Imprimer
SC/14600
11 août 2021

Exposé de la Représentante spéciale pour la question des enfants et des conflits armés au Comité 2140 du Conseil de sécurité

Le 16 juillet 2021, le Comité du Conseil de sécurité créé par la résolution 2140 (2014) a entendu un exposé de la Représentante spéciale du Secrétaire général pour la question des enfants et des conflits armés, Virginia Gamba, sur la situation des enfants dans le contexte du conflit armé au Yémen.

Mme Gamba a rappelé que, le Conseil de sécurité ayant adopté la résolution 2511 (2020), le régime de sanctions institué par la résolution 2140 comportait désormais une référence explicite aux actes passibles de sanctions que constituent le recrutement ou l’utilisation d’enfants dans les conflits armés de même que la violence sexuelle en période de conflit armé.  Elle s’est dite inquiète de la hausse du nombre total de violations graves au Yémen en 2020, par rapport à 2019.  L’augmentation la plus frappante et la plus inquiétante concerne les cas de refus d’accès humanitaire, qui ont augmenté d’un tiers, ce qui fait du Yémen le pays où l’on recense le plus grand nombre de refus d’accès humanitaire aux enfants; cette statistique est d’autant plus alarmante pour un pays qui est aux prises, selon l’ONU, avec la pire crise humanitaire au monde.  Le nombre d’enfants victimes d’enlèvements et de violences sexuelles confirmés avait également augmenté, bien que l’on sache que dans le cas de ces dernières, les victimes ne portent pas toujours plainte.

L’exposé a été suivi d’un débat interactif entre les membres du Comité et Mme Gamba.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.