Imprimer
dbf220126
26 janvier 2022

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 26 janvier 2022

La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Stéphane Dujarric, Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Burkina Faso

Le Secrétaire général a eu des entretiens téléphoniques avec plusieurs partenaires de la région.  Hier, il a parlé au Président de la Commission de l’Union africaine, M. Moussa Faki, et au Président du Niger, M. Mohamed Bazoum.

De son côté, M. Mahamat Saleh Annadif, Chef du Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest, s’est activement engagé.  Il poursuit ses consultations avec plusieurs parties prenantes au Burkina Faso, ainsi qu’avec le Président de la Commission de la CEDEAO, M. Jean Claude Kassi Brou, avec lequel il explore la perspective d’une mission conjointe à Ouagadougou.  M. Annadif participera aussi au Sommet de la CEDEAO qui doit se tenir le 28 janvier.

Conseil de sécurité / Afghanistan

Le Secrétaire général et sa Représentante spéciale à Kaboul, Mme Deborah Lyons, sont intervenus aujourd’hui au Conseil de sécurité.  M. António Guterres a noté que six mois après que les Taliban ont pris le pouvoir, l’Afghanistan tient à un fil.

Le Secrétaire général a souligné qu’il faut intensifier les opérations humanitaires pour sauver des vies et suspendre les règles et conditions qui étouffent, non seulement l’économie afghane, mais aussi des opérations vitales.

Il a souligné que l’on ne peut pas abandonner le peuple afghan qui a besoin de paix, qui a besoin d’espoir, qui a besoin d’aide, maintenant.

Le Secrétaire général a aussi noté qu’au moment où l’économie épouse une courbe descendante, les droits de l’homme aussi perdent du terrain; les progrès constants ayant disparus en un clin d’œil.

La Représentante spéciale, Mme Deborah Lyons, a estimé qu’il temps pour les Taliban de gouverner sur la base de la confiance et pas de la peur, de se montrer inclusifs, de protéger les droits de tous les Afghans et d’initier un dialogue sur la réconciliation nationale

Afghanistan / Cadre d’engagement transitionnel de l’Unité d’action des Nations Unies

L’équipe de pays des Nations Unies en Afghanistan a lancé aujourd’hui à Kaboul, son Cadre d’engagement transitionnel pour aider le peuple afghan cette année.  Il s’agit d’un plan stratégique global qui doit assurer la coordination du travail de l’équipe des Nations Unies visant à réduire les souffrances du peuple afghan, en sauvant des vies, en maintenant les services essentiels et en préservant les systèmes communautaires essentiels.

Le Coordonnateur résident et Coordonnateur humanitaire, M. Ramiz Alakbarov, a déclaré que la nouvelle stratégie contribuera à faire en sorte que les Afghans puissent satisfaire leurs besoins fondamentaux.  Agir maintenant, a-t-il ajouté, est plus important que jamais pour éviter qu’une proportion encore plus large de la population ait besoin d’une aide humanitaire vitale, en particulier durant les durs mois d’hiver. 

Syrie

Cet après-midi, le Représentant spécial du Secrétaire général pour la Syrie, M. Geir Pedersen, s’est présenté en personne au Conseil de sécurité pour parler de l’évolution de la situation.  

Il a répondu aux questions de la presse après la réunion.

Éthiopie / Médicaments

Les agences humanitaires indiquent que 3,5 tonnes de fournitures et équipements médicaux ont été transportées lundi dernier, à Mekelle, par le Service aérien humanitaire des Nations Unies.

La cargaison est suffisante pour aider environ 35 000 personnes.

Il s’agit d’antibiotiques, de tablettes de chlorure de potassium et de produits pédiatriques qui serviront aux soins de santé primaires et aux programmes de nutrition pour traiter les cas de malnutrition aigüe chez les jeunes enfants.

Ces fournitures seront distribuées aux centres de santé et de stabilisation dans quatre districts du Tigré.

Tonga

Le Coordonnateur résident des Nations Unies dans cette partie du Pacifique, M. Sanaka Samarasinha, aide le Gouvernement après la dernière éruption volcanique et le tsunami.

L’ONU contribue à la coordination de l’action humanitaire fournie par toutes ses agences, ses partenaires et ses donateurs.

En raison des restrictions dues à la COVID-19, le déploiement d’autres travailleurs humanitaires est examiné avec les autorités des Tonga.

L’accès à l’eau potable demeure le plus gros problème; plusieurs réservoirs d’eau contaminés devant être réparés.  L’ONU est également préoccupée par la sécurité humanitaire et les dégâts causés aux récoltes par les cendres, un problème qui est en train d’être évalué.

Les agences des Nations Unies basées aux Tonga et leurs partenaires continuent de travailler.  L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) fournit par exemple des produits médicaux, des conseils techniques, une aide à l’analyse des eaux et un appui alimentaire et hygiénique.  L’UNICEF a distribué des fournitures telles que des jerrycans et des trousses d’hygiène féminine.

COVID-19

Cette semaine, le Nicaragua a reçu près d’un million de doses de vaccin par le biais du Mécanisme COVAX, don de l’Espagne.  À ce jour, le pays aura reçu plus de 5 millions de doses du Mécanisme.

Au Bangladesh, l’équipe de pays dirigée par le Coordonnateur résident, M. Robert Simpson, continue de contribuer à la riposte nationale à la COVID-19.  Ces sept derniers mois, elle a aidé à acheminer dans le pays près de 130 millions de doses de vaccin, par le biais du Mécanisme COVAX, ce qui représente plus de la moitié de toutes les doses reçues par le Bangladesh.

À ce jour, les initiatives de communication et de sensibilisation aux risques auprès des communautés ont touché 76 millions de personnes.

Depuis l’année dernière, des volontaires se sont rendus auprès de plus de 1,8 million de ménages à Dhaka, identifiant plus de 35 000 cas suspects, distribuant près 300 000 masques et enregistrant plus de 135 000 candidats à la vaccination dans les foyers vulnérables.

L’UNICEF a aussi contribué à améliorer la chaîne du froid du pays, en distribuant 48 congélateurs et en aidant à gérer les stocks d’oxygène.

L’équipe de pays contribue aussi à vacciner les réfugiés rohingya du camp de Cox’s Bazar.  À ce jour, 81% des réfugiés âgés de plus de 18 ans ont reçu une dose de vaccin et 8% sont totalement vaccinés.

Sur le front socioéconomique, l’équipe, en particulier le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), aide les autorités à identifier les gens que la pandémie a plongé dans la pauvreté et qui ont besoin d’une aide immédiate.

Générale de brigade Constance Emefa Edjeani-Afenu

Dans une déclaration publiée hier, le Secrétaire général dit avoir appris avec une profonde tristesse la mort de la générale de brigade, Constance Emefa Edjeani-Afenu, au Ghana, dans son pays.  Elle a été la première femme, commandante adjointe à la Mission des Nations Unies pour l’organisation d’un référendum au Sahara occidental (MINUSRSO).  

Cérémonie de commémoration des victimes de l’Holocauste

Demain à 11 heures, les correspondants de presse sont invités à la cérémonie de commémoration des victimes de l’Holocauste qui marque la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste qui, cette année, se tiendra malheureusement de manière virtuelle.

Mme Melissa Fleming, Cheffe du Département de la communication globale, animera la cérémonie à laquelle sont attendues les interventions du Secrétaire général, du Président de l’Assemblée générale, des Représentants permanents d’Israël et des États-Unis, des enfants et petits-enfants des survivants juifs et roms de l’Holocauste.  Le professeur John Roth fera une déclaration liminaire à une cérémonie qui comprendra également des témoignages de survivants d’Afrique du Sud, du Canada, des États-Unis et d’Israël.

La cérémonie sera diffusée en ligne par la Télévision des Nations Unies.

Tableau d’honneur

La Malaisie s’est acquittée de l’intégralité de sa contribution au budget ordinaire de l’ONU, faisant grimper à 29 le nombre des États inscrits au tableau d’honneur.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.