Imprimer
DBF220401
1 avril 2022

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 1er Avril 2022

(La version française du Point de presse quotidien
n’est pas un document officiel des Nations Unies
)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Farhan Haq, Porte-parole adjoint de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Yémen

Au titre des bonnes nouvelles, M. Hans Grundberg, Envoyé spécial pour le Yémen, vient d’annoncer que les parties au conflit ont répondu favorablement à la proposition des Nations Unies sur une trêve de deux mois, dès demain, 2 avril à 19 heures.  Les parties ont accepté de cesser toutes les opérations militaires par voies aériennes, terrestres et maritimes au Yémen et par-delà les frontières. Elles ont aussi accepté d’autoriser les tankers à entrer dans les ports d’Hodeïda et les flottes aériennes à opérer de et vers l’aéroport de Sanaa pour des destinations déterminées à l’avance dans la région.  Elles ont outre accepté de se rencontrer sous les auspices de l’Envoyé spécial pour ouvrir les routes à Taïz et dans d’autres provinces du pays.  La Trêve peut être prorogée au-delà des deux mois avec le consentement des parties. 

M. Grundberg les a appelées à adhérer pleinement et à respecter la Trêve et ses éléments et à prendre toutes les mesures nécessaires pour la mettre en œuvre immédiatement. 

Il a indiqué que cette Trêve est un premier pas attendu depuis longtemps. Tous les Yéménites, femmes, hommes et enfants, qui ont souffert énormément pendant ces sept années de guerre, ne méritent rien de moins et les parties ne doivent rien de moins. 

Ukraine

Les agences humanitaires indiquent que plus de 1,4 million de personnes ont désormais reçu de l’aide et des services de protection depuis le 24 février.  C’est donc plus de la moitié du million de personnes de la semaine dernière.  L’ONU et ses partenaires humanitaires continuent d’intensifier leur réponse pour aider les gens touchés par la dévastation et les destructions causées par le conflit, complétant le travail des volontaires dans tout le pays. 

Les agences humanitaires disent qu’1,3 million de personnes ont reçu une aide, plus de 900 000, un soutien médical essentiel et plus de 180 000, une aide à l’accès à l’eau potable et aux produits d’hygiène. 

Les partenaires humanitaires ont aussi aidé plus 86 000 déplacés, installant des abris de secours ou distribuant des produits ménagers essentiels.  Les quelque 13 000 enfants, qui ont fui maison et école, ont reçu une aide à l’éducation. 

Toutefois, les partenaires humanitaires ne sont toujours pas en mesure d’atteindre les principales zones où les gens ont désespérément besoin d’aide, dont Marioupol, Kherson et Tchernihiv. 

En visite dans le pays pour la première fois depuis l’offensive militaire russe, le Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, M. Filippo Grandi, a appelé dans les termes les plus fermes à la fin de la guerre, tout en exhortant la communauté internationale à fournir un appui soutenu aux millions de civils touchés par les combats.  M. Grandi a aussi réitéré l’engagement du HCR à demeurer sur place et à aider le peuple ukrainien, sur le territoire et dans les pays voisins. 

Avec les autorités locales et des représentants communautaires, M. Grandi s’est rendu dans un centre de réception des déplacés, créé et dirigé par les autorités avec l’appui du HCR.  Il s’agit de l’un des 70 centres déjà évalués et équipés pendant que d’autres sont identifiés pour des travaux de réfection. 

Le HCR renforce sa capacité et améliore les conditions de vie dans les centres de réception pour pouvoir accueillir davantage de déplacés Ukrainiens, sans abri.  

Éthiopie

D’autres bonnes nouvelles sont arrivées ce matin d’Éthiopie.  Un convoi chargé de 500 tonnes de nourriture et de produits nutritionnels s’achemine vers Tigré.  C’est la première fois que l’ONU et ses partenaires sont en mesure d’acheminer de l’aide par la route depuis la mi-décembre.  Les équipes ont déjà aidé les communautés dans la région d’Afar, distribuant une aide alimentaire urgente.  

Maintenant que l’on voit un acheminement soutenu des fournitures humanitaires, il est essentiel que le carburant et l’argent liquide parviennent au Tigré, et que la réponse humanitaire s’élargisse à d’autres zones touchées par le conflit dans les provinces d’ Afar et d’Amhara. 

La pénurie de fournitures humanitaires, de carburant et d’argent liquide a gravement compromis la faculté des organisations concernées à répondre à la situation de plus en plus préoccupante au Tigré.  Une partie des stocks limités de nourriture a été distribuée dans sept villes du Tigré, la semaine dernière. Quelque 1,2 million de personnes seulement ont reçu une aide alimentaire, ces cinq mois et demi, alors que plus de cinq millions de personnes devraient recevoir une aide toutes les six semaines. 

En l’absence des convois par route, mis à part celui d’aujourd’hui, les frets aériens ont permis aux organisations humanitaires de transporter certaines fournitures importantes, ces derniers mois.  La semaine dernière, l’ONU a pu aéroporter près de 40 tonnes de produits nutritionnels à Mekele.  Quelques 360 tonnes, essentiellement des produits médicaux et nutritionnels, ont été envoyées sur place depuis la fin du mois de février.  Tout peut aider, mais un seul convoi de 20 camions pourrait doubler les quantités.  

À Afar, l’insécurité continue de limiter l’accès à des nombreux déplacés qui ont fui les combats.  L’assistance se poursuit dans les régions accessibles, l’ONU et ses partenaires ayant distribué une aide alimentaire à quelque 62 000 personnes la semaine dernière.  Depuis la fin du mois de février, 30% des 630 000 personnes visées ont reçu une aide alimentaire. 

À Amhara, l’ONU et ses partenaires ont distribué de la nourriture à plus de 726 000 personnes, la semaine dernière. 

République démocratique du Congo (RDC)

Quelque 10 000 personnes ont trouvé refuge dans le district de Kisoro en Ouganda, après les violents affrontements, lundi dernier, dans le territoire de Rutshuru.  Le HCR travaille avec le Gouvernement ougandais et les partenaires humanitaires pour leur fournir une assistance.  L’agence indique que les lourdes pluies ont rendu les conditions encore plus difficiles pour les gens qui sont arrivés en Ouganda avec pour seuls biens, ceux qu’ils ont pu porter.  Le HCR a déjà réinstallé quelque 2 350 demandeurs d’asile dans le centre de transit voisin de Nyakabande. 

En plus de ceux qui ont traversé la frontière ougandaise, les agences humanitaires indiquent que près de 36 000 ont fui ailleurs dans le territoire congolais, la plupart sont installés dans des familles d’accueil, dans les marchés ou les écoles. 

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) indique que la violence a conduit à la suspension temporaire de certains activités dans la zone, affectant au moins 10 000 personnes.  L’ONU et les ONG partenaires ont prévu d’y rendre, mardi prochain pour fournir une aide médicale aux civils et des médicaments et des équipements à certains centres de santé mais aussi identifier d’autres besoins. 

À ce jour, quelque 1,88 million de personnes ont fui ailleurs dans la province du Nord-Kivu, selon les agences humanitaires.  Dans cette province, plus de deux millions de personnes souffrent d’une insécurité alimentaire grave, selon les dernières analyses de la sécurité alimentaire. 

La Mission des Nations Unies en RDC (MONUSCO) vient d’indiquer que le Secrétaire général adjoint aux opérations de paix, M. Jean-Pierre Lacroix, se rendra à Goma demain avec des responsables de la Mission pour participer à une cérémonie d’hommage aux Casques bleus pakistanais, russes et serbes, tués dans un accident d’hélicoptère au Nord-Kivu plus tôt cette semaine. 

Soudan du Sud

La Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS) et ses partenaires se sont entretenus avec le Président sud-soudanais, M. Salva Kiir, le Premier Vice-Président, M. Riek Machar, et d’autres leaders politiques, les appelant au calme et à des efforts renouvelés pour mettre en œuvre l’accord de paix. 

Ces discussions interviennent à un moment de préoccupations politiques et sécuritaires accrues, dont la décision du Mouvement populaire de libération du Soudan-Opposition à suspendre sa participation aux mécanismes de paix et en général à la lente mise en œuvre de l’accord. 

La délégation, qui était aussi composée des membres de l’Union africaine, de l’Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD) et de la Commission conjointe de surveillance et d’évaluation reconstituée, s’est dite encouragée par le fait que les leaders politiques aient réaffirmé leur promesse de ne pas reprendre les armes et de continuer à faire avancer le processus de paix.  La délégation a exhorté les leaders à développer une feuille de route sur le respect des engagements d’ici à la fin de la période de transition, soit 11 mois, et a offert son appui au processus. 

Myanmar

L’Envoyée spéciale du Secrétaire général pour le Myanmar, Mme Noeleen Heyzer, était, ces deux dernières semaines, au Cambodge où elle a rencontré le Premier Ministre du pays et Président de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN), M. Hun Sen, ainsi que l’Envoyé spécial de l’Association, M. Prak Sokhonn, et d’autres hauts responsables. 

La mission s’inscrit dans le contexte de l’escalade de la violence dans tout le Myanmar où les bombardements et les autres excès aggravent les multiples vulnérabilités des millions de gens qui luttent pour leur survie. 

Kazakhstan

L’équipe des Nations Unies, dirigée par la Coordonnatrice résidente, Mme Michaela Friberg-Storey, continue de contribuer à la riposte contre la pandémie de COVID-19.  Pour s’attaquer à l’impact de ladite pandémie sur l’éducation, l’équipe a fourni à 20 000 enfants dans les écoles des zones rurales un accès Internet, lancé une campagne de sensibilisation de plus de trois millions de personnes à la prévention de violence contre les enfants et ouvert des centres pour les femmes entrepreneuses.  L’équipe a aussi distribué près de trois millions d’équipements de protection individuelle et 21 000 autres pièces d’équipement de lutte contre la pandémie.  Elle a également créé un site Internet sur des informations relatives aux vaccins.  Pur une relance plus verte, l’équipe a encouragé de schémas de financement pour les stations d’énergie solaire et ainsi que les premières obligations vertes dans le pays, alors que plus 150 entrepreneurs ont reçu des microcrédits pour lancer leur propre société. 

Ramadan

Dans un message vidéo publié aujourd’hui, le Secrétaire général présente ses vœux les plus chaleureux aux millions de musulmanes et de musulmans de par le monde qui entament le mois sacré du ramadan.  

Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme

La Journée mondiale est commémorée aujourd’hui.  Dans son message, le Secrétaire général note que dans sa promesse de ne laisser personne sur le côté, le Programme 2030 représente un engagement à réduire les inégalités par l’intégration politique, économique et sociale de tous, dont les personnes handicapées.  Pourtant, ajoute-t-il, beaucoup d’autistes vivent dans l’isolement, subissent une discrimination, sont déconnectés de leurs communautés et enfermés dans des institutions et même parfois chez eux. 

Le Secrétaire général souligne que nous devons faire en sorte que les droits, les perspectives d’avenir et le bien-être des personnes handicapées, dont les autistes, soient une partie intégrale du reconstruire en mieux après la pandémie. 

Conférence de presse hybride

La Conférence de presse de Mme Barbara Woodward, Représentante permanente du Royaume-Uni auprès des Nations Unies et Présidente du Conseil de sécurité pour le mois d’avril, qui était prévue aujourd’hui à 13 heures, aura lieu à la même heure, lundi 4 avril. 

Contributions financières

Saint-Marin a payé la totalité de sa contribution au budget ordinaire de l’ONU pour 2022, faisant grimper à 81 le nombre des États Membres qui ont fait de même. 

Bar des délégués 

Le bar des délégués et sa terrasse rouvrent ce lundi prochain, de 9 h 30 à 17 heures, comme tous les jours de la semaine.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.