Imprimer
SC/14673
22 octobre 2021

Déclaration à la presse faite par le Conseil de sécurité sur les élections en Iraq

On trouvera ci-après le texte de la déclaration à la presse faite, aujourd’hui, par le Président du Conseil de sécurité pour le mois d’octobre, M. Martin Kimani (Kenya):

Les membres du Conseil de sécurité ont félicité le peuple et le Gouvernement iraquiens à l’occasion des dernières élections qui se sont tenues dans le pays, le 10 octobre 2021.  Ils ont salué les rapports intérimaires faisant état d’élections sans heurts et marquées par d’importantes améliorations techniques et procédurales par rapport aux élections précédentes.

Les membres du Conseil ont félicité la Haute Commission électorale indépendante d’avoir conduit une élection techniquement viable.  Ils ont félicité également le Gouvernement iraquien d’avoir correctement préparé l’élection et d’avoir évité toute violence le jour du scrutin.

Les membres du Conseil ont félicité la Mission d’assistance des Nations Unies pour l’Iraq (MANUI) d’avoir fourni à la Haute Commission électorale indépendante l’assistance technique et l’équipe de surveillance internationale qui avaient été demandées par le Gouvernement iraquien pour renforcer le processus électoral et promouvoir la transparence.  Ils ont remercié la MANUI de son aide et ont loué l’objectivité dont elle a fait preuve dans ses activités d’appui à l’Iraq tout au long du processus électoral.  Ils ont salué les efforts déployés par la Haute Commission électorale indépendante et la MANUI pour promouvoir la participation des femmes au processus politique.

Les membres du Conseil ont également salué le travail d’observation des élections réalisé par plusieurs États Membres et d’autres organisations internationales, notamment la Mission d’observation électorale à long terme de l’Union européenne, la Ligue des États arabes, l’Organisation de la coopération islamique et d’autres, ainsi que des organisations nationales.

Les membres du Conseil ont déploré les récentes menaces de violence proférées contre le personnel de la MANUI, de la Haute Commission électorale indépendante et d’autres personnes.

Les membres du Conseil ont réitéré l’appel lancé par le Secrétaire général à toutes les parties prenantes pour qu’elles fassent preuve de patience et respectent le calendrier électoral.  Ils ont souligné que les éventuels différends électoraux qui pourraient survenir devaient être réglés pacifiquement par les voies légales établies.  Ils attendent avec intérêt la formation, après la ratification des résultats de l’élection et dans des conditions pacifiques, d’un gouvernement inclusif qui incarne la volonté du peuple iraquien et réponde à son appel en faveur d’une démocratie plus forte.

Les membres du Conseil ont réaffirmé leur appui au Gouvernement iraquien et leur attachement à l’indépendance, à la souveraineté, à l’unité et à l’intégrité territoriale de l’Iraq.  Ils ont renouvelé leur soutien aux efforts faits par le Gouvernement iraquien pour mettre en œuvre des réformes véritables et favoriser un dialogue politique inclusif afin de répondre aux demandes légitimes du peuple iraquien, notamment de lutter contre la corruption, d’assurer la fourniture de services essentiels, de diversifier l’économie du pays, de créer des emplois, d’améliorer la gouvernance et de renforcer la viabilité et l’efficacité des institutions publiques.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.