Imprimer
SG/SM/20842
3 août 2021

Iraq: sept ans après les actes de haine de l’État islamique, le Secrétaire général salue la promulgation de la loi sur les survivants yézidis

La déclaration suivante a été communiquée, aujourd’hui, par le Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Il y a sept ans aujourd’hui, l’État islamique d’Iraq et du Levant (EIIL) ciblait brutalement les Yézidis dans le nord de l’Iraq.  Des milliers de Yézidis ont fait l’objet d’une violence inimaginable à cause de leur identité, et jusqu’à aujourd’hui, beaucoup d’entre eux sont toujours dans des camps de déplacés ou portés disparus.  Ces actes de haine commis par Daech peuvent constituer des crimes de guerre, des crimes contre l’humanité et des crimes de génocide.  L’établissement complet des responsabilités demeure essentiel.

Contribuer aux efforts du Gouvernement iraquien pour établir les responsabilités et protéger les droits de l’homme demeure une priorité des Nations Unies, conformément à la responsabilité collective de protéger les communautés des crimes les plus graves, en vertu du droit international.

En reconnaissance de la douleur et du courage des Yézidis, le redressement et la réhabilitation demeurent une priorité.   Le Secrétaire général salue en conséquence la récente promulgation de la loi sur les survivants yézidis par le Gouvernement iraquien et sa reconnaissance des crimes commis contre les Yézidis et les autres communautés.  Le Secrétaire général encourage une application pleine et rapide de la loi.

En ce sombre anniversaire, les Nations Unies sont totalement déterminées à appuyer tous les efforts visant l’établissement des responsabilités et la justice. 

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.