Imprimer
SG/A/2028*
15 mars 2021

Le Secrétaire général nomme El-Ghassim Wane, de Mauritanie, en tant que Représentant spécial pour le Mali et Chef de la MINUSMA

Le Secrétaire général de l’ONU, M. António Guterres, a annoncé aujourd’hui la nomination du Mauritanien El-Ghassim Wane au poste de Représentant spécial pour le Mali et Chef de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA).

M. Wane succède au Tchadien Annadif Khatir Mahamat Saleh, à qui le Secrétaire général exprime sa reconnaissance pour sa contribution inestimable aux efforts de paix et de réconciliation au Mali.

M. Wane arrive à ce poste avec 25 années d’expérience dans la prévention des conflits, la médiation et le maintien de la paix, après avoir été Chef d’état-major et Conseiller en chef du Président de la Commission de l’Union africaine (UA) de 2017 à 2019 et Sous-Secrétaire général des Nations Unies pour les opérations de maintien de la paix de 2016 à 2017.

Le nouveau Représentant spécial a occupé plusieurs postes de direction au sein de l’UA, notamment ceux de Directeur de la paix et de la sécurité de la Commission de l’UA et Chef de la Division de la gestion des conflits.  Il a ainsi contribué à l’élaboration de la stratégie et de politiques clefs de l’UA en matière de prévention et de résolution des conflits, ainsi qu’à des processus de prévention, de médiation et de consolidation de la paix à travers le continent.  Il a été professeur invité à George Washington University pour l’enseignement des affaires internationales, a donné des conférences à Sciences Po Paris et a été chercheur principal au Centre africain de leadership du King’s College de Londres.

M. Wane est titulaire d’une maîtrise en droit public international et relations internationales de l’Université de Dakar (Sénégal) et d’un diplôme de troisième cycle en études internationales et européennes de l’Université de Lille II (France).  Il parle couramment le français et l’anglais.

_____________

* Ce communiqué remplace celui du 3 décembre 2015 publié sous la cote SG/A/1615-BIO/4793-PKO/549.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.