Imprimer
SC/14634
14 septembre 2021

Le Comité des sanctions concernant la République démocratique du Congo tient une réunion sur les ressources naturelles

Le 30 juillet 2021, le Comité du Conseil de sécurité créé par la résolution 1533 (2004) concernant la République démocratique du Congo a tenu des consultations sur le thème: « Or, tantale et tungstène extraits en République démocratique du Congo : le commerce illicite aux niveaux national et international ».  Il a entendu des exposés présentés par le Groupe d’experts, l’Envoyé spécial du Secrétaire général pour la région des Grands Lacs, le Secrétaire exécutif de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs et le responsable de la diligence raisonnable au Centre pour la conduite responsable des entreprises de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). 

Le Groupe d’experts a mis l’accent sur les efforts déployés par le Gouvernement de la République démocratique du Congo pour remédier aux flux illicites persistants dans les secteurs de l’or, de l’étain, du tantale et du tungstène (3T), et sur les problèmes restants. 

L’Envoyé spécial du Secrétaire général pour la région des Grands Lacs a fait observer qu’il importait d’appliquer la Stratégie des Nations Unies pour la consolidation de la paix et la prévention et le règlement des conflits dans la région des Grands Lacs à cet égard.  Il a également évoqué un atelier de haut niveau sur la gestion durable des ressources naturelles dans la région des Grands Lacs, organisé conjointement par son bureau et la CIRGL du 31 août au 2 septembre 2021 à Khartoum. 

Le Secrétaire exécutif de la CIRGL a décrit l’état de la coopération et de la coordination entre la République démocratique du Congo et les États membres de la CIRGL pour réduire l’exploitation illégale et la contrebande des ressources naturelles dans le pays et encouragé les parties prenantes à redoubler d’efforts à cet égard, sachant qu’elles pourraient recevoir l’appui de l’ONU et de partenaires internationaux. 

Le responsable de la diligence raisonnable au Centre pour la conduite responsable des entreprises de l’OCDE a fait au Comité un exposé sur les initiatives de son organisation dans les secteurs de l’or et des 3T, notamment sa collaboration avec les services chargés de l’application de la loi du monde entier et les plaques tournantes du commerce de l’or, et il a présenté la position de l’OCDE sur les difficultés et les avancées en matière d’approvisionnement responsable dans le secteur des 3T. 

Les membres du Comité ont remercié les intervenants de leurs exposés et se sont dits préoccupés par la poursuite de l’exploitation illicite des ressources naturelles, notamment de l’or, en République démocratique du Congo. Certains ont fait valoir que l’exploitation illicite des ressources naturelles par des forces négatives constituait un facteur important de conflit, alimentait le commerce des armes de petit calibre et entravait le développement.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.