Imprimer
SG/SM/20597
23 février 2021

Darfour: après le pillage de Saraf Umrah, le premier site remis aux autorités soudanaises après le retrait de la MINUAD en décembre 2020, le Secrétaire général demande une enquête

La déclaration suivante a été communiquée, aujourd’hui, par le Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Le Secrétaire général condamne le pillage de Saraf Umrah, le premier site au Darfour remis aux autorités soudanaises après la fin du mandat de la MINUAD en décembre 2020.  À un moment où les besoins des communautés au Soudan sont de plus en plus pressants, le site devait servir de centre de formation professionnelle et les assaillants inconnus ont brisé cette chance.

 Le Secrétaire général appelle les autorités soudanaises à enquêter sur l’incident et à assurer des présences de sécurité suffisantes pour les transferts ultérieurs afin que les installations soient préservées à des fins civiles.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.