Imprimer
SG/SM/20758
3 juin 2021

Journée mondiale de la bicyclette: le vélo c’est bon pour la santé et pour notre planète, s’enthousiasme le Secrétaire général

On trouvera ci-après le message du Secrétaire général de l’ONU, M. António Guterres, à l’occasion de la Journée mondiale de la bicyclette, célébrée le 3 juin:

Le vélo, c’est la liberté.  Faire du vélo, c’est agréable.  Le vélo, c’est bon pour la santé, physique et mentale, et c’est bon aussi pour notre planète, nous n’en avons pas d’autre.  Populaire et pratique, le vélo permet non seulement de faire de l’exercice mais aussi de se rendre à l’école ou au travail ou d’aller faire des courses; c’est également un moyen de bâtir un avenir plus durable. 

La Journée mondiale de la bicyclette est l’occasion de faire valoir cette grande force et de montrer que les moyens de transport non motorisés jouent un rôle important dans la réalisation des objectifs de développement durable et la lutte contre les changements climatiques. 

Il y aurait aujourd’hui un milliard de bicyclettes dans le monde, soit presqu’autant que de voitures.  Le vélo est utilisé à tout âge, dès que l’on commence à marcher et jusqu’à un âge avancé; une fois qu’on a appris à en faire, on n’oublie plus.

Même avant la pandémie de COVID-19, le vélo était un mode de transport essentiel.  De plus en plus répandus, les programmes de vélos en libre-service permettaient déjà de faire des petits trajets, gratuitement ou à peu de frais. 

La crise a fait évoluer les besoins et les comportements dans le domaine des transports.  De nombreuses villes ont été amenées à revoir leurs systèmes de transport, et la bicyclette est un moyen de faire autrement, à un coût abordable et sans polluer. 

L’engouement renouvelé pour le vélo doit s’accompagner d’un redoublement d’efforts en vue d’améliorer la sécurité routière et d’intégrer la bicyclette à la planification et à la conception d’une infrastructure de transport durable.  Investir dans les infrastructures urbaines, notamment les voies protégées, c’est contribuer à favoriser la sécurité et à lutter contre l’hégémonie de longue date de l’automobile.  À l’approche de la Conférence mondiale sur les transports durables, prévue en octobre à Beijing, prenons l’engagement de promouvoir le cyclisme et de faire en sorte qu’il se pratique dans de meilleures conditions. 

À vous, cyclistes du monde entier, à l’occasion de la Journée mondiale de la bicyclette, que vous fassiez du sport, de l’exercice ou des courses, continuez de rouler!

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.