Imprimer
SC/14691
5 novembre 2021

Déclaration à la presse faite par le Conseil de sécurité sur l’Éthiopie 

On trouvera ci-après le texte de la déclaration à la presse faite, aujourd’hui, par le Président du Conseil de sécurité pour le mois de novembre, M. Juan Ramón de la Fuente Ramírez (Mexique):

Les membres du Conseil de sécurité se sont déclarés profondément préoccupés par l’expansion et l’intensification des affrontements militaires faisant rage dans le nord de l’Éthiopie.  Ils se sont également dits très inquiets des répercussions du conflit sur la situation humanitaire en Éthiopie, ainsi que sur la stabilité du pays et, plus largement, de la région.

Les membres du Conseil ont salué les efforts déployés par le Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies en réponse à la situation en Éthiopie.  Ils ont conjuré de s’abstenir de tenir des discours de haine incendiaires et d’inciter à la violence et à la division.  Ils ont demandé instamment que le droit international humanitaire soit respecté, qu’un accès humanitaire sûr et sans entrave soit garanti, que les services publics soient rétablis et que l’assistance humanitaire soit intensifiée.  Ils ont en outre demandé qu’il soit mis fin aux hostilités, qu’un cessez-le-feu durable soit négocié et que les conditions nécessaires à l’instauration d’un dialogue national inclusif soient créées afin de résoudre la crise et de jeter les bases qui permettraient d’assurer la paix et la stabilité dans tout le pays.

Les membres du Conseil ont réaffirmé leur appui à l’action menée par les organisations régionales, notamment l’Union africaine, pour régler les conflits et maintenir la paix et la sécurité dans la région.  À cet égard, ils ont pris note de la déclaration du Président de la Commission de l’Union africaine en date du 3 novembre 2021 sur la situation en République fédérale démocratique d’Éthiopie et ont également exprimé leur soutien au Haut Représentant de l’Union africaine pour la région de la Corne de l’Afrique, S. E. M. Olusegun Obasanjo.  Ils ont salué la stratégie que ce dernier avait adoptée et les efforts qu’il avait déployés pour parvenir à un cessez-le-feu et à un règlement rapide et pacifique du conflit.  Ils ont demandé instamment de coopérer avec le Haut Représentant de l’Union africaine et de l’épauler.

Les membres du Conseil ont réaffirmé leur profond attachement à la souveraineté, à l’indépendance politique, à l’intégrité territoriale et à l’unité de l’Éthiopie.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.