Imprimer
SG/A/2026
26 février 2021

Le Secrétaire général nomme Stephen Jackson, de l’Irlande, Coordonnateur résident des Nations Unies au Kenya

Le Secrétaire général de l’ONU, M. António Guterres, a nommé M. Stephen Jackson, de l’Irlande, comme Coordonnateur résident des Nations Unies au Kenya, avec l’approbation du Gouvernement du pays hôte.  M. Jackson prendra ses fonctions le 1er mars.

M. Jackson apporte à ce poste près de 30 ans d’expérience dans les domaines du développement international, de la consolidation de la paix et des affaires humanitaires, dont plus de 10 ans en Afrique subsaharienne.  Dans le cadre de ses affectations les plus récentes à l’ONU, il a servi comme Coordonnateur résident au Gabon, après avoir occupé divers postes de direction au Département des affaires politiques et au sein des opérations de maintien de la paix des Nations Unies.  Durant ses années de service au Département des affaires politiques, il a été Chef de la planification et de l’orientation des politiques, a dirigé, en 2015, le Secrétariat pour l’examen de haut niveau du dispositif de consolidation de la paix des Nations Unies, a travaillé comme Chef d’équipe du Groupe de l’appui à la médiation, Chef de cabinet du Bureau des Nations Unies au Burundi (BNUB), Chef du Groupe de la planification des politiques et Chef d’équipe pour la région des Grands Lacs d’Afrique et a servi comme Conseiller spécial de l’Envoyé spécial du Secrétaire général pour la région des Grands Lacs.  Dans le cadre de ses fonctions au sein des opérations de maintien de la paix, il a été Conseiller politique principal auprès de la Mission de l’Organisation des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUC). 

Avant de rejoindre l’ONU, M. Jackson a été Directeur adjoint du Forum pour la prévention des conflits et la paix (Conflict Prevention and Peace Forum) au Conseil de recherche en sciences sociales (Social Science Research Council), à New York, Directeur du Centre international sur la famine et maître de conférences en sociologie à l’Université nationale d’Irlande, à Cork, après avoir travaillé dans le domaine de l’aide humanitaire et du développement en Angola, au Rwanda et en Somalie.

Il est titulaire d’un doctorat en anthropologie culturelle et d’un master en affaires publiques de l’Université de Princeton, aux États-Unis, ainsi que d’une licence en mathématiques du Trinity College de Dublin, en Irlande.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.