Imprimer
Note No. 6541
24 février 2021

Des manifestations virtuelles organisées en mars pour la commémoration des victimes de l’esclavage et de la traite transatlantique des esclaves

Les Nations Unies célébreront la Journée internationale de commémoration des victimes de l’esclavage et de la traite transatlantique des esclaves le 25 mars prochain sur le thème « Mettre fin à l’héritage raciste de l’esclavage: une exigence mondiale pour la justice ».  Des évènements virtuels seront en outre organisés tout le mois.

Le thème de la Journée internationale reflète le mouvement mondial visant à mettre fin aux injustices dont les racines se trouvent dans la traite des esclaves.  Il souligne l’importance de l’enseignement de l’histoire de la traite transatlantique des esclaves et de l’esclavage, de la reconnaissance des conséquences de l’esclavage sur le monde moderne, et de l’action pour faire face à ses effets durables.  Le thème donne le ton des activités éducatives de sensibilisation et de commémoration organisées par le programme d'action éducative sur la traite transatlantique des esclaves et l’esclavage du Département de la communication globale afin de mobiliser l’action contre les préjugés, le racisme et l’injustice.

Le 22 mars de 10 heures à 11 h 30, le Département de la communication globale (DGC) animera une discussion virtuelle sur le thème « Dans le sillage de l’esclavage: une nouvelle collaboration mondiale de conservateurs sur l’esclavage et le façonnement de notre monde. »  Des membres du réseau Global Curatorial Project débattront des nouvelles initiatives mondiales tendant à raconter, dans des espaces publics, et à discuter d’histoires nouvelles et transformatives sur l’esclavage et la vie d’après.  Inscriptions ici: http://bit.ly/3qdGPTi

Le 24 mars de 13 à 14 heures, le Département de la communication globale animera un débat virtuel sur la mini série « Enslaved: The Lost History of the Transatlantic Slave Trade » et son premier épisode intitulé « Cultures Left Behind ».  Le DGC, grâce au soutien de Fremantle, diffusera les six épisodes sur six mois, avec une présentation de Samuel L. Jackson, Afua Hirsch et Simcha Jacobovici.  Les participants inscrits à la table ronde virtuelle pourront auparavant visionner le premier épisode.  Les inscriptions se feront sur ce site: https://bit.ly/3ud7a7e.

Puis, le 25 mars de 8 h 45 à 10 heures, une manifestation culturelle intitulée « Still We Rise » sera organisée en ligne par le DGC, l’Organisation des Nations Unies pour la science, l’éducation et la culture (UNESCO) et le Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP).  Des commentaires et des chants, un mini documentaire, une lecture de poésie en plusieurs langues avec des représentations diverses et un débat seront au programme.  La Vice-Secrétaire générale de l’ONU, la Directrice Générale de l’UNESCO, la Directrice exécutive du FNUAP et les Observateurs permanents de l’Union africaine et de la Communauté des Caraïbes (CARICOM) figureront parmi les invités.  Merci de vous inscrire ici: https://bit.ly/3s8Q7RU.

La réunion plénière de commémoration de l’Assemblée générale aura lieu en présentiel le 25 mars à partir de 10 heures dans la salle de l’Assemblée générale, au Siège de l’ONU, à New York.  Elle sera présidée par le Président de l’Assemblée générale.  Le Secrétaire général et les États Membres feront des déclarations.  Mme Lisa M. Coleman, Vice-Présidente du Département de l’inclusion et de la stratégie d’innovation de New York University fera un exposé.  Les protocoles de sécurité sanitaire seront en vigueur.  La session sera diffusée en direct sur www.webtv.un.org.

Le 26 mars de 10 heures à midi, le DGC et la Mission permanente du Sénégal animeront une discussion virtuelle sur le thème « Faire mémoire, reconnaître et enseigner: Le Mémorial de Gorée et son musée. »  Les intervenants examineront l’approche suivie par le Sénégal pour faire mémoire de la traite transatlantique des esclaves et pour l’éducation sur cette question.  Les intervenants parleront notamment du projet de Mémorial de Gorée et du mémorial que le Sénégal a prévu pour honorer l’Afrique, la diaspora africaine mondiale et les victimes de la traite transatlantique des esclaves.  Le Représentant permanent du Sénégal auprès des Nations Unies fera un discours introductif.  Prière de s’inscrire ici: https://bit.ly/3qhdlUB.

Le 31 mars à partir de 10 heures, le DGC animera un débat sur le documentaire « Bill Traylor: Chasing Ghosts ».  Bill Traylor est né durant la période de l’esclavage.  Il a vécu la période suivant l’émancipation et a été témoin du début du Mouvement des droits civiques.  La discussion qui suivra permettra d’examiner l’héritage de cet homme et la relation entre l’art, la justice et l’héritage de l’esclavage.  Parmi les panélistes invités figureront Mme Leslie Umberger, historienne de l’art et Conservatrice au Musée d’art folklorique et de l’art autodidacte au Smithsonian American Art Museum; M. Jeffrey Wolf, réalisateur; M. Radcliffe Bailey, artiste américain contemporain; M. Howard O. Robinson, archiviste à Alabama State University; et M. Richard J. Powell, professeur d’art et d’histoire de l’art à Duke University.  Les participants seront invités à voir le film avant la discussion en suivant le lien https://bit.ly/3uaL2uw.

C’est par sa résolution 62/122 adoptée en 2007 que l’Assemblée générale a décidé de la date du 25 mars pour la Journée internationale de commémoration des victimes de l’esclavage et de la traite transatlantique des esclaves.

Pour obtenir des informations supplémentaires, veuillez visiter le site https://www.un.org/en/events/slaveryremembranceday/, ou contacter Mme Tracey Petersen, par courriel: petersen3@un.org

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.