Imprimer
SG/SM/20762
5 juin 2021

Burkina Faso: le Secrétaire général condamne l’attaque « odieuse » dans la province de Yagha et souligne l’urgence nécessité de soutenir la lutte contre l’extrémisme violent

La déclaration suivante a été communiquée, aujourd’hui, par le Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Le Secrétaire général est indigné par le meurtre, en début de journée, de plus d’une centaine de civils, dont sept enfants, lors d’une attaque perpétrée par des assaillants non identifiés contre un village de la province de Yagha, dans la région du Sahel du Burkina Faso.  Il condamne fermement cette attaque odieuse et souligne l’urgente nécessité pour la communauté internationale de redoubler son soutien aux États Membres dans la lutte contre l’extrémisme violent et son coût humain inacceptable.

Le Secrétaire général exprime ses plus sincères condoléances aux familles des victimes ainsi qu’au Gouvernement et au peuple du Burkina Faso.  Il souhaite un prompt rétablissement aux blessés et transmet le plein appui des Nations Unies aux autorités dans leurs efforts visant à surmonter les menaces à la paix, la stabilité et l’unité du pays.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.