Imprimer
PI/2296
8 novembre 2021

Holocauste: le 11 novembre, l’ONU marquera le pogrom de 1938 avec une discussion sur les « Histoires des violons de l’espoir »

Cette année, pour marquer l’anniversaire du pogrom de novembre 1938, le Programme de communication sur l’Holocauste et les Nations Unies, avec The Braid, organiseront une discussion en ligne au sujet de la représentation théâtrale « Stories from the Violins of Hope » (Histoires des violons de l’espoir).  La discussion virtuelle aura lieu le jeudi 11 novembre 2021 à 13 heures, heure de New York, via Microsoft Webinar.

« Stories from the Violins of Hope » rassemble théâtre et musique pour raconter l’histoire poignante d’une collection d’instruments à cordes qui a survécu à l’Holocauste et de ceux dont la vie a été touchée par ces instruments.  Ces violons, joués par des musiciens juifs pendant l’Holocauste, ont été méticuleusement restaurés par Amnon Weinstein.  M. Weinstein est le fondateur de la collection Violins of Hope.  Il a passé les deux dernières décennies à localiser et à restaurer ces violons uniques.

Outre M. Weinstein, la discussion sera marquée par la participation de la Directrice artistique de The Braid, Mme Ronda Spinak; l’actrice Lisa Ann Grant; la Directrice de production de The Braid, Mme Susan Morgenstern; la dramaturge Lisa Pearl Rosenbaum et la professeure d’histoire juive moderne, UCL, Mme Shirli Gilbert.  Le Représentant permanent d'Israël auprès des Nations Unies, M. Gilad Erdan, prononcera une allocution de bienvenue, et l’événement sera modéré par la Secrétaire générale adjointe à la communication globale, Mme Melissa Fleming.

Ceux qui souhaitent assister à la discussion sont invités à s’inscrire sur ce lien https://bit.ly/3ml0RM5.

Une projection limitée de « Stories from the Violins of Hope » sera disponible du 9 au 13 novembre 2021 sur ce lien: https://bit.ly/watchVOH.

Le Programme de communication sur l’Holocauste et les Nations Unies a été créé par la résolution 60/7 de l’Assemblée générale en 2005 pour promouvoir la mémoire et l’éducation de l’Holocauste, afin d’aider à prévenir de futurs actes de génocide. Son programme multiforme comprend des produits éducatifs en ligne et imprimés, des séminaires, des expositions, une série de films et la célébration annuelle mondiale, le 27 janvier, de la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste.

The Braid, précédemment connu sous le nom de Jewish Women’s Theatre, est une organisation à but non lucratif de premier plan qui crée, organise, produit et préserve des histoires fondées sur la culture et l’expérience juives. À travers ses performances et sa programmation, The Braid permet aux artistes et au public d’être fiers de la culture juive tout en créant une communauté et des liens entre des personnes de tous horizons.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.