Imprimer
SG/SM/21014
9 novembre 2021

Accidents de la route: avec des millions de personnes décédées chaque année, le Secrétaire général appelle à soutenir les victimes et à rendre les routes plus sûres

On trouvera ci-après le message du Secrétaire général de l’ONU, M. António Guterres, à l’occasion de la Journée mondiale du souvenir des victimes des accidents de la route, célébrée le 21 novembre:

Toutes les 24 secondes, une vie est fauchée dans un accident de la route.  La Journée mondiale du souvenir des victimes des accidents de la route est l’occasion de réfléchir sur la mort tragique de millions de personnes.

Avec le thème retenu cette année, nous réaffirmons qu’il est crucial de réduire la vitesse au volant pour prévenir les décès et les blessures graves, en particulier chez les jeunes femmes et les jeunes hommes, qui sont à l’aube de leur vie d’adulte, les piétons et les autres usagers de la route vulnérables comme les enfants, les personnes âgées et les personnes handicapées.

J’exhorte chaque pays et entreprise ainsi que chaque citoyen et citoyenne à soutenir l’action menée aux niveaux local et mondial pour rendre les routes plus sûres, notamment dans les pays à faible revenu et à revenu intermédiaire, où sont enregistrés plus de 90% des décès liés à des accidents de la route dans le monde.  J’encourage également tous les États Membres à adhérer aux conventions des Nations Unies sur la sécurité routière et à se doter de plans d’action mobilisant l’ensemble de la société – et j’exhorte tous les donateurs à accroître leurs précieuses contributions financières et techniques dans le cadre du Fonds des Nations Unies pour la sécurité routière.

Alors que nous préparons la réunion de haut niveau de l’Assemblée générale visant à améliorer la sécurité routière, prévue l’année prochaine, rappelons-nous que chacun et chacune d’entre nous a un rôle à jouer pour ce qui est d’assurer la sécurité routière.

En ce jour et chaque jour, engageons-nous à rendre les routes plus sûres pour tous et pour toutes, partout dans le monde.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.