Imprimer
SG/SM/20606
28 février 2021

Le Secrétaire général condamne fermement la violente répression au Myanmar

La déclaration suivante a été communiquée, aujourd’hui, par le Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Le Secrétaire général condamne fermement la violente répression au Myanmar.  Il est profondément perturbé par l’augmentation du nombre de morts et de blessures graves.  Le recours à la force meurtrière contre des manifestants pacifiques et les arrestations arbitraires sont inacceptables. 

Le Secrétaire général exhorte la communauté internationale à se rassembler et à envoyer un signal clair aux militaires indiquant qu’ils doivent respecter la volonté du peuple du Myanmar telle qu’elle a été exprimée lors des élections et mettre un terme à la répression.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.