Imprimer
SG/SM/20990
25 octobre 2021

Soudan: le Secrétaire général condamne fermement le coup d’État militaire et appelle à la libération immédiate du Premier Ministre

La déclaration suivante a été communiquée, aujourd’hui, par le Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Le Secrétaire général condamne fermement le coup d’État militaire en cours à Khartoum et tous les actes qui pourraient compromettre la transition et la stabilité politiques du Soudan. Il appelle au rétablissement immédiat des arrangements prévus par le Document constitutionnel.

La détention illégale du Premier Ministre, des responsables du Gouvernement et des politiciens est inacceptable et contraire au Document constitutionnel ainsi qu’au partenariat essentiel pour le succès de la transition au Soudan.  Le Secrétaire général appelle à la libération immédiate du Premier Ministre et de tous ceux qui sont détenus arbitrairement.

Les parties prenantes soudanaises doivent retourner immédiatement au dialogue et s’engager de bonne foi à rétablir l’ordre constitutionnel et le processus de transition du Soudan.

Les Nations Unies réitèrent leur engagement et leur soutien inébranlables à la réalisation de la transition politique au Soudan.  Toute tentative de compromettre ce processus de transition met en danger la sécurité, la stabilité et le développement du Soudan.

Les Nations Unies resteront aux côtés du peuple soudanais qui s’efforce de concrétiser son aspiration à un avenir démocratique, prospère et pacifique.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.