 enfants (pédiatrie), 45 femmes (santé maternelle) et pour 70 patients en soins intensifs.

L’ONU appelle tous ceux qui ont une influence sur la situation actuelle à veiller à ce que les fournitures de carburant puissent être livrées aux hôpitaux et à ce que l’accès humanitaire aux victimes du tremblement de terre dans le sud-ouest ne soit pas davantage perturbé.

Violence à l’égard des femmes

Ce matin, le Secrétaire général s’est exprimé dans un message vidéo à l’occasion de l’événement marquant le vingt-cinquième anniversaire du Fonds d’affectation spéciale des Nations Unies pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes.  Il a déclaré que depuis 25 ans, le Fonds joue un rôle important en tant que seul mécanisme mondial d’octroi de subventions exclusivement dédié à l’élimination de la violence à l’égard des femmes.  Il a félicité le Fonds pour le soutien qu’il apporte à plus de 600 initiatives menées par la société civile, dans 140 pays et territoires.

Conférence de presse du Secrétaire général/Lancement du rapport sur l’écart de réduction des émissions

Demain, le Secrétaire général sera dans la salle de conférence de presse à 9 h 15 pour lancer le Rapport sur l’écart entre les besoins et les perspectives en matière de réduction des émissions, établi par le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE).  Il sera rejoint virtuellement par la Directrice exécutive du PNUE, Inger Andersen.

Bulletin sur les gaz à effet de serre

Aujourd’hui, l’Organisation météorologique mondiale (OMM) a publié son Bulletin sur les gaz à effet de serre qui indique que l’abondance de ces gaz dans l’atmosphère a de nouveau atteint un record l’année dernière, avec un taux d’augmentation annuel supérieur à la moyenne 2011-2020.

Le rapport indique que le ralentissement économique dû à la pandémie n’a eu aucun impact perceptible sur les niveaux atmosphériques de gaz à effet de serre et leurs taux de croissance, malgré une baisse temporaire des nouvelles émissions.

CCNUCC

La Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) a publié aujourd’hui un rapport actualisé sur la synthèse des contributions déterminées au niveau national (CDN) des pays.  Cette mise à jour confirme que les plans d’action climatiques mis à jour ou nouveaux peuvent être efficaces pour réduire les gaz à effet de serre.

Toutefois, le rapport actualisé confirme que, pour l’ensemble des CDN disponibles des 192 Parties, on s’attend à une augmentation considérable –d’environ 16%- des émissions mondiales de gaz à effet de serre en 2030 par rapport à 2010.

La Directrice exécutive de la CCNUCC, Patricia Espinosa, exhorte les pays à relever le niveau d’ambition de leurs contributions déterminées au niveau national, soulignant que nous sommes maintenant loin d’être là où la science dit que nous devrions être.

République centrafricaine

La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) indique qu’hier, cinq individus armés ont attaqué le village de Yene, situé à 60 kilomètres au nord de Paoua dans la préfecture d’Ouham-Pende.  Trois civils ont été tués au cours de cette attaque, tandis qu’un autre a été blessé.  Ce dernier a reçu des soins médicaux à la base de maintien de la paix dans la région.  La Mission de l’ONU a également dépêché une patrouille à Yene pour assurer la protection des civils.

Pendant ce temps, vendredi, des combattants armés de l’UPC/CPC (Union pour la paix en Centrafrique/Coalition des patriotes pour le changement) ont attaqué des soldats centrafricains dans un village situé au nord-ouest de Bambari, dans la préfecture de Ouaka.  Un civil a été blessé.  Le lendemain, des Casques bleus ont patrouillé dans la zone où l’attaque avait eu lieu et ont signalé que le calme relatif était revenu.

Contributions budgétaires

Les Tonga sont devenues le 132e État Membre à avoir payé l’intégralité de ses cotisations cette année.

Invités aujourd’hui

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour le Soudan, Volker Perthes, qui est le Chef de la Mission intégrée des Nations Unies pour l’assistance transition au Soudan (UNITAMS), a informé les journalistes virtuellement depuis Khartoum.

L’Administrateur du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), Achim Steiner, s’est également adressé aux journalistes sur le sujet du « Vote des peuples pour le climat » du PNUD.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.