Imprimer
DBF220209
9 février 2022

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 9 fevrier 2022

(La version française du Point de presse quotidien
n’est pas un document officiel des Nations Unies
)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Stéphane Dujarric, Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Lancement de la campagne sur l’Accélérateur ACT

Ce matin, le Secrétaire général est intervenu en direct à la campagne sur la mobilisation des ressources pour le partenariat mondial, nommé Accélérateur ACT concernant la distribution des vaccins contre la pandémie de COVID-19.

Le Secrétaire général a une nouvelle fois souligné l’importance de l’équité, pour veiller à ce que tout le monde soit vacciné et mettre fin à la pandémie.  Il faut d’abord injecter de l’équité dans tout le système.

Le Secrétaire général a précisé que l’iniquité vaccinale est le plus grand échec moral de notre temps pour lequel les populations et les pays paient le plus lourd tribut.  Mais il a attiré l’attention sur la bonne nouvelle qu’est le fait que les derniers progrès aient montré que l’on peut faire ce qu’il faut quand on a les ressources et que l’on travaille ensemble.  Mais il nous faut agir maintenant.  Nous pouvons mettre fin à la pandémie cette année mais nous ne pourrons le faire qu’ensemble, a insisté le Secrétaire général.

Vice-Secrétaire générale/Éthiopie

La Vice-Secrétaire générale a achevé sa visite en Éthiopie aujourd’hui.  Elle est déjà dans son avion de retour à New York.

Parlant aux journalistes à l’aéroport d’Addis-Abeba avant de s’envoler pour New York, elle a confirmé qu’elle a vu la tragédie qui résulte du conflit en Éthiopie, soulignant qu’« il n’y a jamais de vainqueur dans un conflit ».  Elle a ajouté que les leaders et les populations des régions du Tigré, d’Amhara, de Somali et d’Afar lui ont dit ce qu’ils espèrent.

Elle a souligné l’importance qu’il y a à ce que l’aide humanitaire parvienne aux populations concernées et a répété l’appel du Secrétaire général à la cessation des hostilités et à l’ouverture d’une voie vers la paix, grâce au dialogue national.

Plus tôt dans la journée, la Vice-Secrétaire générale était à Afar où elle s’est entretenue avec le Président de la région et les chefs de clans, entre autres.  Elle y a été rejointe par la Présidente de l’Éthiopie.

La Vice-Secrétaire générale a été en mesure de voir par elle-même l’impact dévastateur du conflit sur les enfants qu’elle a vus dans un hôpital de Semera, où de jeunes victimes, qui ont perdu des membres dans l’explosion d’un engin non explosé, sont soignés.  Elle a noté combien ce sont les femmes et les enfants qui subissent le plus la douleur du conflit.

Mme Amina J. Mohammed a promis que les Nations Unies continueront à accompagner les Éthiopiens, du conflit jusqu’au développement, en passant par la paix.  Elle s’est entretenue avec un large éventail d’interlocuteurs, insistant toujours sur l’impartialité de l’ONU dans la fourniture de l’aide humanitaire à tous les Éthiopiens, en particulier ceux qui en ont le plus besoin, et sur l’appui à l’agenda du développement mis en œuvre dans le pays.

Afghanistan

Les agences humanitaires indiquent que pour répondre aux lourdes chutes de neige et aux avalanches dans le district de Dangam, dans la province de Kunar, le 6 février dernier, les autorités sanitaires locales, l’ONU et ses partenaires ont déployé deux équipes de santé mobiles auprès des communautés locales et du personnel de recherche et de secours.  Quelque 17 personnes auraient été tuées et de nombreuses autres sont portées disparues.

Avec ses partenaires, l’ONU fournit aussi de l’argent liquide, des articles non alimentaires, des kits pour abris et des vêtements chauds à plus de 2 000 personnes touchées par les lourdes pluies et chutes de neige dans les provinces de Kunar, de Nangarhar et de Laghman.

La réponse humanitaire se poursuit aussi dans plusieurs autres parties du pays; 60 000 personnes ayant reçu de l’argent liquide et des articles de secours.

Le Plan de réponse humanitaire 2022 pour l’Afghanistan, pour aider un peu plus de 22 millions d’hommes, de femmes et d’enfants, exige la somme de 4,4 milliards de dollars et malheureusement à ce jour, seuls 9% de cette somme a été versée, soit environ 419 millions de dollars.

À la fin de l’année 2021, 180 organisations humanitaires nationales et internationales avaient aidé 19,6 millions de personnes dans 397 des 401 districts de l’Afghanistan.  Le nombre de personnes aidées était supérieur aux 17,7 millions de personnes visées, compte tenu de l’arrivée de fonds au dernier trimestre et de la générosité des donateurs qui ont versé 1,7 milliard de dollars au Plan de réponse humanitaire 2021.  Il faut espérer la même générosité cette année.

Nigéria

La communauté humanitaire et le Gouvernement du Nigéria ont lancé aujourd’hui le Plan de réponse humanitaire 2022 pour le nord-est du pays.

Le Plan vise à collecter la somme de 1,1 milliard de dollars pour fournir une aide et des services vitaux à 5,5 millions de personnes affectées par les conflits dans les États de Borno, d’Adamawa et de Yobe.

Un nombre estimé à 8,4 millions de personnes ont besoin d’une aide humanitaire cette année et plus de 2,2 millions sont des déplacés dont la santé, la sécurité alimentaire et la sûreté sont menacés.

L’année dernière, la communauté humanitaire et ses partenaires ont aidé près de 5 millions de personnes; 1,8 million ayant reçu des services de protection vitaux et 1,3 million, un soutien nutritionnel.

Aga Khan

Le Secrétaire général a reçu aujourd’hui le Prince Rahim Aga Khan.

M. Antònio Guterres a salué le travail du Réseau de développement de l’Aga Khan, qui, a-t-il dit, est le symbole de la tolérance et de la solidarité.  Les deux hommes ont discuté d’un certain nombre de situations dans le monde et des moyens de renforcer la coopération entre l’ONU et le Réseau du développement.

Palestiniens

Hier après-midi, le Secrétaire général a fait une déclaration à la première session annuelle du Comité sur l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien.

Il a dit que la situation actuelle dans le Territoire palestinien occupé, y compris Jérusalem-Est, continue de représenter une grave menace à la paix et à la sécurité internationales.

Il a souligné qu’il faut de toute urgence intensifier les efforts collectifs pour résoudre le conflit et mettre fin à l’occupation, conformément aux résolutions des Nations Unies, au droit international et aux accords bilatéraux.

Le Secrétaire général a dit que le but est de poursuivre les efforts en faveur de la solution des deux États, ajoutant qu’« il n’ y a pas de plan B ».  

Samoa

L’équipe des Nations Unies, dirigée par la Coordonnatrice résidente, Mme Simona Marinescu, continue d’aider les autorités à s’attaquer à la pandémie de COVID-19.

Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a aidé les autorités à vacciner les enfants de 12 à 17 ans, formant 100 agents de santé, élargissant les réseaux de stockage et de distribution des vaccins, intensifiant la sensibilisation des communauté sur les risques et assurant le suivi de la mise en œuvre de la campagne de vaccination dans les écoles.  L’UNICEF a aussi contribué à l’amélioration de la couverture vaccinale pour les 18 ans et plus, en suivant la prise des vaccins et la sensibilisation des communautés.

D’après l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), Samoa a enregistré 33 cas de COVID-19 mais aucune mort jusqu’ici.  La tendance à la hausse a connu un pic ce dernier mois seulement, prouvant le caractère crucial des mesures de prévention. Plus de 270 000 doses de vaccins ont été administrées, dont 80% sont arrivés dans au pays par le biais du Mécanisme COVAX.

Conférence de presse

Demain, M. Michael Dunford, Directeur régional du Programme alimentaire mondial pour l’Afrique de l’Est, interviendra, pendant le point de presse, à partir de Nairobi pour parler de la situation dans la Corne de l’Afrique.

Tableau d’honneur

Chypre et le Maroc se sont acquittés de l’intégralité de leur contribution au budget ordinaire de l’ONU pour 2022, rejoignant au tableau d’honneur les autres 51 États Membres.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.