Imprimer
SC/14450
25 février 2021

Conseil de sécurité : la Présidente du Comité des sanctions 751 concernant la Somalie fait le point de ses travaux depuis le 29 octobre 2020

Cet après-midi, la Présidente du Comité créé en vertu de la résolution 751 (1992) concernant la Somalie a fait le point , devant le Conseil de sécurité, sur les travaux du Comité pendant la période allant du 29 octobre 2020 au 25 février 2021. 

Il s’agissait de son premier exposé depuis l’adoption, le 12 novembre, de la résolution 2551 (2020), en vertu de laquelle, a rappelé Mme Geraldine Byrne Nason (Irlande), le Conseil a notamment renouvelé la levée partielle de l’embargo sur les armes qui vise la Somalie et l’exemption humanitaire du gel des avoirs, sans les soumettre à une date de fin.  

Le 29 janvier, lors de sa première réunion virtuelle de cette année, le Comité s’est entretenu, par visioconférence, avec les membres du Groupe d’experts sur la Somalie pour prendre connaissance de leur programme de travail pour 2021.

En 2020, le Groupe d’experts avait mis l’accent sur le rétablissement d’une bonne relation de travail avec le Gouvernement fédéral somalien, a rappelé Mme Byrne Nason, et son Coordonnateur l’a informé que le Groupe restait activement engagé aux côtés du Gouvernement sur des projets tant à Mogadiscio que dans les États membres fédérés.  Plusieurs membres du Comité se sont félicités des progrès accomplis dans les relations entre le Groupe et le Gouvernement fédéral somalien depuis l’année dernière et ont espéré qu’elles continueraient à être renforcées. Les membres du Comité ont également salué les efforts du Groupe pour entraver le financement des Chabab. 

Au cours de la période considérée, le Comité a reçu deux mises à jour mensuelles du Groupe d’experts conformément aux dispositions de la résolution 2498 (2019).  Le Comité a également reçu deux lettres d’États Membres.  L’une concernait des questions de dérogation à l’embargo sur les armes, auxquelles le Comité a répondu.  L’autre concernait le rapport final du Groupe d’experts soumis dans le cadre de son mandat précédent, dont l’examen est toujours en cours. 

Mme Byrne Nason a également indiqué qu’après l’adoption de la résolution 2551 (2020), le Comité a approuvé une demande de dérogation ; reçu cinq notifications préalables et une notification post-livraison, toutes du Gouvernement fédéral somalien.  Il a également reçu huit notifications de livraisons anticipées de la part d’États membres fournisseurs ou d’organisations internationales.  

En dernier lieu, le Comité a reçu une copie du rapport semestriel du Gouvernement fédéral somalien au Conseil de sécurité sur la structure, la composition et la solidité de ses forces de sécurité ainsi que sur le statut des forces régionales et des milices.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.