Imprimer
SC/14692
8 novembre 2021

Déclaration à la presse faite par le Conseil de sécurité sur la tentative d’assassinat du 7 novembre contre le Premier Ministre iraquien Mustafa Al-Kadhimi

On trouvera ci-après le texte de la déclaration à la presse faite, aujourd’hui, par le Président du Conseil de sécurité pour le mois de novembre, M. Juan Ramón de la Fuente Ramírez (Mexique):

Les membres du Conseil de sécurité ont condamné dans les termes les plus énergiques la tentative d’assassinat dont a été victime le Premier Ministre de la République d’Iraq, Mustafa Al-Kadhimi, le 7 novembre 2021.

Les membres du Conseil se sont dits soulagés que le Premier Ministre n’ait pas été blessé lors de l’attaque.

Les membres du Conseil ont réaffirmé leur appui à l’indépendance, à la souveraineté, à l’unité, à l’intégrité territoriale, au processus démocratique et à la prospérité de l’Iraq. Ils ont réaffirmé que le terrorisme sous toutes ses formes et dans toutes ses manifestations constituait l’une des plus graves menaces contre la paix et la sécurité internationales.

Les membres du Conseil ont souligné qu’il fallait amener les auteurs, organisateurs, commanditaires et instigateurs de ces actes répréhensibles de terrorisme à en répondre et les traduire en justice et ils ont demandé instamment à tous les États de coopérer activement à cet effet avec le Gouvernement iraquien et toute autre autorité compétente, conformément aux obligations que leur imposaient le droit international et les résolutions pertinentes du Conseil.

Les membres du Conseil ont réaffirmé que tous les actes de terrorisme étaient des crimes injustifiables, quels qu’en soient les motifs ou les auteurs et quel que soit le lieu ou le moment où ils étaient perpétrés, et que tous les États devaient combattre, par tous les moyens, les menaces contre la paix et la sécurité internationales résultant d’actes de terrorisme, conformément à la Charte des Nations Unies et aux autres obligations que leur imposaient le droit international, notamment le droit international des droits de l’homme, le droit international des réfugiés et le droit international humanitaire.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.